tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Journées d'Architectures à Vivre

28/0428/04

La nouvelle édition des Journées d’Architectures À Vivre se profile déjà, avec l’ambition d’ouvrir cette année encore les portes de plus de 500 projets. Vous êtes invités à présenter vos réalisations, lesquelles seront en lice pour deux grands prix et des prix spéciaux. Une sélection de maisons sera également présentée lors de points presse régionaux à Paris, Bordeaux, Nantes, Lille et Lyon. Inscription jusqu'au 28 avril 2017.

Les 16, 17, 18 juin et 23, 24, 25 juin 2017, joignez-vous à nous et faites visiter vos propres réalisations d’habitat individuel, qu’il s’agisse de maisons, appartements, lofts, extensions ou encore rénovations. L’occasion de contribuer à l’essor d’une culture de l’architecture et de faire connaître votre travail auprès du grand public !

Pour participer, c’est très simple : il vous suffit de vous connecter et de nous soumettre directement vos projets en ligne. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

Début juin 2017, vous trouverez en kiosque le numéro spécial du magazine Architectures à vivre consacré aux Journées : il présentera une sélection des réalisations visitables. La vôtre y apparaîtra peut-être !

Pour plus de renseignements : https://www.journeesavivre.fr/faq

Pour s'inscrire : https://www.journeesavivre.fr/architectes

tos2016
elzinc novembre

Portrait |Ludwig Leo, le techno-pop berlinois

L’AA School rend hommage à Ludwig Leo, figure discrète de la scène architecturale allemande disparue en 2013. L’exposition, qui fait escale à Londres du 5 mai au 6 juin 2015, a d’ores et...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |Fernando Higueras, un brutaliste en l'île

A l’heure où l’architecture peut se limiter à quelques effets de façade – peut-être le seul espace de liberté d’une profession – les regards se tournent, nostalgiques, vers le...[Lire la suite]