Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Liban | En attendant, Beyrouth n'attend pas. Au risque du pire ? (21-11-2012)

Après une guerre civile de près de vingt-cinq ans, comme en beaucoup de siècles auparavant, Beyrouth doit se reconstruire. Faut-il, pour l’histoire, préserver le tissu architectonique de certains quartiers de la ville ou laisser libre cours - libre tours ? - à l’esprit d’entreprise, au risque de la négation de l’histoire ? Visite en images.

Beyrouth

Réagir à l'article





Portrait |La fine équipée de Monica Donati

Le collectif avant tout ! Monica Donati s’empresse de présenter tous ses collaborateurs. Elle évoque même avec enthousiasme un nouveau projet d’association - 300% - qu’elle monte avec Margot-Duclot et Paul...[Lire la suite]

Portrait |FUSO, les trois jamais à l'étroit

«Voyez avec notre avocat». La phrase pourrait en effrayer plus d'un. Elle se veut, bien au contraire, rassurante. Le troisième homme de l'agence parisienne FUSO, Ghislain Grotti, est un professionnel du droit des affaires. La...[Lire la suite]


Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]