tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Ré-inventer Pourris

18/0618/06

En 2017, il est urgent d’attirer l’attention de tous sur les dangers du travail spéculatif, du travail gratuit, et du désengagement des maîtrises d’ouvrages publiques. Pour fêter dignement la crise de la quarantaine de la loi sur l’architecture : on vous propose de Ré-inventer Pourris ! On est venu, on a verdit… ils ont Vinci !

En 2015, vous avez eu la chance de pouvoir concourir gratuitement à Ré-inventer Paris, et deux ans n’auront pas été de trop pour digérer les kilomètres carrés de potagers sur les toits, de jardins partagés, d’algues en façades et d’espaces de co-working. De cette foire internationale aux bonnes intentions, dont cet enfer vert est pavé, la plus grande innovation est à mettre au crédit de la Mairie de Paris : un système génial de contournement de la loi MOP lui permettant de faire un coup de communication sans égal, sans débourser un centime d’argent public.

Ré-inventer la commande publique en s’appuyant sur l’espoir déçu d’une génération d’architecte aux abois, venus en masse pour faire les lièvres sans garantie aucune de rémunération pour finir sacrifiés sur l’autel douteux de l’innovation : il fallait y penser. Et dans un même mouvement se prétendre socialiste et œuvrer pour l’audace programmatique et architecturale : il fallait oser !

[…]

Réinventer Pourris c’est donc LE concours ouvert de 2017, ouvert à tous les concepteurs et créatifs qui souhaitent faire le buzz sur un sujet sérieux qui représente une menace importante pour nos métiers et nos savoir-faire.

Une petite publication sous forme de fanzine, une remise des prix, et un apéro – débat, permettront au final d’attirer l’attention de tous, confrères, co-traitants, maîtrises d’ouvrage publiques et privées, sur les dangers du travail spéculatif et du désengagement de la maîtrise d’ouvrage publique. Ce concours s’adresse donc à toutes les bonnes volontés qui trouve que plutôt que de ré-inventer sans cesse le monde, on ferait mieux de l’empêcher de se défaire.

Comment participer ?

Pour participer c’est simple : il suffit de nous communiquer avant le 18 Juin 2017 une proposition présentant un concept sur le site parisien de votre choix à l’adresse électronique suivante : contact(at)reinventerpourris.fr. Le format du rendu est un A2 paysage couleur, en imaginant qu’il puisse être disposé en double page d’une publication de type Magazine (et donc plié en deux).

Du mobilier urbain, au nouveau plan Voisin pour le centre de Paris, toutes les contributions sont acceptées ! N’hésitez pas à concourir sous pseudonyme : le jury donnera un prix spécial à la meilleure parodie de nom d’architecte.

Pas de DC1, pas de clients, pas ce co-traitants, pas de signatures électroniques, alors cette fois-ci pourquoi vous cantonner à la salade verte participative habituelle ? On compte sur votre humour potache pour vous emparer de tous les sujets : proliférations des normes, greenwashing, participation à outrance, habiter les toits, démagogie, SDF, voiture.. Parce que Réinventer Pourris c’est surtout Réinventer pour rire.

Plus de renseignements : http://reinventerpourris.fr/

tos2016

elzinc novembre

Portrait |Pierre-Alain Dupraz, architecte-topographe

«Pour mes pairs, je serais romand de tendance française», sourit Pierre-Alain Dupraz. De l'autre côté de la frontière, en France, il est, tout simplement, un architecte «suisse». De fait, il...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Sud et la nouvelle condition de l'architecte

David contre Goliath. Et vice versa. L’un tient généralement le bon rôle. L’autre non. Qui plus est, en lieu d’un géant, il s’agit d’une réussite et comme toujours, en France, le...[Lire la suite]


elzinc

Portrait |Bartolo Villemard, les pilotes de la métamorphose

L’image, l’objet, la forme, le contexte… autant de tartes à la crème ! Eric Bartolo et Jérôme Villemard en sont pleinement conscients. Toutefois, le duo se refuse de participer au jeu des mots...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Poy Gum Lee, des gratte-pagodes de New York à Shanghai

Tuiles vernissées sur gratte-ciel Art déco… un bien étrange syncrétisme visible, entre autres, à Shanghai. Mais quelle ville n’a pas eu la tentation d’adopter la modernité et de la...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]