Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Edito | Inventons la métropole ? #BalanceTonPorc ! (18-10-2017)

Sans doute faut-il fermer les services d'urbanisme des mairies de l'agglomération parisienne. Mieux encore, les privatiser ou faire en sorte que leurs compétences soient transférées et intégrées par constructeurs et promoteurs. Et la rédaction des PLU ? Confiée à des cabinets de conseils ! Ceux-là même qui sélectionnent les équipes lors d'appel à projets. La ville n'en serait alors que plus simple, non ?

France

Un second «Inventons la métropole» ! Déjà ! Pas même le temps d'une réflexion ou d'une introspection. D'une pierre deux coups : l'annonce des lauréats ce mercredi 18 octobre sera suivie du lancement en mars 2018, lors du Mipim à Cannes, du prochain appel à projets «innovants». Les perspectives acidulées galvanisent !

Pendant ce temps, rien ou presque de Réinventer Paris 1 ne sort de terre. Les intentions prétendument ficelées se heurtent à de nombreux aléas administratifs… Peu importe, la valse continue et la façon nouvelle de penser la ville, dictée par le temps médiatique, impose son rythme frénétique. Il faut aller vite.

D'autant plus vite que les moyens manquent. Les villes n'ont vraisemblablement plus les finances nécessaires pour assurer la fabrique urbaine qu'elles délèguent désormais, par l'intermédiaire d'appels à projets, aux promoteurs immobiliers qui voient leur domaine de compétence sensiblement évoluer.

Les pouvoirs publics en plus d'admettre implicitement leur faiblesse laissent l'architecte en prise directe avec promoteurs et constructeurs. Les PPP sembleraient presque, dans ces circonstances, un bon et joyeux souvenir.

02()_B.jpg

Quoi qu'il en soit, l'heure est au verdict. Parmi les équipes lauréates d'Inventons la Métropole du Grand Paris, le groupe Bouygues est retenu sur 10 des 51 sites retenus. La Compagnie de Phalsbourg et le groupe Pichet en remporte 4 chacun. Vinci 3. Sogeprom 2. Eiffage 1…

Mais le nombre n'est parfois rien comparé à la...taille ! Sogelym Dixence Holding obtient à elle seule la création d'un quartier entier à Saint-Denis. Au programme : tours et barres signées Snohetta Oslo AS, Ateliers 2/3/4/, Baumschlager Eberle, Chaix & Morel, Moreau Kusunoki, Maud Caubet et Mars Architectes.

Des perspectives, de la salade, des constructions en lévitation, d'autres contorsionnistes… beaucoup de promotion choux-fleurs, quelques rubik's cubes néo-genre. Et bingo : même Kengo ! Bref, des surprises, des déceptions...et de quoi dénoncer les tartineurs de banlieue.

03()_B.jpg

Parmi les sites offerts, l'un pouvait tout spécialement symboliser l'état avancé de délabrement des pouvoirs publics : la Maison du Peuple de Beaudouin, Bodiansky, Lods et Prouvé à Clichy. L'édifice remarquable, conçu au détour des années 30, accueillait un marché mais aussi, à l'étage, célébrations et événements populaires. Il fallait toutefois lui trouver un nouvel avenir depuis son triste abandon. Il accueillera désormais une partie des collections permanentes du Centre Georges Pompidou. Pour financer l'opération culturelle… une improbable tour mixte de 96 mètres de haut lui sera accolée ! Des logements et un hôtel, promet-on… le tout signé Rudy Ricciotti !

...il sera sans doute délectable d'ici quelques années...peut-être quelques mois...de lire d'acerbes diatribes bandolaises sur ces appels à projets. Mais pour l'heure quel architecte pour dénoncer ces travers ? A quand un #BalanceTonPorc!?

Réactions

alain | évolutive | Montreuil | 19-10-2017 à 00:15:00

Inventons l'architecture ? Inventons les architectes ?

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Metek

En 2018 Metek s’engage pour parler d’architecture autrement en accompagnant« Crimée enchantée, histoire (s) d’une architecture », (film de Sophie Comtet Kouyaté), et « Villa...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Atelier(s) Alfonso Femia

Atelier(s) Alfonso Femia est la nouvelle dénomination de l’agence 5+1AA depuis 2017.  Les Atelier(s) Alfonso Femia développent des projets participant à la transformation des villes méditerranéennes et...[Lire la suite]

Une villa possède une relation unique, poétique avec son parc ; un dialogue fait de références visuelles et de perceptions, de relations collectives et «intimes». Notre proposition veut créer un moment de réflexion afin de permettre à la Villa Bo


Album-photos |L'année 2018 de Loci anima

       Loci anima a livré cette année la tour de logements ADN à Issy les Moulineaux et ses 69 maisons avec terrasses non superposées qui termine l’ensemble de l’opération du quartier...[Lire la suite]