Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

'Transgressions - Malgorzata Lempicka-Brian', à Plateforme, Paris 20e

17/0301/04

Plateforme, lieu de diffusion, de création et de ressource pour l’art contemporain à Paris, présente, du 17 mars au 1er avril 2012, l'exposition 'Transgressions', de Malgorzata Lempicka-Brian, artiste photographe polonaise, vivant et travaillant à Paris depuis le début des années 1990.

La transgression est avant tout un passage, une transformation, un mouvement vers ce qui est présent, bien que caché. Au-delà de l’ordre existant, de notre condition, du quotidien, au-delà de l’horizon le plus éloigné de la conscience... Tout acte de création est un acte de transgression ouvrant de nouvelles possibilités. Il permet aussi de nous faire revivre le passé en faisant appel à la mémoire - un acte de transgression particulier qui nous rappelle ce que nous sommes et d’où nous venons -.

Le projet artistique de Malgorzata Lempicka-Brian est justement un tel acte de dépassement-infiltration, qui nous confronte aux deux aspects de ce concept. Artiste native de Szczecin, elle parle de l’expérience inscrite dans l’histoire de cette ville dans laquelle histoire et destins individuels s’entremêlent, où l’identité culturelle et nationale est un problème aux aspects multiples, caractéristique des zones frontalières.

02(@Malgorzata Lempicka-Brian)_S.jpgLa thématique sociologique liée à l’histoire du lieu est aussi une problématique très personnelle, le regard porté n’est pas celui d’un témoin ou d’un commentateur. 

Le décalage, caractéristique de 'Transgressions', se situe dans une double perspective - l’appareil photographique à l’extérieur et l’artiste qui ne vient pas du dehors mais de l’intérieur -.

C’est une question importante qui concerne un aspect fondamental de la compréhension de l’image utilisée. 

Ce regard extérieur d’une vérité objective a une fonction documentaire. Le regard intérieur, en revanche, est la manifestation concrète de l’expression et du choix de l’artiste qui cesse d’être un observateur étranger et construit par son geste un discours issu d’émotions et de convictions personnelles.

A partir de matériaux de base, toile et émulsion photosensible, Malgorzata Lempicka-Brian utilise dans ses travaux des techniques à la fois photographiques et picturales, traitées de manière très plastique et souple, des projections d’images, des installations.

Ses oeuvres sont aussi de nature performative : elle utilise les outils qui expriment au plus juste l’idée et son travail témoigne toujours d’une profonde réflexion sur la condition humaine dans la société contemporaine : mutations, accélération incessante, fluctuation et imbrication de l’individu dans ses relations interpersonnelles, environnement de vie et modes de fonctionnement, mythes modernes et utopies.

Sabina Czajkowska
Extrait du texte du catalogue de l’exposition 'Transgressions'

03(@Malgorzata Lempicka-Brian)_B.jpg

Plateforme
73 rue des Haies | 75020 Paris
T. 09.54.92.23.35
info[at]plateforme.tk
www.plateforme.tk/news.html

Vernissage vendredi 16 mars 2012 de 18h00 à 22h00
Entrée libre
Ouverture : du mercredi au dimanche, de 14h30 à 19h30

tos2016

Présentation |2/3/4/ dans la balance

Nouveau marché en maîtrise d’œuvre et question de la représentation de la justice...autant de sujets abordés lors d'un projet malheureusement boudé de palmarès en tout genre… pour une raison...[Lire la suite]

Album-photos |A Santiago, Teodoro Fernández et l'urgence de la légèreté

Pour abriter les nouveaux locaux du Bureau National d’Urgence du Ministère de l’Intérieur chilien (ONEMI), Teodoro Fernández, architecte, a conçu à partir d’une situation existante un ensemble...[Lire la suite]


Actualité |Niemeyer, d'outre-tombe

Cinq ans après sa mort, l'architecte brésilien promet encore des chantiers et des réalisations. Le dessin aurait été imaginé peu avant sa mort en 2012. Son commanditaire promet sa concrétisation d'ici...[Lire la suite]