Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

'Cité de la Musique et de la Danse - Henri Gaudin architecte', à Soissons

15/0415/04

La Communauté du Soissonnais présente au public la future Cité de la Musique et de la Danse dans une exposition visible jusqu'au 15 avril 2011, dans le hall du bâtiment 'Les Ambassadeurs', au Parc Gouraud, à Soissons.

11 planches composent cette exposition chronologique qui commence par une histoire d’esquisses à main levée par l’architecte qui a conçu l’édifice, Henri Gaudin.

Très vite dans le déroulé, de belles images de synthèse présentent le bâtiment au coeur de l’esplanade du Parc, avec des vues des façades est et ouest ainsi que des vues intérieures. Les surfaces utiles de toutes les pièces du bâtiment sont affichées ainsi que les coupes.

Un panneau est entièrement consacré à présenter les plans des 6 niveaux qui composent le bâtiment. La notice architecturale est par ailleurs entièrement présentée sur un panneau afin de donner toutes les informations sur l’organisation des espaces, les volumes etc.

La Cité de la Musique et de la Danse est un projet qui a vu le jour et qui a trouvé sa place sur l’esplanade dans le courant de l’année 2002. C’est ce que l’on peut constater sur un des panneaux qui montre Les différents plans d’aménagement successifs : 2002, 2003, 2007 et 2008.

Pour les personnes qui souhaitent en savoir plus, un panneau complet rappelle les étapes de la procédure d’aménagement et explique le parti pris de l’aménageur : le développement de l’activité tertiaire, des logements et des équipements publics, ainsi qu’un traitement paysager important du Parc.

Un film de 12 minutes est projeté, consacré à l’interview de l’architecte qui explicite son projet.

02(@AtelierGaudin).jpg

Bâtiment Les Ambassadeurs | Parc Gouraud
2 allée de l’Innovation | 02200 Soissons

Web : www.agglo-soissonnais.com/joomla
Entrée libre
Ouverture : du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
Fermé le week-end




Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

Portrait |Fernando Higueras, un brutaliste en l'île

A l’heure où l’architecture peut se limiter à quelques effets de façade – peut-être le seul espace de liberté d’une profession – les regards se tournent, nostalgiques, vers le...[Lire la suite]


Portrait |DATA, de Christian Hauvette à l'OMA

Hommes des années 80. «Provinciaux», dixit Léonard Lassagne. Lui est Stéphanois, le second - Colin Reynier -, Carpentrassien. A l'orée de la trentaine, le duo a créé en 2010 son agence, DATA (pour...[Lire la suite]