tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

N°163 - Mercredi 30 avril 2014

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Cahier Spécial - Photographes 2014

Presse et photographie, c'est tout com'

La presse va mal, l'antienne est connue. Et la photographie ?

A chacun dorénavant de devenir homme ou femme orchestre. D'avoir dans une main le crayon, dans l'autre l'objectif. Aux photographes d'assurer aussi la promotion de l'architecture voire de jouer aux relations presse.

Qui, aujourd'hui, ne s'éloigne pas de son métier pour emprunter d'une façon ou d'une autre la voie obligée de la 'communication', reine de l'époque ? Plus d'analyse, ni même de critique, juste des couacs. Sur papier glacé, à peine quelques nuances.

Ce Cahier Spécial Photographes 2014 illustre pourtant un savoir-faire, un sens de la composition, de la lumière, de l'harmonie ; un monde de contrastes et d'aspérités.

Images à l'appui, le talent existe.

Pour que chacun préserve son art.

La rédaction

  • Clément Guillaume
  • Jean-Pierre Porcher
  • Guillaume Romero
  • Jean-Christophe Polgár
  • Eric Sempé
  • 11h45
  • lcda
  • Jean-Christophe Ballot
  • Cyril Sancereau
  • Adeline Bommart
  • Pierre-Yves Brunaud
  • Anne-Claude Barbier
  • Vincent Fillon
  • Milène Servelle
  • lcda
  • Mathieu Ducros
  • Cyrille Lallement
  • Takuji Shimmura
  • lcda
  • François Renault
  • Cécile Septet
  • Patrick Miara
  • Jonathan Barbot
  • Stefano Candito
  • Philippe Caumes
  • Philippe Piron
  • lcda
  • Alain Caste
  • Julien Lanoo
  • Patrizia Mussa
  • Géraldine Andrieu
  • Philippe Cottier
  • Stéphane Chalmeau
tos2016
elzinc novembre

Portrait |Marina Tabassum, une architecte à Dacca

Lauréate du Prix Aga Khan 2016 pour la mosquée Bait-ur-Rouf située à Dacca, Marina Tabassum dessine les contours d'une pratique originale de l'architecture au Bangladesh, loin des majors de la construction et autres grands...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]