tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Actualité | Montparnasse, noir c'est noir ! (07-06-2017)

Le lauréat du concours pour la transformation de la Tour Montparnasse devait être connu en juillet. Il le sera en septembre. Pour l'heure, l'ultime phase affronte deux agences, l'une américaine, l'autre française, reléguant quelques noms connus aux oubliettes…

Tours et gratte-ciel | 75006

Exit Architecture Studio. Exit aussi Dominique Perrault. L'architecte s'était pourtant fait un nom dans la transformation et la restructuration d'Immeuble de Grande Hauteur (IGH). Après avoir livré l'exemplaire et séduisante rénovation des Tours du Pont de Sèvres à Boulogne-Billancourt, Dominique Perrault avait remporté la réhabilitation des tours Pascal à La Défense. Ne manquait plus à ce palmarès parisien que la Tour Montparnasse. Raté !

Exit aussi MAD, l'agence chinoise dont le nom s'est inscrit dans les mémoires avec deux grandes tours résidentielles twistant dans le ciel de la banlieue torontoise.

Exit OMA ! Exit aussi PLP…

Restent aujourd'hui, en lice, deux noms : Studio Gang et nAOM. Ni l'un, ni l'autre n'étant réellement connu.

Studio Gang se partage entre Chicago et New York. Son fait d'arme reste la tour Aqua sur les bord du lac Michigan dont les balcons courbes, en variant d'un étage à l'autre, dessinent une étrange forme organique.

nAOM… nAOM… une incantation ? Un acronyme ! Les quatre lettres désignent la «nouvelle agence pour l'opération Maine-Montparnasse». L'entité regroupe des noms, quant à eux, bien plus connus et familiers des ZAC parisiennes et grand-parisiennes : Franklin Azzi, Chartier-Dalix et Hardel-Le Bihan.

L'histoire bégayerait-elle ? Déjà Montparnasse avait vu se réunir la crème des années 60 : Jean Saubot, Eugène Beaudouin, Urbain Cassan et Louis de Hoÿm de Marien. Tous les quatre s'étaient réunis pour l'occasion au sein d'une entité… l'AOM. La jeune génération se paye donc le luxe d'un judicieux clin d'oeil.

Reste l'inconnu : le projet ! Le monolithe noir, façon 2001, Odyssée de l'Espace, perdra-t-il sa sombre et intrigante teinte ? S'habillera-t-il d'un pyjama de rayures ? Twistera-t-il dans les airs ? Fera-t-il la part belle aux brocolis, choux-fleurs et autres hôtels à insectes ? La Réinvention sera annoncée en septembre 2017...

Jean-Philippe Hugron

Réactions

ener Nossah | architecte retraité | 04 | 08-06-2017 à 00:34:00

... Alors que la seule question qui vaille serait de lui ôter son grand pied , centre commercial hideux, terrasse haute improbable et de la poser sur son sol qui pourrait devenir une grande et belle place parisienne comme la terminaison de la rue de Renne. Sera t-elle alors plus laide que la tour Agba.

Réagir à l'article


tos2016

elzinc novembre

Portrait |Emmanuelle Colboc, comme une feuille délicate sous un rocher

Apposer quelques mots sur l’acte de bâtir. L’ambition est née d’un constat simple ; «Nous parlons d’architecture de façon trop compliquée, ce qui, de fait, l’éloigne du...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |L'architecture en Barani-rama

Pour capter une architecture vécue, mais aussi des paysages habités, Christian Barani part «à la dérive». Sa relation avec l'art de bâtir est toutefois récente. Son frère, Marc Barani,...[Lire la suite]


elzinc

Portrait |Emmanuelle Colboc, comme une feuille délicate sous un rocher

Apposer quelques mots sur l’acte de bâtir. L’ambition est née d’un constat simple ; «Nous parlons d’architecture de façon trop compliquée, ce qui, de fait, l’éloigne du...[Lire la suite]