Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Un foyer pour personne handicapées à Bordeaux, signé Didier Quémener

En ce qui concerne les logiciels de CAO-DAO d’architecture, si la tendance s’oriente vers la 3D et l’imagerie photo-réaliste, si les belles images sont plus parlantes, plus flatteuses, il reste que la très grande majorité des outils de communication entre les différents partenaires de l’acte de construire restent les plans, coupes et élévations. PowerCADD 9 pour Mac OS X : n'oublions pas la 2D !

Infomercial / Produit

En témoigne le Foyer Monséjour, à Bordeaux, un bâtiment dessiné entièrement avec PowerCADD, «logiciel 2D le plus performant au monde !», selon Didier Quémener, architecte spécialisé dans les bâtiments hospitaliers.

02(@GuentherVicente).jpg«Le projet visait à créer un nouveau foyer d’hébergement pour personnes handicapées, en remplacement de l’existant Place Gabriel Fauré à Bordeaux Caudéran. Il visait également à regrouper les activités du gestionnaire sur un site unique existant à proximité. Trois volets devaient être pris en compte dans la réalisation de ce projet : restructuration d’un appartement sur le site du 'forum' existant ; création de 6 studios et 1’abri voiture au sud de l’opération ; création d’un bâtiment collectif de 42 chambres au nord-ouest», explique Didier Quémener.

Dans ce contexte, le bâtiment central a été utilisé comme base logistique de l’ensemble. Il a permis de regrouper l’ensemble des fonctions : services généraux (restauration, lingerie buanderie), services médicaux, paramédicaux et d’aide à la vie quotidienne, destinés aux résidents du bâtiment collectif, des studios et des appartements existants autour du Forum. En parallèle, les locaux de type ateliers et locaux associatifs, existants sur le Forum, ont été également mutualisés pour l’ensemble du site.

03(@GuentherVicente)_B.jpg«Ce programme est l’un des plus complexes que l'on puisse aborder : permettre à des personnes handicapées de vivre et de s'épanouir de façon autonome, concilier technicité et rigueur d'un bâtiment hospitalier avec intimité des résidents et ouverture sur l'extérieur, construire sur un terrain et dans un environnement très sensible. Nous avons recherché dans la résolution de toutes ces contraintes l'écriture architecturale la plus pertinente», ajoute Didier Quémener.

«La rapidité, la facilité et la clarté de dessin avec PowerCADD nous a permis de communiquer à chaque phase du projet de manière optimale avec tous les intervenants... Un grand merci donc à PowerCADD et ses outils ingénieux. Merci également pour ces bibliothèques, d’ores et déjà adoptées et appréciées. Ensemble très complet !», conclut l’architecte.

04(@GuentherVicente).jpgPowerCADD, c’est aussi l’import-export des documents DWG, avec conservation des mises en page de l’espace papier, c’est la conversion des PDF en objets éditables, ce sont les références externes, les transparences, les dégradés, les ombres, l’intégration d’images avec la possibilité de rendre le fond transparent, la création de hachures texturées... C’est encore, via des additifs (plug-ins), le redressement de photos en géométral et le relevé topo en x, y et en z.

Choisissez la simplicité !

Si les logiciels qui font tout sont pour vous des 'usines à gaz', faites comme de nombreux professionnels et adoptez PowerCADD, le meilleur outil pour simplement dessiner sans contrainte !

N’importe quel Macintosh de la gamme actuelle suffit. Même un MacBook Pro 13'' !

05()_B.jpgPowerCADD existe en deux versions : Pro et Expert.

Téléchargez une version complète (Expert) de démonstration sur le site www.radesoftware.com

Une aide en ligne est accessible à l'adresse suivante : www.radesoftware.com/Aide_PowerCADD_9/PowerCADD9_help.htm

Nos remerciements à : Bruno Jacq, architecte co-traitant ;  Logévie, maître d'ouvrage ; Gunther Vicente, photographe.

Pour plus d’informations :

PowerCADD
Michel Vergne
T. +33(0)1.43.65.22.47
info[at]radesoftware.com
www.radesoftware.com




Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]

Portrait |Loci Anima, de la discrétisation au cabinet de curiosités

Connaissez-vous seulement les post-it solaires ou encore les façades-gouttières ? Il n'y a, chez Loci Anima, pas un projet sans une nouvelle expression. Alors, pour Françoise Raynaud, sa fondatrice, le bonheur paraît...[Lire la suite]


Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]

Portrait |Fernando Higueras, un brutaliste en l'île

A l’heure où l’architecture peut se limiter à quelques effets de façade – peut-être le seul espace de liberté d’une profession – les regards se tournent, nostalgiques, vers le...[Lire la suite]

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo