tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

PowerCADD 9 pour Mac OS X : n'oublions pas la 2D !

«Quoi de neuf ?» demandait-on et entendait-on partout sur les stands de Batimat. En ce qui concerne les logiciels de CAO-DAO d’architecture, si la tendance s’oriente vers la 3D et l’imagerie photo-réaliste, si les belles images sont plus parlantes, plus flatteuses, il reste que la très grande majorité des outils de communication entre les différents partenaires de l’acte de construire, reste les plans, coupes et élévations.

Infomercial / Produit

Né en 1987, PowerDraw est le tout premier logiciel de dessin technique sur Macintosh. Il devient PowerCADD en 1994 et fêtera ses 25 ans l’an prochain. C’est un programme de dessin technique de haut niveau. PowerCADD est rapide, puissant et précis.

Conçu dans l’esprit Mac, PowerCADD est d’un emploi simple, naturel et intuitif tout en proposant des outils de production efficaces.

PowerCADD permet à chacun de dessiner à sa façon, grâce à une profusion d’outils, d’options et de paramètres permettant de l’adapter à soi et non de s’adapter à lui.

PowerCADD est complet sans être complexe. La convivialité de son interface et la logique d’utilisation de ses différents outils offrent une cohérence qui facilite l’apprentissage. Une journée de formation est suffisante pour démarrer.

PowerCADD est le seul logiciel de sa catégorie à être réellement WYSIWYG (what you see is what you get). Pas de surprise à l’impression. Pas de perte de temps à dessiner ce qui ne peut être vu.

02(@powerCADD)_S.jpgPowerCADD, c’est l’accès à tout moment aux données numériques des objets, même pendant la saisie, par une simple pression sur la touche [Tab] ; c’est l’accroche à un objet par simple pression d’une touche qu’il suffit de relâcher si ce n’était pas la bonne ; ce sont des lignes guides que l’on oriente et place en un clic, des raccourcis claviers à la discrétion de l’utilisateur qui peut accéder en une seule touche à ses outils préférés, des outils à multiples facettes qui 'devinent' ce que l’on veut faire selon la façon dont on désigne les objets...

PowerCADD, c’est aussi l’import-export des documents DWG, avec conservation des mises en page de l’espace papier, c’est la conversion des PDF en objets éditables, ce sont les références externes, les transparences, les dégradés, les ombres, l’intégration d’images avec la possibilité de rendre le fond transparent, la création de hachures texturées... C’est encore, via des additifs (plug-ins), le redressement de photos en géométral et le relevé topo en x, y et en z.

Choisissez la simplicité !

Si les logiciels qui font tout sont pour vous des 'usines à gaz', faites comme de nombreux professionnels et adoptez PowerCADD, le meilleur outil pour simplement dessiner sans contrainte.

N’importe quel Macintosh de la gamme actuelle suffit. Même un MacBook Pro 13” !

03(@PowerCADD).JPGPowerCADD existe en deux versions : Pro et Expert.

Téléchargez une version complète (Expert) de démonstration sur le site www.radesoftware.com

Une aide en ligne est accessible à l'adresse suivante : www.radesoftware.com/Aide_PowerCADD_9/PowerCADD9_help.htm

Nos remerciements à : François Marcireau, Designer ; Gilbert Hamon, Maître d’oeuvre ; Yann Auger, Architecte DPLG.

Pour plus d’informations :

PowerCADD
Michel Vergne
T. +33(0)1.43.65.22.47
info[at]radesoftware.com
www.radesoftware.com

elzinc

Portrait |Carl Fredrik Svenstedt, Swedish connection

Parisien, Suédois, formé aux Etats-Unis, ayant grandi au Canada, Carl Fredrik Svenstedt est un étrange hybride culturel. Architecte, il joue, derrière une apparence sage, des contradictions. Un goût pour la...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Jorge Ayala, un architecte sans architecture ?

Jorge Ayala poursuit son activité loin des chantiers, loin même des plans d’exécution. L’horizon du professionnel s’est élargi et l’imaginaire peut aisément s’émanciper des...[Lire la suite]


elzinc

Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |André Ravéreau par le détail

La disparition d'André Ravéreau le 12 octobre dernier ne signifie pas pour autant la dissolution de son enseignement. L'hommage invite aujourd'hui à la relecture immédiate de son œuvre ; l'exercice pertinent...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Ludwig Leo, le techno-pop berlinois

L’AA School rend hommage à Ludwig Leo, figure discrète de la scène architecturale allemande disparue en 2013. L’exposition, qui fait escale à Londres du 5 mai au 6 juin 2015, a d’ores et...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Emmanuelle Colboc, comme une feuille délicate sous un rocher

Apposer quelques mots sur l’acte de bâtir. L’ambition est née d’un constat simple ; «Nous parlons d’architecture de façon trop compliquée, ce qui, de fait, l’éloigne du...[Lire la suite]