Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Projet | Des logements et une chapelle pour Emmanuel Combarel et Dominique Marrec (31-10-2010)

L’Epa Seine-Arche, Philia promotion et l’OMHLM de Nanterre (92) ont retenu le projet des architectes Combarel et Marrec pour la réalisation d’un programme de logements sur le futur quartier durable Hoche. Cette opération regroupera au total 115 logements, dont 66 en accession privée comprenant 7 maisons de ville, 49 logements sociaux et une chapelle de 300m².

French Touch | Logement collectif | | ECDM

La diversité du programme, sur un îlot de près de 4.400m², imposait une démarche urbaine autant qu’architecturale. Les architectes ont fait le choix d’une forte compacité du bâti réparti sur le pourtour de la parcelle, libérant ainsi un espace intérieur boisé, largement dimensionné, paysager, permettant de répondre aux objectifs de perméabilité des sols et d’offrir également à chacun des logements une pièce principale bien orientée, prolongée d’un espace extérieur de plain pied (balcon, terrasse ou jardin).

Ce parti pris de la compacité présente également de très bonnes performances énergétiques répondant aux exigences "très haute performance environnementale" (60kWh/m²/an) imposées au cahier des charges.

Le projet Combarel-Marrec

Le programme de 8.900m² environ de SHON composé de petits immeubles collectifs allant de R+7 côté parc du Chemin de l’Ile à R+3 côté rue de l’Avenir, de maisons de ville et d’une chapelle, s’organise en cinq bâtiments indépendants traités comme un assemblage d’objets distribués autour d’un coeur d’îlot végétal.

Les volumes autonomes et compacts à la géométrie simple évitent tout angle bâti pour une meilleure distribution à l’intérieur des logements. Les faillent constituées par l’espacement des bâtiments offrent des perspectives qui mettent en scène le jardin intérieur depuis la rue.

A l’angle sud ouest de la parcelle, La chapelle Notre Dame de la Miséricorde, constituée d’un pliage de panneaux de bois, présente une architecture distinctive adaptée à la vocation du lieu.

02(@MarrecCombarel).jpg Cette succession d’objets trouve son unité dans le revêtement en bois naturel de l’enveloppe extérieure, qui marque l’identité de la résidence. Par contraste, les façades intérieures sont en enduit blanc, animées de grands balcons en surplomb sur le 'morceau de forêt' planté d’arbres de hautes tiges, de trembles élancés et de plantes de sous-bois

Le parti structurant du projet est d’offrir à tous les logements une pièce principale bien orientée et bénéficiant d’une large surface extérieure.

Les logements, traversant pour la plupart, présentent des agencements fonctionnels et modulables et disposent, pour la majeure partie, d’un espace extérieur de plain pied (balcon, terrasse ou jardin) accessible à tous.

Le bâti est à forte inertie avec une isolation par l’extérieur afin de garantir un confort thermique optimal en hiver comme en été, pour un faible coût d’exploitation.


Fiche technique

03(@MarrecCombarel)_S.jpg Maître d’ouvrage : Philia
Surface hors oeuvre nette totale de 8.900m² environ
115 logements : 66 logements en accession privée comprenant 7 maisons de ville, 35 logements en PLUS, 14 logements en PLS
Equipement cultuel : 300m² de SHON qui sera vendu en l’état futur d’achèvement à l’Association Diocésaine de Nanterre
Calcul CPETERM : Ubat= 0.59, Cep (chauffage et eau chaude sanitaire) = 60kWh/m²/an
Grande surface de pleine terre en coeur d’îlot
Vêture bois naturel en façades extérieures, enduit en intérieur d'îlot, avec balcons vitrés
Lumière naturelle dans toutes les circulations verticales
85% de logements traversants ou bi-orientés, 15% de logements mono-orientés
Montant des travaux (local cultuel compris) : 12,7 millions d’euros HT
Locaux pour vélos prévus dans chacun des bâtiments

Calendrier prévisionnel
Dépôt du permis de construire : 1er trimestre 2008
Démarrage des travaux : 4ème trimestre 2008
Livraison : 1er semestre 2010

Cet article est paru en première publication sur CyberArchi le 09 juillet 2008

Réagir à l'article





Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]


Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo

Portrait |André Ravéreau par le détail

La disparition d'André Ravéreau le 12 octobre dernier ne signifie pas pour autant la dissolution de son enseignement. L'hommage invite aujourd'hui à la relecture immédiate de son œuvre ; l'exercice pertinent...[Lire la suite]

Portrait |FUSO, les trois jamais à l'étroit

«Voyez avec notre avocat». La phrase pourrait en effrayer plus d'un. Elle se veut, bien au contraire, rassurante. Le troisième homme de l'agence parisienne FUSO, Ghislain Grotti, est un professionnel du droit des affaires. La...[Lire la suite]

Portrait |La fine équipée de Monica Donati

Le collectif avant tout ! Monica Donati s’empresse de présenter tous ses collaborateurs. Elle évoque même avec enthousiasme un nouveau projet d’association - 300% - qu’elle monte avec Margot-Duclot et Paul...[Lire la suite]