Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | Réhabilitation du centre commercial de l'Epine Guyon à Franconville (95) (02-11-2010)

Ce projet concerne la réhabilitation du centre commercial de l’épine Guyon à Franconville. Le centre commercial existant est ancien, constitué de modules hexagonaux assemblés les uns aux autres et posé sur une dalle qui abrite un parking semi-enterré. L'environnement urbain autour du site est composé de logements en petit collectif et individuels. La réponse de Mathieu Feigelson.

Réhabilitation | Commerces et hôtels | Val-d'Oise | Mathieu Feigelson

Présentation du projet

Le centre commercial est bâti sur un parking semi-enterré. Sur ce parking, ont été dressées des constructions hexagonales de type modulaires qui abritent des commerces. L'aspect général est dégradé. Il n'est plus vraiment adapté aux nouveaux besoins commerciaux.
Les façades sont en maçonnerie légères peintes. Les façades des commerces sont entièrement vitrées. L'absence d'unité dans des façades commerciales (anarchie visuelle des enseignes, rideaux métallique, etc.), rend le site peu "attractif".

L'ensemble est construit au coeur d'un espace résidentiel. Une rue piétonne s'est naturellement créée au coeur de ce dispositif commercial. Elle relie depuis l'accès principal le quartier de l'Europe à la place de l'église de Notre Dame des Noues. Les livraisons et les stationnements clients se font de part et d'autre du centre commercial. Les arrières boutiques, peu qualitatives donnent donc directement vers le quartier résidentiel. Les livraisons se font depuis la périphérie des façades Nord et Sud où des quais existent.

Description du projet

Le projet consiste à conserver de l'existant la richesse de sa "rue piétonne" et d'affirmer encore plus son caractère. La rue piétonne sera couverte par un auvent en polycarbonate. Cette promenade sera ponctuellement plantée d'arbustes en pots et de bancs afin d'agrémenter le passage. Elle permettra de se promener à l'abri des intempéries et contribuera à l'apport de la lumière naturelle au droit des vitrines des commerces.

Ce passage couvert sera posé au-dessus des toits des commerces afin de donner le sentiment que le promeneur se trouve toujours à l'extérieur et permettre une ventilation naturelle. Agrémenté de luminaires, cet auvent deviendra le signal naturel du site visible depuis l'ensemble du quartier.

02(@Mathieu-Feigelson)_S.jpgAu travers d'une restructuration planifiée le projet créera peu de surfaces commerciales nouvelles (environ 200 m²). Les surfaces seront surtout redistribuées afin d'offrir une certaine souplesse pour l'installation de nouvelles enseignes. Au sud, il sera implanté une unité commerciale destinée à la vente de produits alimentaires. Au Nord-Est et au nord-ouest, il sera créé deux volumes destinés à abriter des commerces de proximité: Brasserie, coiffeur, presses/tabac, primeurs, services.

Afin d'harmoniser les façades des commerces conservées, une certaine unité sera demandée aux commerçants. Les frontons seront identiques en panneaux de cassettes métalliques. La position des enseignes sera imposée dans un emplacement réservé.

Les façades des constructions neuves seront différenciées de celles existantes. Elles seront les parties attractives du nouveau centre commercial. Ces nouvelles constructions seront de formes simples afin d'apaiser la géométrie hexagonale des commerces conservés. Les façades de ces nouvelles constructions seront ouvertes vers les espaces publiques (la rue, les places, etc.). Les façades Nord et sud de ces nouvelles constructions seront réalisées en bardage de cassettes métalliques.

03(@Mathieu-Feigelson)_B.jpgLe projet

Le projet a été étudié afin de s'inscrire dans une architecture de qualité et dans un environnement de valeur urbaine et paysagère. Le projet consiste à conserver de l'existant son aspect historique de rue piétonne et d'affirmer encore plus son caractère en lui donnant l'aspect d'un passage couvert. Une partie des commerces existants sera démolie et remplacée par une volumétrie plus apaisante que celle qui existe aujourd'hui.

Les volumétries des bâtiments neufs se veulent simple, et rappellent la typologie des constructions voisines. La visibilité du passage piéton existant sera simplifié, élargie et affirmée afin d'offrir une meilleure articulation piétonne depuis l’accès principal du site vers la place de l'église.

L’ensemble des bâtiments est traité de façon simple, une attention particulière est apportée aux différents éléments constitutifs des façades au travers d'une expression hiérarchisée :

Enveloppe extérieure, façades existantes & façades intérieures.
- Les façades situées côté parking des volumes neufs seront réalisées en panneaux de cassettes métalliques afin de leur donner un aspect contemporain et rigoureux.
- Les façades conservées du coté des parkings seront, elles, habillées d'un platelage en bois.
- Les façades de la rue intérieures seront largement vitrées. Au-dessus des vitrines un emplacement pour les enseignes sera matérialisé.

04(@Mathieu-Feigelson)_S.jpgUn auvent en polycarbonate vient en aplomb des commerces et du passage piéton. Il offre une visibilité forte du site de jour comme de nuit. Il donnera une identité singulière au lieu.

Mathieu Feigelson

Cet article est paru en première publication sur CyberArchi le 13 juin 2007.

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Margot-Duclot

Le mois de décembre 2018 prolonge une année très occupée par des chantiers et des concours avec le suivi de 5 opérations simultanées : la dernière ligne droite pour la Caserne de Reuilly à Paris...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Atelier du Pont

En 2018, Atelier du Pont a gagné des concours et suivi de nombreux chantiers, à Paris, à Tours mais aussi à Londres ou à Minorque. L’agence a voyagé. A Mayotte pour un concours et aux Pays-Bas, avec...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de DVVD

2018 est dans la continuité des années précédentes avec le démarrage de plusieurs chantiers : la couverture du central de Roland Garros, l’hôtel Meininger Porte de Vincennes, le cinéma MK2 Nation,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Brunet Saunier Architecture

2018…. Avec l’analyse de 90 projets hospitaliers de BRUNET SAUNIER ARCHITECTURE mis en scène lors de l’Exposition « Phylum H » à la Galerie d’architecture qui proposait un regard transversal,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Gilbert Weil

AuroreLe permis de démolir était en cours.Mais “La tour prends garde de te laisser abattre“ a été entendu.[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Parc Architectes

Cette année Parc Architectes traverse les frontières et les océans avec le démarrage des études pour le Centre culturel de la Polynésie française à Tahiti et sa sélection au concours...[Lire la suite]