Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Bulgarie | Bulgarie, cosmogonie, écologie : Borislav Ignatov (11-09-2013)

Visiblement, la durabilité architecturale passionne les architectes bulgares. En témoigne cette interview parue en février 2013 dans le magazine Kshata ('La Maison'), un mensuel publié à Sofia. La journaliste Maya Yaneva y revient sur la 'Maison de l'Equinoxe', signée Borislav Ignatov. Aux certifications convenues, quelques considérations astronomiques. Croyance ?

Logement individuel | Bulgarie | Borislav Ignatov

Contexte
Kavarna, petite bourgade tranquille située au nord-ouest de la Bulgarie, sur la côte de la Mer Noire. Elle fut, à l'époque hellénistique, un lieu de cohabitation pacifique entre les Thraces et les Grecs. Le paysage y est digne de la côte d'Azur. Aujourd'hui, elle est davantage réputée pour son golf luxueux.
L’intention de l'architecte bulgare Borislav Ignatov était d’exploiter le milieu naturel pour concevoir une maison passive se mariant parfaitement avec la roche.
A tel point que le toit, à même le sol, joue le rôle d'un calendrier solaire qui prend en compte le mouvement quotidien de la lumière céleste.
Selon l’homme de l’art bulgare, grâce à un 'récupérateur', «seuls 2% de l'énergie sont nécessaires pour sauvegarder un confort total au sein de la maison».
Une maison culte ?
KC

LE CONCEPT D'UNE RENCONTRE ENTRE LE TERRESTRE ET LE COSMIQUE
Maya Yaneva | Kshata (Къщата)

KAVARNA - Un projet est le fruit d'une collaboration exceptionnelle entre un investisseur et un architecte dans laquelle la demande de l'un est complétée par la créativité de l'autre.

Cette maison contemporaine unique est située sur le terrain de golf 'Les Rochers de Thrace' et s'inscrit parfaitement dans le paysage. La dimension horizontale de la maison fait que cette dernière s'ancre dans le plateau rocheux. Le toit vert de l'édifice s'intègre harmonieusement dans le sol. L'architecture est moderne et les matériaux sont compatibles avec l'environnement. Autant dire qu'il s'agit d'une idée moderne et originale.

Les capacités du terrain sont utilisées au maximum. La façade de la maison se situe face à la mer. Un seul mot : magnifique ! Sa position plein sud et les vents du nord déterminent la linéarité du bâtiment ainsi que son intégration au sein de la roche. Voilà un détail intéressant qui vient s'ajouter aux fonctions de logement.

La maison fonctionne comme un véritable instrument astronomique pour ses habitants. Tous les après-midi, des pics de soleil viennent se nicher de façon linéaire sur le plancher et le mur à travers une fente étroite dans le toit vitré de la maison. Le toit se transforme ainsi en un véritable calendrier solaire qui prend en compte le mouvement quotidien de la lumière céleste et celui des saisons.

Cette maison extraordinaire et unique en soi crée donc un lien entre la Terre et l'espace, incarnant à la fois les caractéristiques des cultures anciennes et les idées d'une architecture moderne.

02(@RosenDonev).jpgLe projet est le fruit d'une collaboration exceptionnelle entre l'investisseur et l'architecte : la demande de l'un est accueillie par la créativité de l'autre. Résultat : une maison passive combinée avec une construction de qualité. Certifiée aux normes américaines en matière d'efficacité énergétique, elle correspond à la norme allemande LEED pour les maisons passives. La 'Maison de l'équinoxe' possède une fonctionnalité moderne et offre un cadre de vie confortable avec une surface habitable de 228m² pour une superficie totale de 515m².

Au niveau technique, la 'Maison de l'équinoxe' possède un système de ventilation intégrée avec récupération de chaleur qui utilise des panneaux solaires ainsi qu'une pompe à chaleur pour le chauffage ou le refroidissement de l'air, une isolation avec triple vitrage pour les fenêtres et une façade en murs-rideaux.

Ces paramètres offrent un réel confort et la consommation annuelle d'énergie pour le chauffage et la climatisation intérieure ne s'élève qu'à 15kWh/m². En outre, la 'Maison de l'équinoxe' possède une piscine chauffée à la lumière du soleil, une station locale de traitement des eaux, un réservoir d'eaux de pluie, un producteur privé d'électricité et un spa.

La 'Maison de l'équinoxe' a été sélectionnée parmi 156 projets et a valu à son architecte, Borislav Ignatov, le prix national de la revue Architecture Bulgare qui a lieu tous les deux ans. C'est la deuxième fois que ce prix de l'Union des Architectes de Bulgarie est décerné à Borislav Ignatov qui s'est déjà vu couronné en 2010 du prix de l''Innovation' pour sa 'Maison dans les arbres', à Varna.

03(@RosenDonev).jpgNous nous sommes entretenus avec l'architecte Borislav Ignatov, concepteur de la 'Maison de l'Equinoxe' :

Maya Yaneva : Le chemin pour passer de l'idée à la réalisation de la 'Maison de l'Equinoxe fut-il long ?

Borislav Ignatov : Non. L'idée de ce projet m'est apparue dès ma première visite sur le site. Le promoteur et moi avons une vraie relation de confiance. La conception et la mise en oeuvre ont donc suivi automatiquement. Il est très important pour un architecte et un développeur d'aller dans la même direction et de savoir collaborer dans leur travail. Tous deux sont alors tirés vers une cause commune pour atteindre les résultats souhaités. J'ai toujours pensé qu'en cas de désaccord entre un architecte et un entrepreneur, ces derniers devaient trouver un compromis. Néanmoins, lorsque les points de vue sont alignés dès le départ, comme ce fut le cas pour nous, cela ouvre les perspectives d'une grande expérience.

Cette maison coûte-t-elle beaucoup plus cher qu’une maison traditionnelle?

L'investissement initial dans une maison passive s'élève à environ 20-30% de plus que pour une construction de qualité standard. Les coûts d'exploitation sont cependant au moins cinq fois inférieurs, tandis que le confort de vie est, lui, bien plus élevé.

Comment le projet vous fut-il inspiré ? Aviez-vous à l’origine une idée que l'arrivée d'un investisseur a rendu possible ou bien est-ce justement la recherche d'un investisseur qui a fait mûrir l'idée ?

J'essaye toujours de commencer un projet sans avoir d'idées préconçues afin d'être le plus ouvert d’esprit face aux possibilités qu'offre un site. Il s’agit là de la meilleure façon de créer de façon utile et cohérente une architecture en phase avec les réalités différentes et spécifiques du site. L'idée de cette maison m'est apparue après ma première visite : la vue plein sud et le fort vent du nord m'ont aidé à identifier les pentes et les coins ensoleillés, les proportions, la géométrie et les façades.

Dans quelle mesure cette maison ne peut-elle être que le fruit de l'architecture ? Ne s’agit-il pas plutôt d’un assemblage de solutions techniques ?

Aucun bâtiment n'est le résultat de l'architecture uniquement. Le rôle de l'architecte est de capturer et de composer tous ses aspects, à savoir : la fonctionnalité, l'esthétique, la technologie, l'efficacité, en une seule idée harmonieuse et de convaincre toutes les parties prenantes d’y mettre leur contribution.

04(@BorislavIgnatov)_S.jpgExiste-t-il d'autres réalisations qui combinent la norme allemande LEED pour la maison passive et les normes de durabilité américaine ? Dans votre projet, on peut voir en effet, la combinaison de ces deux normes.

Etant donné que la plupart des maisons passives sont conformes aux normes et exigences LEED, nous avons décidé d'appliquer ces normes sur le terrain. Bien que les caractéristiques soient sensiblement différentes, l'idée reste la même : celle d'un bâtiment 'vert'. Il nous est donc apparu comme naturel de combiner les deux. Mais je ne pense pas que nous soyons des pionniers dans ce domaine ; il existe en effet, beaucoup d'exemples du même genre.

D'où vient votre idée de faire un lien entre maison et cycle du soleil ? La croyance religieuse joue-t-elle un rôle dans ce projet qui est une sorte de temple moderne et unique d'adoration du soleil ?

Non, il n'y a aucun concept religieux dans ce projet. Au contraire, les mouvements du soleil sont pensés d'un point de vue scientifique ; la science est l'une des plus anciennes connaissances de l'humanité. Elle est transmise aux générations futures comme un message pour l'observation des lois naturelles.

05(@BorislavIgnatov).jpgQuels sont les matériaux utilisés dans la 'Maison de l’Equinoxe' ?

La maison est une variation sur le plan matériel ; les matériaux nécessaires à la passivité sont certes élevés (isolation, vitrage, chauffage et refroidissement passifs) mais restent locaux et naturels. La pierre provient de l'excavation au sein même de la construction.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les systèmes 'CVC' dans la maison?

Le système CVC est calculé et conçu selon les exigences de l'Institut de la Passivité à Darmstadt. Il fournit de l'air frais dans les parties inférieures des locaux en aspirant l'air échappé par le haut.

Avant de se retirer, l'air ambiant passe dans un récupérateur à l'entrée de la maison et transmet sa température. Ainsi, la chaleur reste dans le bâtiment et l'air est toujours frais sans que l'on ait de pénurie d'oxygène en hiver, problème typique à cette période de l'année.

Le récupérateur est le coeur technologique de chaque maison passive et les modèles modernes atteignent une efficacité de 97-98%. Cela signifie que lorsque vous entrez dans la maison 'en mode confort', seuls 2% de l'énergie sont nécessaires pour que ce confort soit maintenu.

Propos recueillis par Maya Yaneva | Kshata (Къщата) | Bulgarie
01-02-2013
Adapté par : Kyrill Convenant

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Parc Architectes

Cette année Parc Architectes traverse les frontières et les océans avec le démarrage des études pour le Centre culturel de la Polynésie française à Tahiti et sa sélection au concours...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Chaix & Morel et Associés

L’année 2018 fut riche en livraisons de bâtiments et en émotions ! Voir sortir de terre des projets emblématiques comme la tour SKY 56, le Village de Roland-Garros ou l’immeuble Lände 3 à Vienne est...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Inessa Hansch Architecte

IHA est une agence d’architecture crée à Paris en 2007 par l’architecte Belge Inessa Hansch. L’agence répond à deux types de commandes, la définition de structures à grande échelle...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Valode & Pistre

Valode & Pistre a pour vocation d’intervenir dans tous les domaines de l’architecture, de l’aménagement urbain et de l’architecture d’intérieur. L’année 2018 confirme la...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de PCA-STREAM

Parmi ces projets cette année : les livraisons du nouveau siège social de Gide Loyrette Nouel rue de Laborde, de l’immeuble de bureaux à énergie positive Be Issy à Issy-les-Moulineaux, du paquebot Art...[Lire la suite]