Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Actualité | MAD in China (25-05-2016)

Appelez-la MADmania si vous le souhaitez… Paris n’y a pas résisté. Sauf que l’agence chinoise est passée, pour l’occasion, à la moulinette de la promotion ! Ceci étant dit, chose originale, le projet s’expose, en grand, et en large, dans quelques cinémas parisiens. Pendant ce temps, loin de là, en Chine, MAD est couronnée pour un opéra qu’elle a récemment livré.

Bâtiments Publics | Culture | Chine | MAD

Le quartier des Batignolles, la grande ZAC du moment à Paris, ce monumental catalogue de matériaux et de formes pourra bientôt afficher une nouvelle «signature», trois lettres : MAD, une agence chinoise fondée par Ma Yansong, en 2004.

Son premier projet européen n’est autre qu’une opération de logements en accession. MAD semble alors loin des prestigieux programmes sur lesquels l’agence planche usuellement.

Parmi ses dernières réalisations, l’Opéra de Harbin a retenu l’attention du jury du World Architecture News Prize for Performing Spaces qui lui a décerné le 26 avril dernier le premier prix face à des projets beaucoup moins expressifs, notamment une salle de spectacle en Norvège de Bjørnådal Arkitektstudio AS ou encore la Friends House de John McAslan + Partners au Royaume-Uni.

02(@HuftonCrowAMork).jpgChris Cotton, directeur général du Royal Albert Hall et membre du jury a félicité ce choix et retenu l’interaction entre l’équipement et son public : «J’aime l’idée que tout un chacun puisse explorer l’extérieur, aller sur le toit… voilà qui est intéressant et qui répond de façon originale à la forme, à la fonction, au contexte mais aussi à l’innovation», a-t-il déclaré.

Albert Giralt, architecte au Renzo Piano Building Workshop, également membre du jury a apprécié, quant à lui, des formes «séduisantes» aux allures de «montagnes».

Il n’est rien dit toutefois du contexte dans lequel a émergé ce projet, pas plus que son économie n’est évoquée. Ce choix semble donc étonnant, plus encore aujourd’hui, en période de vaches maigres et surtout à une époque où il fait bon promouvoir la raison et l’engagement social…Qu’un prix félicite donc une architecture complexe, computationnelle à souhait, ne peut que détonner. Ceci étant dit, peut-être faut-il voir dans la consécration de cette gymnastique formelle, même si elle semble vivre ses derniers soubresauts, un hommage à feue Zaha…

03(@HuftonCrowAMork)_S.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de 2/3/4/

La tour des Jardins de l’Arche est lauréate au BIM d’Argent 2018 dans la catégorie des projets supérieurs à 40 000 m² en neuf. 2/3/4/ urbanisme et paysage : lauréats de la mission de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'aasb

2018 ? D'un côté, 11 logements sociaux et un local d’activités Rue de Meaux. De l'autre, un campus numérique et une résidence étudiante.[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de PietriArchitectes

En 2018, l’agence PietriArchitectes a livré 3 projets de logements qui illustrent sa  volonté d’une démarche architecturale contextuelle. Dans le Sud de la France pour La Crique, entre lac et montagne pour Les...[Lire la suite]