Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Hommage | Adam Yedid (1945-2018) par Christine Desmoulins (31-10-2018)

Une ultime citation d’Edgar Poe, une évocation du cinéma de Truffaut… et Adam Yedid s’en est allé, comme à pas feutrés, au coeur de l’été. 

Attaché à l’ancrage culturel de l’architecture, le plus littéraire de nos architectes (1) aimait la liberté que lui donnait sa petite structure et il savait faire de son métier un art de vivre.

France | Adam Yedid

Au fil d’un parcours bien rempli qu’il nourrissait de ses références d’oriental érudit, Il a signé toute une série d’édifices dont certains largement salués par la critique, comme l’ambassade de France à Tunis (2000), la résidence de l’ambassadeur de France à La Marsa (2001) et le Centre Culturel français de Riga (2004). En 2012, le groupe scolaire du lycée Français Jean Mermoz cosigné à Dakar avec ses confrères de l’agence Terreneuve, Nelly Breton et Olivier Fraisse, lui valut le couronnement du prix AFEX.

Diplômé de l’école d’architecture Paris la Villette en 1970, il s’intéressa très tôt au patrimoine comme élève de l’Ecole de Chaillot et à travers la publication de deux ouvrages sur les Centres historiques (2). Ces préoccupations qu’il savait articuler dans des œuvres d’aujourd’hui, sont patentes à la Celle-Saint-Cloud, dans l’élégant petit îlot culturel (2011) de l’ancienne mairie où il a réuni les écoles de musique et de sculpture, entre le vieux bourg et le parc de Saint-Cloud. Signalons aussi son intervention plus ancienne dans un hôtel particulier de l’avenue de l’Observatoire à Paris pour installer l’une des directions d’Edf, entre cour et jardin.

Ces dernières années, l’îlot de la Monnaie Gouverneurs à Bayonne et la création d’un pôle d’excellence du tourisme dans l’enceinte du château de Fontainebleau, ses deux derniers chantiers, ont mobilisé son énergie.

Au cœur du plan de sauvegarde et de mise en valeur du Bayonne historique, là où disait-il « face à la cathédrale et au château vieux entre la rue des gouverneurs et celle de la Monnaie, le lieu domine la fonction », il s’est invité à une conversation sans mimétisme avec les ambiances de la ville pour créer une nouvelle rue et inscrire l’écriture contemporaine d’un ensemble de logements, des commerces, des parkings et le centre d’interprétation du patrimoine.

Si ses projets l’ont fait voyager. Il en va de même de son engagement d’architecte de la Direction des musées de France ou comme architecte consultant à la MIQCP, missions au long cours, auquel il apportait le regard fertile d’un observateur éclairé des arcanes architecturales.

Au printemps, le voyant heureux de retrouver ses chantiers, ses proches et ses amis avaient espéré une rémission durable et il a revu les rives de la Méditerranée qu’il chérissait depuis l’enfance.

Gardons les citations et maximes pleines d’enseignement qu’il aimait à partager. Gardons le souvenir de son sourire.

Christine Desmoulins

(1) «Adam Yedid, La parole et le Regard», portrait dans d’A n°231, novembre 2014.
(2) Centres historiques, outils de lecture et Centres historiques, méthodes d’analyse, Editions STU.

Réactions

Isabelle JOLY | architecte du patrimoine | Aquitaine | 06-11-2018 à 14:12:00

«Il nous fallait faire dans l'équilibre des proportions et des relations»
résumait Adam, diplomate délicat, mandataire de notre équipe, du contexte de notre opération en secteur sauvegardé de Bayonne.
Je n'oublierai pas le partage de nos taches, épreuves et satisfactions tout au long de ces 15 longues années de gestation et réalisation de ce difficile projet d'envergure en centre ancien.
Je sais aussi le plaisir discret et contenu, de voir cette opération terminée enfin, lors de ta dernière visite en juin dernier.

Bocabeille | 31-10-2018 à 19:06:00

Salut Adam, en souvenir de cette belle soirée à Praia aux Iles du Cap Vert. Nous étions concurrents le temps d'un concours mais finalement plutôt complices sur le fond.
Jean Bocabeille

baoan | State | 31-10-2018 à 18:12:00

R.I.P. Architecte

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de SCAU

Une année 2018 pleine d’effervescence pour le collectif de SCAU : Search & Create Alternative Uses !... A commencer par la sortie en librairie aux éditions Park Books de Creatures of the City qui donne à lire de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Antonio Virga

C’était une année très dense et riche durant laquelle nous avons reçu le prix AMO pour le CHAI – centre d’hébergement et d’accueil international– comme meilleur catalyseur urbain ; les...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de G+ architectes (Paul Gresham et Michaël Neri architectes)

Groupe scolaire à Viessoix : en chantier. Maison de la danse et du chant : en études. Médiathèque et Ecole des Arts à Champagné : concours. Salle de spectacle à Basse-Goulaine :...[Lire la suite]