Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | La Maison des étudiants de Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes (16-06-2016)

Après quatre ans de travaux, l’inauguration récente de la Maison des étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS) a permis de dévoiler un bâtiment signature qui vient requalifier tout un secteur du Quartier Griffintown à Montréal. Ses auteurs : Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes. Communiqué.

Inspiré par les activités d’un entrepôt de glace qui occupait autrefois le site, le volume de l’édifice a été façonné comme une forme cristalline à la fois légère, ouverte et aérée. Ce volume singulier vient unifier un programme mixte et anime le paysage urbain par un jeu de retraits et de projections en dialogue avec le caractère plus sobre et introverti du campus existant.  Au sud et à l’est, la volumétrie a été taillée afin de créer un espace réservé au développement d’un futur parc, en prolongement avec l’espace intérieur de l’atrium. Cette configuration maximise l’ensoleillement des zones publiques extérieures ainsi que l’apport de lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment, tout en offrant une vitrine à la vie étudiante de l’institution.

02(@ StephaneBrugger)_S.jpg

Du côté nord, rue Notre-Dame, une singulière image se déploie sur le mur-rideau de cinq étages, voilant et dévoilant les activités qui prennent place aux étages supérieurs de l’édifice. Représentation abstraite du transfert de connaissances, du génie créatif des étudiants et de l’afflux des idées sur le campus, cette impression numérique sur verre symbolise l’esprit d’innovation et le rayonnement international de l’ÉTS.

03(@ StephaneBrugger)_S.jpg

En continuité avec le parc, l’atrium se présente comme un vaste paysage intérieur évoquant une topographie inversée dont le plafond est fait de lattes de merisier. Rappelant les ponts des chemins de fer et les anciennes structures industrielles du secteur, une impressionnante ferme d’acier structure et rythme l’espace de l’atrium. Celle-ci soutient un gradin en porte-à-faux au-dessus de l’espace extérieur au sud, offrant de remarquables vues sur le parc et sur Griffintown en arrière-plan.

04(@ StephaneBrugger)_S.jpg

À l’intérieur, un parcours vient lier les diverses zones dédiées aux activités quotidiennes des étudiants, chacune bénéficiant d’une acoustique et d’un éclairage distinct. Des installations intégrées aux murs telles que des niches rembourrées surdimensionnées de même qu’une sélection diversifiée de mobilier ponctuent l’espace ouvert et offrent une palette d’ambiances pour relaxer, étudier ou socialiser. Cette promenade intérieure vient également unifier les multiples composantes du campus : débutant par un lien tunnel implanté à l’est de la Maison des étudiants, elle relie les pavillons principaux aux résidences à l’ouest par une passerelle piétonne située au niveau 3. Ce vaste espace ouvert et central au campus constitue un remarquable lieu de rassemblement pour la tenue d’événements et d’expositions d’envergure, tant pour l’ÉTS que pour la communauté de Griffintown.

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Bruno Gaudin Architectes

Parmi les belles actualités de l'agence Bruno Gaudin Architectes, deux équipements culturels singuliers qui s'inscrivent dans une démarche de valorisation du patrimoine ont été récemment livrés. Un...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Fresh Architectures

2018 a été une très belle année pour FRESH Architectures. A ce titre, ALLURE s’est affirmé comme le projet phare, mené de concert par nos équipes et par celles de notre partenaire : ITAR...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Avenier&Cornejo

2018, année de l’engagement… pour l’environnement…la société… et l’Architecture a son rôle à jouer. Alors nous avons communiqué… exposition à New York sur...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'aasb

2018 ? D'un côté, 11 logements sociaux et un local d’activités Rue de Meaux. De l'autre, un campus numérique et une résidence étudiante.[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de SCAU

Une année 2018 pleine d’effervescence pour le collectif de SCAU : Search & Create Alternative Uses !... A commencer par la sortie en librairie aux éditions Park Books de Creatures of the City qui donne à lire de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de NBJ

En 2018, l’agence poursuit ses engagements multiples. Quelques concours perdus comme le groupe scolaire de Montpellier ou le projet Ville Port de La Grande Motte qui a été l’occasion d’une belle collaboration avec...[Lire la suite]