Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Vue extérieure du Musée national Message Biblique Marc Chagall, NiceVue extérieure du Musée national Message Biblique Marc Chagall, Nice

'Le musée Chagall, chef-d'oeuvre d'André Hermant', à Nice

03/0113/01

Dans le cadre de son 40e anniversaire, le Musée Marc Chagall, situé à Nice, présente, depuis le 19 octobre 2013 et jusqu'au 13 janvier 2014, une exposition consacrée à l’édifice qui, depuis 1973, abrite la collection donnée à l'Etat par Marc Chagall. André Hermant (1908-1978), architecte et urbaniste, à qui fut confiée la mission de concevoir et de construire ce musée, a réalisé ici le meilleur de son oeuvre.

Diplômé de l’Ecole spéciale d’architecture où il fréquente les cercles d’étudiants réunis autour d’Auguste Perret, André Hermant devient membre de l'Union des Artistes Modernes (UAM). Il réalise certains projets architecturaux remarqués, comme le Pavillon du Caoutchouc pour l’exposition internationale des Arts et Techniques dans la vie moderne en 1937 à Paris, puis participe aux travaux sur la normalisation des éléments architecturaux pendant la guerre. Intéressé par la théorie de l’architecture, il travaille également pour des revues spécialisées.

Il rejoint en 1946 l’équipe d’Auguste Perret pour la reconstruction de la Ville du Havre. Il est alors le théoricien de la section 'Formes Utiles' de l’UAM en s’appuyant sur «l’idée que la fonction, la structure et la forme d’un objet sont indissociables», fondement du design français comme le souligne Nathalie Simonnot, commissaire de l’exposition. Enfin, il travaille également sur le logement social, jusque dans les années 1960.

A ce moment-là, il se consacre à plusieurs projets muséographiques comme le réaménagement du musée des Antiquités nationales à Saint-Germain-en-Laye (achevé en 1969), qui connaît un énorme succès tant auprès du public que des spécialistes des musées. Après l’aménagement du musée du Petit Palais d’Avignon (1961-1965) et le début des travaux de la galerie nationale de la Tapisserie à Beauvais, désormais considéré comme un spécialiste des musées, il se voit confier la réalisation d’un projet sans précédent jusque-là : un musée consacré aux oeuvres d’un artiste vivant, Marc Chagall.

Le projet devait comporter des salles pour la présentation permanente des toiles du Message Biblique, pour lesquelles André Hermant conçoit la grande salle à douze murs grâce à trois polygones imbriqués et la salle du Cantique, de forme hexagonale. 

02(@M.Moch-Cite architecture Patrimoine Paris)_B.jpgVue extérieure du Musée national Message Biblique Marc Chagall, NiceIl intègre aussi deux salles d’exposition temporaire et un auditorium.

Le bâtiment, d’un seul niveau, se déploie sur un large terrain offert par la ville de Nice et le jardin est aménagé par le paysagiste Henri Fisch.

En collaboration directe avec l'artiste, André Hermant imagine donc une architecture qui répond en tout point au désir de ce dernier : créer une maison accueillante pour les oeuvres, inscrites dans un espace traversé par la lumière, mais aussi pour les visiteurs qui découvrent petit à petit les tableaux, la mosaïque, les vitraux ou les oeuvres sur papier grâce à un dispositif architectural adapté, à la fois sobre et rigoureux.

L’exposition 'Le musée Chagall, chef-d’oeuvre d'André Hermant' présente plus d’une centaine de documents, de très nombreux croquis de l’architecte, des plans et des relevés ainsi que des photos de l’avancement des travaux, depuis la villa ancienne qui a précédé le musée, les visites de chantier par André Hermant, l’achèvement de la mosaïque sous le regard de Marc Chagall jusqu’à l’inauguration en présence de l’artiste, d’André Malraux et du ministre des affaires culturelles de l’époque, Maurice Druon.

Commissaires : Nathalie Simonnot, ingénieur de recherche, Ministère de la Culture et de la Communication et Maurice Fréchuret, conservateur en chef du Patrimoine, directeur des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes.

L’exposition 'Le musée Chagall, chef-d’oeuvre d'André Hermant' a bénéficié de l’aide généreuse de la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris et de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy.

03(@Michel Moch-Cite architecture Patrimoine Paris)_B.jpgVue extérieure du Musée national Message Biblique Marc Chagall, NiceInformations pratiques :

Musée national Marc Chagall
Avenue du Docteur Ménard | 06000 Nice
T. 04.93.53.87.20
www.musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/chagall/expositions/en-cours/

Ouverture : tous les jours sauf le mardi, de 10h00 à 17h00




Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]

Portrait |Bruno Rollet, des nouvelles du front ?

Les conditions difficiles d’exercice du métier d’architecte ou encore la réduction des prérogatives d’une profession amènent de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, l’angle d’attaque social...[Lire la suite]


Portrait |Les mégalo-structures de Jon Jerde, un hommage

Il n'est pas dans l'habitude du Courrier de l'Architecte de tenir un carnet et de publier les nécrologies convenues en ces tristes occasions. L'exception fait toutefois la règle. Jon Jerde est décédé le 9...[Lire la suite]

Portrait |Poy Gum Lee, des gratte-pagodes de New York à Shanghai

Tuiles vernissées sur gratte-ciel Art déco… un bien étrange syncrétisme visible, entre autres, à Shanghai. Mais quelle ville n’a pas eu la tentation d’adopter la modernité et de la...[Lire la suite]

Portrait |La fine équipée de Monica Donati

Le collectif avant tout ! Monica Donati s’empresse de présenter tous ses collaborateurs. Elle évoque même avec enthousiasme un nouveau projet d’association - 300% - qu’elle monte avec Margot-Duclot et Paul...[Lire la suite]

Portrait |Sandra Planchez face à l'appel de la nouveauté

Tout nouveau, tout beau ? Sandra Planchez témoigne d’un goût immodéré pour la nouveauté. Il n’y a là pourtant rien d’une fuite en avant - qu’elle condamne par ailleurs - ni...[Lire la suite]

Erratum : crédit image : cantin-planchez-DR