Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Héctor Barroso, un architecte terre à terre (03-10-2018)

Au Mexique, a Valle de Bravo, le Taller Héctor Barroso s’est appliqué dans le cadre d'un projet portant sur la conception de cinq maisons à utiliser les ressources locales notamment la terre excavée lors du chantier. «Chaque maison - identique dans sa typologie - se compose de six volumes disposés de manière à créer un patio central. Celui-ci offre des vues, le silence et l'intimité. Au nord, les volumes sont solides et fermés. Au sud, ils s'ouvrent sur le jardin et la forêt, alimentant l'intérieur en lumière du jour», résume l’architecte. Simple et efficace. 

Logement individuel | Terre | Mexique

02()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

03()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

04()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

05()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

06()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

07()_S.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

08()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

09()_B.jpg
Crédit photo : Rory Gardiner
Afficher en plus grand

10()_B.jpg
Crédit : Taller Héctor Barroso
Afficher en plus grand

11()_B.jpg
Crédit : Taller Héctor Barroso
Afficher en plus grand

12()_S.jpg
Crédit : Taller Héctor Barroso
Afficher en plus grand

Réagir à l'article





Portrait |Avec Michel Rémon, faire le mur !

Faire, agir, contempler… quelques mots d'ordre pour Michel Rémon. Toutefois l'architecture n'est pas le centre du tout. L'usager, l'habitant, le patient, le lecteur, le sportif… tous ces individus qui peuplent chaque construction...[Lire la suite]

Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]


Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]