Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Projet HEC édition 2011 de l'école de design industriel de l'université de Montréal (06-02-2012)

Le Projet HEC, effectué dans le cadre de l’Ecole de design industriel de l’Université de Montréal, fait partie du curriculum depuis près de vingt ans maintenant et ne cesse de prendre de l’ampleur. L’objectif de cet atelier est inégalé... Communiqué.

En effet, les étudiants sont encouragés à concevoir un produit unique qui ne se trouve point sur le marché afin d’en produire douze exemplaires de qualité manufacturière et ce, dans le but ultime de les vendre lors d’une journée, qui y est destinée.

Le tout s’effectue sur une période plus ou moins courte, soit cinq semaines.

Comme lors de tout atelier en design industriel à l’Université de Montréal, les étudiants sont encadrés par un groupe de trois chargés de formation pratique et d’un chargé de cours, chacun designer ou entrepreneur dans le domaine du produit. Il s'agissait, pour cette édition, de Michel Morelli, Claude Mauffette et Annie Legroulx, le tout orchestré par Jean-François Jacques, le chargé de cours.

Cet atelier est exceptionnel, car il ne limite pas les étudiants aux aspects théoriques du métier de designer, mais il stimule une pensée très pratique également. La raison est que tous les produits conçus doivent être fabriqués et emballés par la suite. C’est donc dans cet ordre de pensée que naissent des idées remarquables.

02(@Pascale Desormeaux)_S.jpgUne fois que les douze exemplaires sont complétés et emballés, c’est à ce moment-là que se concentrent les futurs designers sur la vente, mais plus précisément sur le kiosque de vente. C’est vrai, le projet n’est toujours pas terminé, car un kiosque à l’image du produit doit être construit. Celui-ci joue le rôle d’attirer une clientèle lors de la journée de vente, au cours de laquelle toutes les équipes se retrouvent dans une même salle, pour cet évènement qui dure une heure et demie.

Cependant, c’est au cours de cette courte période qu’est déterminé le succès du produit. Une fois la vente terminée, le projet est clos par la rédaction du bilan financier, qui évalue si profit il y a.

En somme, le Projet HEC est un atelier fort apprécié par les étudiants de l’Ecole de design industriel et ce, pour plusieurs raisons. En partie, le fait d’être libre dans le choix du sujet traité est très motivant. Aussi, l’encadrement est encourageant, tout en fournissant leur point de vue critique et surtout très constructif.

L’atelier verra ses vingt ans l’automne prochain et, puisqu’il ne cesse de s’améliorer, attendez-vous à une vente des plus mémorables !

03(@Pascale Desormeaux)_S.jpg

Réagir à l'article


Interview |Ingénieur puis architecte : «Si c'était à refaire, je le referais»

Faisant partie de la première promotion d’élèves de l’INSA engagés dans le double cursus 'ingénieur puis architecte', Renaud Delaby a intégré la filière architecture de...[Lire la suite]


Actualité |Guillaume Christmann : «la meilleure formation est le chantier»

Architectes DPLG depuis juin 2008, membres du collectif d’architectes 3rs, Guillaume Christmann et Xavier Nachbrand sont par ailleurs fondateurs de l’atelier d’architecture Christmann Nachbrand Belhaddad, créé en 2009....[Lire la suite]

Compte-rendu |Devenir architecte-citoyen grâce au réemploi des matériaux de construction

Ouvrant un cycle de conférences dédié au réemploi de matériaux de construction, dont la première partie était organisée par l’association Bellastock le 29 février dernier à...[Lire la suite]

Exposition |Architectes connus, diplômes méconnus : une source d'inspiration

Sept diplômes, au moins autant de noms familiers : Antoine Stinco, Yves Lion, David Mangin et Alain Gautron, Jean-Philippe Vassal, Edouard François, Michel Bourdeau. Tous ces architectes - ou presque - ont accepté de se...[Lire la suite]

Chronique |Fonctionnement structurel des coupoles en pierre de Mardin (Turquie)

Othman Mikou est étudiant en 3e année à l'ENSA Paris-Val de Seine. Son projet Magenta consiste en un périple au travers de 19 pays en 10 mois afin d'étudier architectures symboliques, vernaculaires et...[Lire la suite]