tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Mystérieuses transparences : un centre de formation conçu par BEAI

Les gabions font aujourd’hui partie de notre paysage urbain. Le concept, né à la Renaissance pour protéger les berges des rivières, est devenu aujourd’hui un élément d’architecture à part entière. Les pierres et marbres de Wallonie, dans leur diversité de coloris et textures, y ont leur place. En témoigne ce centre de formation, situé à Aye en Belgique, signé du Bureau d’Engineering et d’Architecture Industrielle (BEAI).  

Infomercial

La muraille de pierre

Ouvert sur la canopée du Bois de Famenne à Aye, ce centre de formation s’insère par des transparences étonnantes dans la nature environnante. Son architecture d’une extrême légèreté s’appuie, à la proue du bâtiment, sur une façade de pierre qui ancre dans les bancs de schiste affleurant le grand auvent de son toit.

02(@DGuerrier-Dubarle)_S.jpgFace au sud, cette façade, faussement aveugle, est en réalité une membrane calcaire faite de gabions, qui laisse pénétrer la lumière avec discernement dans les salles de formation modulables situées à l’arrière. 

A l’intérieur du bâtiment, les rayons solaires se frayent un chemin entre des moellons qui semblent flotter dans l’espace. L’ambiance tamisée convient bien à ces salles souvent plongées dans la pénombre lors des séminaires. Celle-ci devient dynamique, changeant de ton au gré de la journée et d’intensité au fil des saisons. Le Bureau d’Engineering et d’Architecture Industrielle (BEAI) a traduit ainsi, par l’acier et la pierre, l’énergie de la nature.

La pierre

Les gabions se remplissent avec toutes les pierres de Wallonie. La gamme des couleurs est donc large, à valoriser avec un remplissage des paniers en vrac ou en lits de pierre, avec des calibres plus ou moins réduits suivant les budgets.

03(@DGuerrierDubarle)_S.jpgLa technique

Les gabions sont placés contre une grille tubulaire courbée, fixée au sol et dans la façade du bâtiment. Les paniers inox sont posés vides et remplis au fur et à mesure par lits horizontaux. Les faces avant et arrière des paniers sont maintenues par deux agrafes et les gabions sont arrimés à la structure par deux doubles crochets qui passent autour des tubes 40x40 et reviennent s’accrocher sur la face avant. Il n’y a pas de liaison entre les paniers.

04(@DGuerrier-Dubarle).jpgL’association Pierres et Marbres de Wallonie

Créée en 1990, elle regroupe une trentaine de carrières wallonnes et a pour objectif principal la coordination globale d’actions pour la promotion des roches ornementales aussi bien en Belgique qu’à l’étranger.

L’association fournit des renseignements sur la pierre et ses applications auprès du grand public, des architectes, des entrepreneurs et des autorités publiques. Elle dispense donc une information de qualité sur l’ensemble de ses membres et son intervention est fréquemment requise pour des questions d’identification ou de choix de pierres dans le cadre de chantier de restauration ou de projets de construction.

En savoir plus :

Pierres et Marbres de Wallonie asbl
11 rue des Pieds d'Alouette | 5100 Nannine | Belgique
T. +32 81.22.76.64
info[at]pierresetmarbres.be
www.pierresetmarbres.be

elzinc novembre

Portrait |Bartolo Villemard, les pilotes de la métamorphose

L’image, l’objet, la forme, le contexte… autant de tartes à la crème ! Eric Bartolo et Jérôme Villemard en sont pleinement conscients. Toutefois, le duo se refuse de participer au jeu des mots...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]


elzinc

Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]