Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Mongolie | Stūpa et grand rendement : la ville mongole de Stefan Schmitz (30-04-2015)

L'architecture, un autre succès de l'industrie allemande? Stefan Schmitz, homme de l’art dont l'agence RSAA est implantée à Cologne, a conçu les plans de Maidar City, une ville nouvelle située à quelques kilomètres au sud d’Oulan-Bator. En tout et pour tout, 300.000 habitants y sont attendus dont 90.000 d’ici 2030.

Urbanisme et aménagement du territoire | Asie | Stefan Schmitz

Bien entendu, il s’agit d’une éco-ville avec ce qu’il y a de plus vertueux en matière de qualité environnementale. Au-delà du discours transparaît, ici et là dans la presse allemande, quelques images de Maidar City.

Perspectives monumentales et grands tracés régulateurs. De nouvelle, la ville n’a que le nom. Une grande avenue - probablement des Champs Elysées, à moins qu’il ne s’agisse d’un Broadway ou encore d’une version mongole d’Unter den Linden - traverse la ville de part en part. En point de mire, un Buddha haut de 50 mètres. «Le plus grand du monde», écrit-on Outre-Rhin. Le rêve. Ni les vents, ni les températures en dessous de zéro ne se lisent sur papier glacé.

02(@RSAA)_S.jpgKölnische Rundschau, quotidien local en ligne, revient sur l’événement. L’enfant du pays dans les steppes mongoles ! Le 10 avril 2015, Ronald Larmann évoquait largement la géographie stratégique du site choisi pour accueillir Maidar City : à mi-chemin entre Russie et Chine, sur l’autoroute trans-mongole.

Initialement prévue pour abriter 25.000 habitants, la ville s’est vu attribuée, de par cette position privilégiée sur l’axe du pays et à quelques 30 kilomètres à peine de la capitale officielle, de nouvelles ambitions. Ni au double, ni au quintuple mais au décuple ! 300.000 habitants !

Stefan Schmitz confiait déjà au Kölner Stadt Anzeiger le 11 novembre 2014 combien ce projet serait celui de sa vie. A 60 ans, «il pense bien au-delà de la retraite», ironisait le quotidien allemand.

Pour l’heure, l’agence s’est improvisée des bureaux dans deux chambres du Bayangol Hotel. Les plans de la future Maidar City s’affinent peu à peu à tel point que le gouvernement songerait même à y déménager définitivement.

Les allures classiques et monumentales du plan ont de quoi séduire un exécutif en quête d’ordre. Il n’y a là rien de l’expérimentation urbaine, pas même d’une vision d’avenir. Stefan Schmitz refuse la comparaison avec Brasilia. Maidar est faite pour grandir. Elle doit constituer un noyau hors du temps à même de faire croire à celui qui la parcourra qu’elle a toujours existé. A voir.

RSAA fait montre de savoir-faire en la matière. L’agence a d’ores et déjà plusieurs années d’expérience en Asie, en Chine et en Mongolie plus particulièrement. «C’est plus de la moitié de notre activité», explique Stefan Schmitz à Deutsche Welle le 8 avril 2015.

L’agence s’est notamment illustrée grâce à la conception de l’éco-ville de Tianjin. Depuis, les projets se sont multipliés, l’expérience s'est accumulée. «La clé consiste à trouver l'équilibre entre les besoins écologiques de la ville et la satisfaction des investisseurs», assure l’architecte. Soit.

03(@RSAA)_S.jpgMaidar City laisse songeur. A plusieurs centaines de kilomètres au sud, par-delà la frontière, en Chine, dans la région dite de Mongolie intérieure, la ville d’Ordos, planifiée pour recevoir plusieurs centaines de milliers d’habitants, ne séduit pas. Elle incarne l’un des plus grands fiascos urbains de la planète.

Les villes satellites du programme 'One City, Nine Towns' à Shanghai pour drainer le développement tentaculaire de la capitale économique du pays peinent à prendre vie.

Ex-nihilo, Yongsan en Corée du Sud devait, comme annoncé en 2012, accueillir les plus hauts gratte-ciel du pays, signés Renzo Piano ou encore MVRDV. Le projet est abandonné.

Enfin, le nouveau-Nouveau-Caire - new New Cairo - est un projet lancé en 2015 avec tours high-tech, centres commerciaux, mosquées et parcs d’attractions à quelques kilomètres du Caire. Le Nouveau Caire, dont le plan a été conçu au début des années 2000 pour concentrer écoles et universités, a quelque peu échoué dans sa tentative d’attirer les populations de la ville-centre.

L’annonce de la création d’une ville nouvelle éveille désormais davantage de suspicion que d’émerveillement. A part l'Allemagne qui pour fanfaronner au sujet de Maidar City ? 

Jean-Philippe Hugron

Réactions

fymoro | Architecte | Chine | 10-06-2015 à 05:31:00

Cet Archi n'est même pas capable de dessiner un petit projet, alors la, ca va etre la Cata...

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Philippe Pumain

2018, comme les précédentes, est passée à toute vitesse. 2019 devrait voir la fin du chantier et la réouverture du théâtre du Châtelet, entre autres…[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Bruno Gaudin Architectes

Parmi les belles actualités de l'agence Bruno Gaudin Architectes, deux équipements culturels singuliers qui s'inscrivent dans une démarche de valorisation du patrimoine ont été récemment livrés. Un...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de DE-SO

Durant l'année 2018, ici et ailleurs, l'agence DE-SO  poursuit le développement de  projets urbains et d'architecture. De récentes livraisons lui ont valu d'exposer son travail en Angleterre, en Allemagne, en Italie,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Brenac & Gonzalez & Associés

L'atelier d'architecture Brenac & Gonzalez & Associés a livré, au cours de l’année écoulée, une série de bâtiments aux programmes variés. Notamment, plusieurs immeubles de bureaux...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Groupe-6

Expositions, Saclay, santé !    L'exposition Interactions à la Galerie d'architecture s'est prolongée à Grenoble où elle durera encore quelques semaines ! Cette année 2018 a aussi mis à...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de NOMADE architectes

Riche actualité pour l’agence NOMADE architectes cette année ! 2018 est ponctuée par les livraisons de programmes variés dont 36 logements collectifs à Caen (14), l’Hôtel de Ville à...[Lire la suite]