Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Petit-Bain, objet culturel flottant identifié (07-09-2011)

Petit-Bain, nouvel équipement culturel flottant sur la Seine est ouvert au public depuis le 6 juillet 2011. Situé à l'escale 7 du port de la gare, au pied de la bibliothèque François Mitterrand dans le 13e arrondissement de Paris, ce bâtiment flottant a été commandé par l'association La Guinguette Pirate et réalisé par Encore Heureux. Communiqué.

75013 | Encore Heureux

Historique

Depuis 1995, l’association la Guinguette Pirate développe son projet artistique et culturel sur des équipements flottants dits 'intermédiaires', des bateaux de patrimoine réhabilités en salle de concert (la Guinguette Pirate et le Batofar) et par le biais d’évènements interdisciplinaires et de plein air : Musée imaginaire, Café de la marine , Piratages et Sous la plage. C’est pour l’édition 2004 de ce festival, qu’Encore Heureux a carte blanche et réalise une installation éphémère de zèbres suspendus : 'Sous les Zèbres'.

En 2006, la Guinguette Pirate commande une esquisse à Encore Heureux pour la reconversion du baliseur Emile Allard en équipement culturel. Mais c’est finalement la piste de la construction complète d’une barge qui a été retenue pour mener à bien le projet qui deviendra Petit-Bain.

02(@Encore Heureux)_B.jpgProjet architectural

Bien qu’il soit déterminé par les contraintes de navigation, Petit-Bain n’est cependant pas un bateau, c’est un véritable bâtiment flottant sur la Seine. Construit dans un chantier naval à proximité de Paris, il s’inscrit dans un gabarit de 40m de long par 10.5m de large, pour passer dans les écluses et sous les ponts, avec un tirant d’air de 5 mètres.

Amarré définitivement au port de la gare, le bâtiment se développe sur trois niveaux, avec la salle de concert dans la coque dont la double hauteur devant la scène est insoupçonnée depuis le quai. Suspendue dans le vide, au-dessus du public, une grande bouée de balisage recouverte de facettes miroir inonde la salle de milliers d’éclats lumineux.

Pour contraster avec l’ensemble du flotteur et de la structure qui sont en acier, le volume hors de l’eau est habillé de bois : contreplaqué en pin à l’intérieur pour la salle de restaurant et bardage vertical à claire-voie en mélèze à l’extérieur.

C’est dans un jardin insolite que le public peut profiter de la vue sur la seine, depuis la terrasse. Récupérées dans un immeuble HLM promis à la démolition et données par la ville de Romainville, 33 baignoires blanches sont remplies de plantes aquatiques, comme un contrepoint qui illustre le nom de ce nouvel équipement culturel flottant.

Dans des nuances qui oscillent entre jaune vif et vert tendre, la coque, les ponts et les accès permettent de souligner cette île dans la ville et réveillent la grisaille du quai. Dans son travail photographique sur la France, Raymond Depardon précise : «Les couleurs froides sont supposées modernes, contrairement au jaune par exemple. C’est difficile le jaune. Et c’est beau aussi».

03(@Encore Heureux)_B.jpgProjet culturel

En 2006, l’équipe de l’association la Guinguette Pirate quitte la jonque chinoise (aujourd’hui Dame de Canton) et commence à réfléchir à un projet qui corresponde à ses envies, ses engagements, ses visions, soit une barge flottante et protéiforme : Petit Bain.

Le désir de voir naître à Paris un lieu à part qui soit indépendant, qui lie l’artistique, l’économique et le social a été concrétisé grâce à la volonté du Port Autonome de Paris de créer un pôle culturel fort dans le 13e arrondissement, au soutien de la Ville de Paris et de la Région Ile-de-France, mais également avec l’appui de nombreux partenaires et artistes.

Engagé à favoriser les démarches artistiques innovantes, Petit Bain propose toute l’année de découvrir la diversité des formes culturelles du monde : musique, danse, graphisme, illustration, gastronomie, végétal...

04(@Encore Heureux)_S.jpgFiche technique

Programme
* une salle de spectacle de 450 personnes ;
* un restaurant de 70 couverts ;
* une terrasse sur le toit accessible au public ;
* des bureaux et un studio multimédia.

Situation : Escale 7 du Port de la Gare - Paris 13e - au pied de la Bibliothèque Nationale François Mitterrand

Maîtrise d’ouvrage : Association la Guinguette Pirate
Maîtrise d’oeuvre : Encore Heureux architectes

Montant total des travaux : 1.7M€ HT
Montant de l’opération : 2.2M€ HT

Surface : 550m² ( +365m² extérieurs)
Poids : 470 tonnes
Dimensions : 40mx10.5mx6m

Ouverture au public : 6 juillet 2011

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Dominique Coulon et associés

En 2018, l'agence a remportée sept concours et a été nominée au EU Mies Award ainsi qu'à l'Équerre d'argent pour le théâtre à Freyming-Merlebach (57). Les logements pour personnes...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'AIA Life Designers

En 2018, AIA Life Designers a livré la réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu, lieu historique emblématique de la ville de Lyon qui accueille désormais un programme mixte très riche. L’agence a...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de CFSA

Il n'y a aucune excuse pour faire quelque chose qui ne soit pas d'une beauté frappante - William Morris[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Lina Ghotmeh - Architecture

Lina Ghotmeh — Architecture affirme sa quête vers un avenir juste et durable. L'agence franco-libanaise dessine son architecture par un regard écologique et historique comme en témoignent cette année le programme de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de a+ samuel delmas

2018… Une année d’études et de chantier… de la générosité, un travail dense et de beaux projets gagnés. Des études, avec notamment le projet LUMEN, ZAC Confluence II à Lyon...[Lire la suite]

Album-photos |MARCIANO Architecture

2018, retour aux sources … après l’avoir fréquenté comme restaurant universitaire, j’ai eu la chance de repenser la transformation de l’Hexagone en bibliothèque et lieu de vie. Le voilà...[Lire la suite]