Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Royaume-Uni | La Serpentine Gallery, de l'irréalisme au déjà vu ? (01-04-2015)

La Serpentine se mord la queue. Chaque année, la célèbre 'Gallery' de Londres commande son pavillon d’été à un architecte reconnu. Depuis peu, l’institution britannique ne s’en remet plus aux seuls starchitectes. C'est ainsi que l’an passé, Smiljan Radić avait officié. Pour l’édition 2015, le duo espagnol Selgas Cano a été retenu mais, patatras ! il a dû revoir sa copie. Le résultat, sur papier, peine à séduire.

Architecture éphémère | Culture | Bâtiments Publics | Londres | Selgas Cano

Le magazine Icon révélait le 9 mars 2015 que l’agence espagnole avait dû revoir la structure «à zéro», moins de six mois avant l’ouverture du pavillon, prévue au mois de juin 2015. «Lucía Cano et José Selgas ont expliqué que leur idée initiale d’un édifice produit à partir d’un seul et unique matériau a été rendu difficile».

«Nous avons compris, à mesure du projet, que nous ne faisions pas une oeuvre d’art - le pavillon est une architecture qui obéit à un programme - et nous avons donc tout repris depuis le début», précise José Selgas à la revue britannique.

Et d’ajouter même vouloir construire «un théâtre dans un parc royal où l’on vend de l’alcool. Il y a donc un nombre très important de règles à respecter. Nous ne pouvions pas faire tout ce que nous souhaitions. Nous étions loin d’avoir carte blanche», dit-il.

Bref, il n’y avait pas là de quoi reproduire l’incroyable exploit que l’agence a réalisé pour abriter ses propres bureaux lesquels se terrent, au propre comme au figuré, au coeur d’une parcelle boisée à Madrid.

02(@SelgasCanoSerpentine)_S.jpegIl résulte donc des aléas et contraintes rencontrées à Londres un blob multicolore, une forme qui, en perspective, semble d’ores et déjà éculée avant même d’avoir été réalisée. Les images peuvent toutefois trahir.

Oliver Wainwright, dans l’édition du 25 mars 2015 du Guardian, y voit un hommage éloigné au sculpteur britannique Maurice Agis et à ses structures colorées.

«Quoi qu’en dira la profession, le pavillon de Selgas Cano sera un grand labyrinthe pour enfants. Reste à voir s’il sera plus riche et complexe qu’une attraction gonflable», s’interroge-t-il.

Difficile pour l’heure de se prononcer tant l’intérêt du pavillon repose sur l’expérience à travers un ensemble varié de cheminements au sein d’une structure toute de plastique coloré et couverte d’ETFE.

La proposition de Selgas Cano, aussi généreuse soit-elle, semble toutefois ne se satisfaire que de la forme et de la couleur. Voilà qui sonne comme la resucée d’une architecture optimiste qui n’a plus cours depuis que la crise économique appelle à plus de rationalité. La Serpentine Gallery est d’un autre temps...

Depuis quinze ans maintenant, l’institution culturelle s’adonne à un exercice de style. En plus de l’éphémère, il s’agit de traiter l’inutile. Une gabegie qu’une époque moralisatrice devrait tôt ou tard condamner à la disparition.

Le «champignon magique» tel que présenté par le quotidien britannique n’a, in fine, pas de quoi provoquer une rencontre hallucinée avec l’infini. Bien au contraire. A l’image, il n’y a, en tout cas, rien d’un paradis artificiel ni même la fantaisie d’un mangeur d’opium.

Jean-Philippe Hugron

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Jacques Ferrier Architecture

En 2018, l’agence Jacques Ferrier Architecture a livré le projet Aqualagon, plus grand centre aquatique d’Europe situé à Marne-la-Vallée, ainsi que la réhabilitation des arènes de Lunel, dans...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de a+ samuel delmas

2018… Une année d’études et de chantier… de la générosité, un travail dense et de beaux projets gagnés. Des études, avec notamment le projet LUMEN, ZAC Confluence II à Lyon...[Lire la suite]


Album-photos |Architectures Anne Démians

En 2018, à l’agence Architectures Anne Démians, on retiendra de beaux concours. Hôtel du département 92, Réinventer Paris 2, Fondation Italienne. Plus particulièrement celui remporté : Grand...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Dominique Coulon et associés

En 2018, l'agence a remportée sept concours et a été nominée au EU Mies Award ainsi qu'à l'Équerre d'argent pour le théâtre à Freyming-Merlebach (57). Les logements pour personnes...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Comte & Vollenweider

L'année 2018 de Comte & Vollenweider s'est déroulée sous le signe de la diversité tant au niveau des programmes que des maîtres d'ouvrages. Une année bien remplie avec le développement BIM du...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Elizabeth de Portzamparc

Le Musée de la Romanité de Nîmes, événement architectural et culturel contemporain, a été inauguré le 2 juin. Une monographie sur le travail d’Elizabeth de Portzamparc a été...[Lire la suite]