tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

La carrière de pierre de Lanvignes de Michel Babouillard

Michel Babouillard est le propriétaire d’une carrière de pierres de Lanvignes, dans le village de Coulmiers, dans le Châtillonnais. Situé à 1h30 de Paris, le vaste espace de 1.900km² du Châtillonnais fournit une grande variété de pierres permettant de réaliser des projets dans le monde entier.  

Infomercial / Produit

En 2003, après une vie passée dans les champs de céréales, entouré de ses 400 charolaises, Michel Babouillard prend sa retraite. Infatigable, il décide d’essayer d’exploiter les capacités en pierres de son grand champ et se lance dans la filière pierre, en ouvrant enfin sa carrière SARL Babouillard Michel. D’une superficie de 40 hectares, seulement 5 hectares sont actuellement exploités.

Prudent, il voyage notamment aux Etats-Unis pour «voir leur façon de travailler». Sa première réalisation : un abreuvoir à chevaux au Château de Versailles en pierre de Lanvignes, suivi de la restauration des forteresses à Belle-Ile. La machine est lancée.

Si la pierre est à fleur du sous-sol, le savoir-faire et l’expérience de l’homme du terroir sont essentiels pour en deviner la présence. Il s’agit ensuite de s’entourer des bonnes personnes et des techniques de pointe pour l’extraction et la transformation de la pierre. Michel Babouillard a confié ce travail aux Carrières Saviane, avec lesquelles il travaille en étroite collaboration.

02(@SarlBABOUILLARDMichel)_B.jpgSéduits par les nombreuses qualités de la pierre, les clients viennent du monde entier : Corée du Sud, Chine, Australie, Portugal, Emirats Arabes Unis, Libye, Jordanie et France.

Il faut dire que la pierre de Lanvignes, aux teintes beige, blanc, crème et jaune, s’utilise aussi bien en intérieur qu’en extérieur, en massif et en revêtement, en dallages et voiries, pour un trafic collectif modéré et intense, en cheminées, mobiliers, escaliers...

Michel Babouillard sait également recevoir les acheteurs : après la visite de la carrière et des pierres, il les invitent à déjeuner des spécialités locales dans sa maison toute en pierre ! De style 16e siècle, elle a été reconnue en 2007 première maison technique en Europe pour ses cheminées norvégiennes, la récupération d’eau de pluie et son chauffage géothermique.

En 2010, c’est la Corée du Sud qui a commandé le plus de blocs de pierres, notamment pour un énorme projet de salles de mariage tout en pierre de l’intérieur à l’extérieur, soit un chantier exclusif de 1.500m3 !

Autre chantier marquant, le projet grandiose du sculpteur belge Luc Ledene : une sculpture réalisée dans un seul bloc aux dimensions imposante de 4mx2mx2m et d’un poids de 40 tonnes pour EDF à Bruxelles.

04(@SarlBABOUILLARDMichel)_B.jpgL’association Pierre de Bourgogne

Créée en 1996, l’association a pour objectifs de promouvoir, communiquer et conseiller sur la pierre de Bourgogne, ses métiers et son utilisation. Elle regroupe une quarantaine d’entreprises bourguignonnes, artisans, tailleurs de pierre, sculpteurs, carriers (extraction de la pierre), façonniers (taille et finition de la pierre sur machine), poseurs et laviers.

L’association permet de faire le lien entre ces différentes entreprises afin, d’une part, de favoriser les échanges au sein de la filière pierre et, d’autre part, d’être le fédérateur pour pouvoir représenter des intérêts communs. Elle pourra aussi vous mettre en rapport avec les fournisseurs de pierres adaptées à votre projet.

Coordonnées :

SARL Babouillard Michel
30 rue du Bourg à Mont | 21400 Châtillon-sur-Seine
T. 03.80.91.00.15
contact[at]pierres-de-bourgogne.com
www.pierres-de-bourgogne.com

03(@SarlBABOUILLARDMichel).jpgEn savoir plus :

Association Pierre de Bourgogne
Tiphaine Paquette | CCI 21 | 2 avenue de Marbotte | BP 17440 | 21074 Dijon Cedex
T. 03.80.65.92.57
contact[at]pierre-bourgogne.fr
www.pierre-bourgogne.fr

elzinc novembre

Portrait |La maquette sans Chichi ? Impensable!

Chichi. Antonio Chichi. Prononcez Kiki. Italien. Plus exactement Romain. Né dans le quartier de San Lorenzo, de parents pauvres. Rien ne le prédestinait à la célébrité si ce n'est son talent. Son oeuvre est...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Jorge Ayala, un architecte sans architecture ?

Jorge Ayala poursuit son activité loin des chantiers, loin même des plans d’exécution. L’horizon du professionnel s’est élargi et l’imaginaire peut aisément s’émanciper des...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |La maquette sans Chichi ? Impensable!

Chichi. Antonio Chichi. Prononcez Kiki. Italien. Plus exactement Romain. Né dans le quartier de San Lorenzo, de parents pauvres. Rien ne le prédestinait à la célébrité si ce n'est son talent. Son oeuvre est...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Loci Anima, de la discrétisation au cabinet de curiosités

Connaissez-vous seulement les post-it solaires ou encore les façades-gouttières ? Il n'y a, chez Loci Anima, pas un projet sans une nouvelle expression. Alors, pour Françoise Raynaud, sa fondatrice, le bonheur paraît...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro Ă  Tokyo
elzinc

Portrait |Fernando Higueras, un brutaliste en l'île

A l’heure où l’architecture peut se limiter à quelques effets de façade – peut-être le seul espace de liberté d’une profession – les regards se tournent, nostalgiques, vers le...[Lire la suite]