tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

'Valode & Pistre architectes - Tours', à la Galerie d'Architecture, Paris 4è

02/0226/02

L'exposition 'Valode & Pistre architectes - Tours' présente, du 2 au 26 février 2011 à la Galerie d'Architecture, 6 tours étudiées et réalisées par l’agence. Elles sont implantées aux quatre coins du monde et seront regroupées à l’occasion de cette exposition dans un quartier imaginaire.

Les tours, objets architecturaux extrêmes, sont des exercices complexes d’optimisation des conditions de vie et de confort et des performances structurelles et énergétiques. Pourtant, chacune raconte une histoire unique porteuse de symbolique et de poésie qui a pour ambition de faire passer l’utilisateur et le spectateur de la raison à l’adhésion.

Tour Generali, La Défense, France

Maitre d’ouvrage : Generali Immobilier Gestion
Surface : 90.000m²
Livraison : 2013

Cette tour de près de 300m de haut s’inscrit dans la perspective du renouveau de la Défense. Sa forme et son implantation contribueront à la requalification urbaine de la dalle piétonne et du boulevard circulaire. Sa silhouette aux arêtes élancées constitue un signal nouveau dans le skyline de la Défense.

La conception architecturale de la tour associe le confort et l’agrément des usagers à la recherche systématique de réduction des consommations d’énergie : fenêtres ouvrantes, jardins suspendus à tous les étages, profondeur des plateaux adaptée à l’orientation, etc.

La tour, développera 90.000m² shon de bureaux et accueillera de nombreux services tels qu’un auditorium, de nombreux espaces de restauration et une crèche avec son jardin.

Tour Iset, Ekaterinbourg, Russie

Maitre d’ouvrage : UGMK - Ekat City
Surface : 38.000m²
Livraison : 2013

02(@Valode&Pistre)_B.jpgTour d’appartements de luxe, la tour Iset, située au bord de la rivière Iset dont elle a pris le nom, offre une vue panoramique sur toute la ville d’Ekaterinbourg.

Haute de 200 mètres, sa forme circulaire augmente l’effet de panorama et lui donne sa silhouette caractéristique. Son sommet hélicoïdal, hommage à la célèbre sculpture constructiviste de Tatline, est aménagé en jardins d’hiver suspendus dans les airs.

Les appartements, aux superficies très variées, bénéficient d’un club de fitness avec piscine et sauna.

Les façades de verre et de métal de couleur cuivrée, aux reflets changeants, font référence aux ressources minières, le cuivre en particulier, qui sont à l’origine du développement de la ville.

Tour Incity, Lyon, France

Maitre d’ouvrage : Sogelym Dixence
Surface : 40.000m²
Livraison : 2012
Architecte associé : Ateliers de la Rize

Dernière-née et plus haute tour du quartier de la Part Dieu, Incity s’inscrit dans la trame urbaine lyonnaise et dynamise le skyline de la ville. Alignée sur l’angle de la rue Garibaldi et du cours Lafayette et largement ouverte aux passants, elle participe à l’animation et à la restructuration du quartier.

Sa silhouette élancée culmine à 200m et vient conclure le mouvement ascendant des tours existantes.

Alignée Nord-Sud selon l’axe Saône Rhône, la tour s’inscrit dans la direction dominante des vents. Ses faces ensoleillées sont drapées d’un voile protecteur, évocateur d’un cocon de soie - inscription symbolique dans l’histoire lyonnaise -. Cette enveloppe est constituée d’une double peau ventilée qui associe le confort et l’agrément des utilisateurs à la performance énergétique.

Tour Da Gennin, Ekaterinbourg, Russie

Maitre d’ouvrage : Ekat City - UGMK
Surface : 82.000m²
Livraison : 2013

La tour Da Gennin, du nom d’un des fondateurs d’Ekaterinbourg constitue l’un des éléments majeurs du nouveau centre-ville, Ekat City.

Son design architectural, s’inspirant de la morphologie des minéraux, richesse de la région, évoque le minerai de fer, encore en exploitation de nos jours. Sa façade couleur or, incrustée de gros blocs à la géométrie décalée, donne véritablement à la tour la silhouette d’un ensemble géant de cristaux de pyrite.

Effet de la rigueur exceptionnelle des hivers de l’Oural, la tour est connectée aux autres bâtiments du centre-ville par un double réseau de passerelles aériennes et de liaisons souterraines.

Tour T1, La Défense, France

03(@AlexeiNarosditsky)_B.jpgMaitre d’ouvrage : Colony Capital - SITQ - Hines
Surface : 70.000m²
Livraison : 2008

La Tour T1 a été conçue comme une grande feuille de verre, de 200 mètres de hauteur, pliée verticalement au sud et découpée au nord selon une courbe progressive. Cette forme nouvelle, à la perception changeante selon les orientations, assure son insertion dans un contexte urbain complexe.

Répondant à la course du soleil, cette grande feuille de verre sérigraphiée pour en limiter les apports thermiques s’élève à partir de l’est pour culminer au sud et redescendre à l’ouest.

La géométrie de la tour procure à chaque niveau de vastes plateaux panoramiques. Sa conception associe la qualité des conditions de travail à l’efficacité fonctionnelle.

Tour Jiuxianqiao, Pékin, Chine

Maitre d’ouvrage : Beijing Capital Land
Surface : 150.000m²
Livraison : 2012

Ces deux tours culminent à 150 mètres au-dessus du sol, à l’angle d’un nouveau quartier de Pékin.

Elles présentent des façades plissées qui s’élèvent progressivement pour constituer en leur sommet de vastes belvédères qui s’ouvrent face aux quatre points cardinaux. Assemblage de grands pans de pierres perforées, ces façades à l’instar des pierres à imprimer traditionnelles, évoquent l’écriture chinoise. A la fois silhouettes ondulantes et géométriques, pierres parlant des racines de la civilisation chinoise et volumes diaphragmés selon les apports solaires, ces deux tours de bureaux sont la figure emblématique de ce nouveau quartier.

La Galerie d'architecture
11 rue des Blancs Manteaux | 75004 Paris
T. 01.49.96.64.00
mail[at]galerie-architecture[dot]fr
www.galerie-architecture.fr

Ouverture : du mardi au samedi, de 11h00 à 19h00

tos2016

elzinc novembre

Portrait |Pour ne plus avoir d'a priori, schneider+schumacher

L'architecture allemande est particulièrement méconnue depuis «l'autre côté du Rhin». Elle se résume bien souvent à l'austère image d'une rigueur ascétique, à un art...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Ludwig Leo, le techno-pop berlinois

L’AA School rend hommage à Ludwig Leo, figure discrète de la scène architecturale allemande disparue en 2013. L’exposition, qui fait escale à Londres du 5 mai au 6 juin 2015, a d’ores et...[Lire la suite]


elzinc

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo