vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Reconstruction du théâtre intercommunal à Antony

25/0425/04

La Communauté d'agglomération des Hauts de Bièvre, située à Châtenay-Malabry, organise un concours restreint d'architecture et d'ingénierie sur esquisse+ en vue de la reconstruction du théâtre intercommunal Firmin Gémier et de la construction d'un parking souterrain, à Antony. La date limite de réception des demandes de participation est fixée au 25 avril 2013.

Programme

Le concours donne lieu in fine à l'attribution d'un marché public de services de maîtrise d'oeuvre en vue de la construction d'un théâtre intercommunal d'une jauge de 500 places et d'un parking public communal souterrain de 180 places environ, rue Maurice Labrousse à Antony.

Le programme de l'opération prévoit notamment la construction : 

  • > D'une salle de spectacles d'une jauge maximale de 500 places spécialisée en musique classique, dont les performances s'inscriront dans la complémentarité des équipements culturels existants sur le territoire. Sa conception de lieu polyvalent devra permettre une souplesse d'utilisation ;
  • > D'un espace d'accueil ouvert sur la ville ;
  • > De locaux à destination des artistes (catering, loges) ;
  • > De locaux de stockage adaptés aux usages ;
  • > De locaux techniques et de services associés ;
  • > De 2 ou 3 niveaux de parking souterrain totalisant 180 places environ.

Il est souligné que, conformément à l'article 10 du code des marchés publics, le mode de dévolution des travaux sera l'allotissement.

L'enveloppe prévisionnelle affectée aux travaux (bâtiment, aménagements extérieurs et parking) définis dans le programme de l'opération s'élève à 12.810.420€ H.T. (valeur février 2011). Cependant, l'estimation doit être établie par chaque candidat selon les caractéristiques de son projet et le niveau des prestations définies par le programme établi par le maître d'ouvrage.

Eligibilité

Le candidat doit impérativement présenter au moins un architecte inscrit à l'ordre des architectes (ou formalité équivalente pour les candidats étrangers). L'architecte occupe obligatoirement la place de mandataire du groupement (dans l'hypothèse d'un groupement).

La consultation est ouverte à des candidats ou à des équipes de maîtrise d'oeuvre regroupant les compétences minimales suivantes :

  • > Un ou plusieurs architectes ;
  • > Un ou plusieurs spécialistes en ouvrages de structures ;
  • > Un ou plusieurs spécialistes en fluides, génie climatique et thermique ;
  • > Un ou plusieurs spécialistes en économie de la construction ;
  • > Un ou plusieurs spécialistes en acoustique ;
  • > Un ou plusieurs spécialistes en scénographie.

Critères de sélection des participants

Les candidatures qui, après examen en application des dispositions de l'article 52 du code des marchés publics, sont jugées complètes, sont analysées en prenant en compte les critères listés ci-dessous.

Les candidats qui n'ont pas qualité pour présenter une offre au regard des compétences listées ci-dessous et dont les capacités apparaissent insuffisantes à l'examen du dossier de candidature sont écartés.

La procédure étant de type restreint, 3 candidats seront sélectionnés et admis à concourir sur la base des dossiers remis, sauf si le nombre de candidats pouvant être retenus (sur la base des critères de sélection) est inférieur à 3.

Les critères de sélection des participants sont les suivants :

  • > Compétences du candidat ;
  • > Références d'opérations d'importance, de technicité et de complexité équivalentes notamment en pôle culturel et/ou d'opérations de construction d'équipements publics d'importance similaire ;
  • > Moyens humains, matériels et financiers présentés à l'appui de la candidature.

Critères d'évaluation des projets

Les projets seront jugés au regard des critères suivants, par ordre décroissant d'importance :

  • > Le respect du programme ;
  • > L'économie du projet en termes de coût de la construction et de respect de l'enveloppe prévisionnelle des travaux fixée par le maître d'ouvrage ;
  • > L'intégration à l'environnement, le respect du site, la cohérence urbanistique et la qualité architecturale du projet, la qualité de traitement des façades ;
  • > La prise en compte des principes d'organisation de l'espace, la fonctionnalité du projet et la qualité scénographique ;
  • > La pérennité des équipements, la fiabilité des solutions présentées de nature à améliorer la maintenance et réduire les coûts de fonctionnement et d'entretien ;
  • > La durée des études, la durée des travaux et le phasage optimal du chantier permettant au regard de la mise en oeuvre des principes constructifs, une rapidité de livraison de l'équipement et permettant de limiter les nuisances inhérentes à une réalisation des travaux en milieu urbain contraint ;
  • > Critères de haute qualité environnementale et objectif bâtiment basse consommation.

Dossier de candidature

Le dossier de candidature présenté par le candidat comprend la lettre de candidature (formulaire Dc1) du mandataire (dans le cas d'un groupement) ainsi que les différents éléments suivants (pour chaque membre du groupement le cas échéant) :

1. Dossier administratif comprenant :

  • > Les documents relatifs au pouvoir de la personne habilitée pour engager le candidat ou le groupement (attestation des cotraitants) ;
  • > Si le candidat ou un de ses cotraitants est en redressement judiciaire, copie du ou des jugements prononcés à cet effet ;
  • > La déclaration sur l'honneur dûment datée et signée que le candidat ne fait pas l'objet d'une interdiction de concourir (article 43 du code des marchés publics) ;
  • > Les pièces visées aux articles D.8222-5 ou D.8222-7 et 8 datant de moins de 6 mois et état annuel des certificats fiscaux et sociaux délivré par les administrations et organismes compétents à jour au 31 décembre de l'année précédant la date d'attribution du contrat. Ces documents sont exigibles au stade de l'attribution et doivent être fournis dans un délai de 7 jours à compter de la notification de la demande officielle du pouvoir adjudicateur ; 
  • > L'attestation sur l'honneur que le candidat n'a pas fait l'objet au cours des 5 dernières années d'un condamnation inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire pour les infractions visées aux articles L. 8221-1, L. 5223-3, L. 8231-1 et L. 8241-1 du code du travail ;
  • > La déclaration concernant le chiffre d'affaires global et celui des services objet du concours (pour le mandataire éventuel et ses cotraitants) sur les 3 derniers exercices (sauf nouvelle société dont la création remonte à moins de 3 ans). A noter : ces informations peuvent être consignées dans le formulaire Dc2 ;
  • > La déclaration pour le candidat (ou chacun des membres du groupement) des effectifs techniques et humains moyens annuels du candidat des 3 dernières années (sauf nouvelle société dont la création remonte à moins de 3 ans.

2. Dossier technique composé des éléments suivants :

  • > Note précisant les titres et expérience des personnes envisagées pour l'exécution des prestations et permettant de remplir les compétences exigées pour chaque membre de l'équipe (1 page maximum format A4 portrait), l'identification du candidat, la composition de l'équipe et sa motivation ainsi que les titres et expériences de chaque personne désignée dans l'équipe susceptible de satisfaire aux compétences requises (une page maximum format A4 paysage) ;
  • > Les caractéristiques, compétences, capacités et références doivent être reprises dans l'annexe n°1 à l'avis d'appel public à la concurrence (fiche au format Excel téléchargeable sur le profil acheteur de la communauté d'agglomération). L'architecte ou au moins un des architectes présente des références correspondant à des missions complètes (de la conception de l'ouvrage à l'exécution des travaux). Le tableau annexe n°1 est remis sur CD-ROM au format Excel ;
  • > Parmi les références indiquées ci-dessus, le mandataire choisit 4 de ses références qu'il présente sous forme de fiches descriptives mentionnant l'année, le lieu et le type de mission (concours, études, travaux...), le type (neuf, reconstruction, réhabilitation...), le maître d'ouvrage, la surface totale de plancher du projet, le montant des travaux en EUR HT, la nature de la mission et, en cas de groupement, l'identité du mandataire ; forme imposée de 4 pages (une par référence) au format A3 paysage maximum. Ces fiches sont accompagnées de représentations graphiques et photographiques. Pour chacune des références, une photo sera remise sur support informatique (CD-ROM) au format standard (JPEG ou PDF de préférence inférieure à 300dpi) avec son intitulé pour une présentation au jury.

L'ensemble des documents énumérés pour le dossier technique doit être entièrement renseigné, remis dans la forme imposée et nettement identifié. Ces documents sont également transmis au format informatique sur un support de type CD-ROM. En cas de cotraitance, chaque membre du groupement doit fournir les mêmes documents que ceux exigés du mandataire. Il est rappelé que le mandataire du groupement doit obligatoirement être un architecte régulièrement inscrit à l'ordre des architectes. Il est bien précisé qu'il est interdit au mandataire d'être cotraitant dans un autre groupement. Il n'est par contre pas interdit à un bureau d'études techniques cotraitant de figurer dans plusieurs groupements.

La date limite de réception des demandes de participation est fixée au 25 avril 2013, à 12h00.

Par ailleurs, il est rappelé que toute question posée par les candidats doit l'être par le biais du module d'échange sécurisé avec les entreprises du profil acheteur de la communauté d'agglomération. Les réponses à ces questions sont mises en ligne sur le profil acheteur par le biais du module d'échange sécurisé avec les entreprises. Il est précisé qu'aucune réponse à une question n'est donnée par téléphone.

Récompenses

L'indemnité de concours maximale allouée aux candidats admis à concourir s'élève à 60.000€.

Les candidats admis à concourir remettent pour le versement de l'indemnité une demande de règlement accompagnée de leur RIB. La demande de règlement est envoyée à l'attention de la Direction des finances de la communauté d'agglomération. A compter de la réception de la demande de paiement, il est procédé au paiement de l'indemnité de concours dans un délai de 30 jours en application des règles de la comptabilité publique.

Le lauréat ou l'un des lauréats du concours devra / devront être attributaire(s) des contrats de services faisant suite au concours.

Renseignements et envoi des candidatures :

Communauté d'agglomération des Hauts de Bièvre
3 Centrale Parc, avenue Sully Prudhomme | 92298 Châtenay-Malabry Cedex
01.41.87.82.82
cahb[at]agglo-hautsdebievre.fr
www.achat-national.com/accueil/

tos2016
elzinc

Visite |Baukunst, d'une splendide ambiguïté

L’histoire est un brin absurde. Sous une pluie drue, elle est encore plus difficilement intelligible. Adrien Verschuere, architecte et associé fondateur de Baukunst, s’efforce pourtant d’être clair. Il serait question...[Lire la suite]

elzinc

Présentation |Un art de la douceur, Atelier Martel

Sur un élégant dossier consacré à la Maison d’Accueil Spécialisée pour épileptiques à Dommartin-lès-Toul, Atelier Martel fait figurer son nom en lettres capitales ainsi que les mots...[Lire la suite]



elzinc

Présentation |2/3/4/ dans la balance

Nouveau marché en maîtrise d’œuvre et question de la représentation de la justice...autant de sujets abordés lors d'un projet malheureusement boudé de palmarès en tout genre… pour une raison...[Lire la suite]