Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Le village de la Cop22 par Oualalou+Choi (08-11-2016)

Après la grande messe parisienne de la COP 21, Oualalou+Choi a été désigné pour l’aménagement du village de la COP 22 qui se tient actuellement jusqu'au 18 novembre 2016 à Marrakech. Dans la continuité de la réalisation du Pavillon du Maroc à Milan EXPO 2015 et de l’installation d’une structure tendue sur le parvis de L’Institut du Monde Arabe à Paris en 2014, l’agence développe à l’occasion de cet événement mondial un urbanisme temporaire et expérimental de grande échelle. Communiqué.

Marrakech | Oualalou+Choi

Exigence environnementale

C’est avec l’exigence de l’exemplarité environnementale que le village a été conçu pour atteindre un objectif de 95% d’éléments réutilisables ainsi qu’une empreinte carbone réduite à minima pour un événement d’une telle ampleur. L’étude du cycle de vie a été au cœur de la conception du projet avec pour dessein qu’éphémère ne rime pas avec jetable.

02(@OUALALOUCHOI).jpgUne part importante d’économie circulaire marque notre ambition par la réutilisation, le réemploi et le recyclage des ressources et des déchets. Notre projet se distingue également par un aménagement du territoire et du paysage en lien avec la diversité de la culture marocaine et respectueux du paysage local. Il s’appuie sur les conclusions de la COP21 avec la mise en place d’actions concrètes telles que la dématérialisation des documents, l’utilisation d’énergies renouvelables, et la mise en place d’un incubateur d’entreprises liées au climat.

La canopée : une figure universelle

Pour accueillir ce grand évènement, un terrain nu d’une trentaine d’hectares au sud de Marrakech a été choisi. Il se situe, à la lisière de la ville, face aux murailles millénaires et aux montagnes de l’Atlas. Les structures couvertes sont installées de part et d’autres d’un grand axe joignant les deux boulevards principaux de la ville.

03(@LucBoegly)_S.jpgCette colonne vertébrale de 18 mètres de large par 680 mètres de long distribue l’ensemble des éléments de programme et constitue l’espace public principal du projet. Une grande Canopée couvre le ciel. Elle protège un jardin, qui est aussi un extrait de paysage, narratif et didactique. La tente est à la fois une forme primitive et primordiale. Elle est l’expression d’une forme architecturale à la fois marocaine et profondément universelle.

04(@LucBoegly)_S.jpgLa Canopée : une innovation technique

Cette grande structure tendue couvrant près de 12 000m² est née de la collaboration entre Oualalou+Choi et l’entreprise Serge Ferrari avec pour volonté d’abriter, subtilement et avec légèreté, cette traversée paysagère. La membrane précontrainte est fortement ajourée pour assurer un effet de transparence tout en étant absolument étanche. La COP 22 a été l’opportunité d’élaborer une structure innovante tant sur le plan structurel que sur celui de la matérialité.

05(@LucBoegly)_S.jpgSalle de la porte plénière

Marquant l’entrée de salle plénière, cette imposante porte de 12 mètres de haut sur 50 mètres de large, interprète à travers un vocabulaire contemporain une forme primordiale de l’architecture marocaine. Cette structure de chevrons en bois superposés crée une lecture complexe de la forme et invente une géométrie. Le motif n’est plus figuré, il est incarné par la matière. Les lignes horizontales viennent détourer la forme de la porte jusque dans l’épaisseur de la structure. Protégeant l’un des principaux espaces de l’événement, la porte agit comme un élément central du projet.  

FICHE TECHNIQUE

Lieu: Marrakech
Programme : Construction du Village de la COP 22
Surface: site 29.55 Ha et 93 000 m² construit – surface couverte par la canopée 12 400 m²
Budget: 43 M €
Maîtrise d’ouvrage Comité de pilotage de la COP 22
Architectes: Oualalou+Choi
Urbaniste Paysagiste: Oualalou+Choi
Scénographie: Oualalou+Choi, Stéphane Malka
Groupement : GL events, Capital events, Agence Publics, Leni, Manzeh Diafa
Entreprises: IASO (canopée) / ITC (porte plénière) / GL Events (structures temporaires)
France Agencement (restaurants) / Eve (paysage)

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Search

L’Agence Search, fondée à Paris en 2005 par Caroline et Thomas Dubuisson, s’illustre dans des registres variés d’équipements publics et privés. L’actualité de l’agence concerne,...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de MDNH architectes

L'agence a livré en 2018 la première tranche d’un îlot de 79 logements à Bonnières sur Seine (78), un ensemble urbain qui redynamise le centre bourg et qui s’articule avec la nouvelle urbanité de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]

Album-photos |MARCIANO Architecture

2018, retour aux sources … après l’avoir fréquenté comme restaurant universitaire, j’ai eu la chance de repenser la transformation de l’Hexagone en bibliothèque et lieu de vie. Le voilà...[Lire la suite]