tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Des logements... sous le scalpel de la promotion (03-05-2018)

Livrer un ensemble de 170 logements à Paris n’est pas sans chatouiller l’égo. De la fierté ? Bien entendu ! AAVP et Aires Mateus ont imaginé deux immeubles, l’un noir, l’autre blanc, jouant des échelles : la grande échelle (50 mètres de haut) d’une part, et les économies d’échelles (une même fenêtre pour l’ensemble du projet), d’autre part. Au coeur de la ZAC Paris-Batignolles, cette opération domine le parc voisin et propose des vues vers Montmartre, Saint Augustin et même la tour Eiffel. A l’intérieur, surprise : des couloirs à n’en plus finir (une cage d’escalier et d’ascenseur semble avoir été supprimée) et des logements parfois ubuesques (de la cuisine ouverte au salon-cuisine). Tout respire le scalpe ! Les plans ont été vraisemblablement taillés à la serpe… au désespoir sûrement de talentueux architectes à qui il ne reste plus qu’une seule expression de façade… un sourire.

75017

02()_S.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

03().jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

04()_B.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

05()_B.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

06()_S.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

07()_S.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

08()_B.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

09()_B.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

10()_B.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

11()_B.jpg
Crédit : Luc Boegly
Afficher en plus grand

Réactions

La marmotte | Architecte | Paris | 04-05-2018 à 08:39:00

Super article ... s’il y avait des plans pour argumenter le propos.

Réagir à l'article


tos2016

elzinc novembre

Portrait |Samuel Delmas, archi-sensible

Crèches, unités psychiatriques, centres de formation… En somme, des programmes de la banalité. Samuel Delmas transmue ce quotidien en espaces de qualité. Son art est, de fait, précis. Il repose sur «le...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |Pour ne plus avoir d'a priori, schneider+schumacher

L'architecture allemande est particulièrement méconnue depuis «l'autre côté du Rhin». Elle se résume bien souvent à l'austère image d'une rigueur ascétique, à un art...[Lire la suite]