Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Autriche | Une tour en bois les pieds dans l'eau à Vienne ? HoHo ! (01-04-2015)

24 étages, 84 mètres de hauteur, 75% de bois, à Vienne, près d'un lac... De quoi donner le vertige... La construction de cet immeuble de grande hauteur à usage mixte - accueillant logements, bureaux, hôtel, centre de bien-être... -, imaginé par l'agence autrichienne RLP Rüdiger Lainer + Partner, devrait débuter à l'automne 2015 pour se terminer en 2017. Communiqué.

Vienne | RLP Rüdiger Lainer + Partner

Le bois est très populaire en Autriche en tant que matériau de construction, en particulier dans les zones rurales. Et à juste titre ! En effet, c'est une ressource qui est produite plus vite qu'elle n'est consommée et c'est aujourd'hui l'un des matériaux les plus abordables, possédant de plus une grande qualité émotionnelle. Qui plus est, les ingénieurs autrichiens spécialisés facilitent aisément la mise en oeuvre du bois dans la construction.

A présent, les zones urbaines peuvent également bénéficier des avantages économiques, techniques et culturels de la construction bois. Les possibilités techniques actuelles offrent des opportunités d'utiliser ce matériau en tant qu'élément clef dans la construction de grande hauteur. A la lumière de ces évolutions positives, l'agence d'architecture RLP Rüdiger Lainer + Partner a récemment développé un concept de tour en bois, qui sera réalisé dans un avenir proche à Vienne.

Au moment de sa construction, qui débutera à l'automne 2015, la tour sera le plus haut bâtiment en bois au monde. L'achèvement de la tour, qui comprendra 24 niveaux, est attendue en 2017.

Concept

L'approche de base de RLP pour la tour en bois à Vienne, nommée HoHo, est de combiner un système structurel et constructif en bois avec un agencement efficace de l'édifice. HoHo Vienne offre les avantages d'une construction hybride par rapport à la construction uniquement en bois : des noyaux en béton sont utilisés en soutien pour l'accès vertical. Le système structurel en bois autoportant est ensuite fixé à ces noyaux, créant des volumes pour les diverses utilisations du bâtiment.

Chaque matériau est utilisé pour mieux s'adapter aux différentes exigences techniques de l'ingénierie structurelle, à la protection incendie, à la flexibilité, l'économie et la qualité spatiale. De cette manière, les exigences fondamentales demandées pour un bâtiment de grande hauteur – avec ses règles de construction stricts -peuvent être respectées. Dans la composition de ce bâtiment, la proportion de bois utilisé peut être estimée à 74%.

Conception urbaine et espace

La tour en bois sera située dans le coeur de l''Urban Lakeside', au nord-est de Vienne. Elle sera implantée dans un emplacement privilégié, entre Lake Park et la place à côté de la station de métro. Cette zone centrale du nouveau quartier de la ville est en cours d'élaboration sur la base du concept urbain de RLP. Les différences de hauteur des volumes de la tour, issues des exigences de la planification urbaine, définissent une silhouette urbaine le long du lac.

Bien sûr, une étude est effectuée, non seulement pour l'apparence lointaine de la tour en bois, mais aussi concernant son apport dans la vie quotidienne au milieu urbain de ce quartier. De fait, les niveaux inférieurs sont prolongés par une canopée afin de fournir aux piétons et aux usagers une expérience du bâtiment à l'échelle humaine.

Durabilité et flexibilité

Le système de construction bois offre un rendement élevé en matières d'isolation thermique et d'entretien. Les planchers de bois composite sont fixés au support de béton central et s'étendent jusqu'aux limites du bâtiment. Ces panneaux de plancher sont soutenus par un système de colonne de bois sur le contour du bâtiment. Cette structure soutient les modules de murs extérieurs préfabriqués qui combinent panneaux de bois massif et une enveloppe de béton de terre pour former la façade du bâtiment.

Les surfaces intérieures des plafonds apparents en bois, les colonnes et la paroi extérieure créent une atmosphère naturelle sensuelle. La conception modulaire et la souplesse d'utilisation entraînent de hautes prestations de service dans le bâtiment. Les variations ultérieures tant dans la fonction que dans la construction de l'édifice peuvent être réalisées efficacement.

La pérennité de la nouvelle tour en bois résulte de la mise en commun des approches conceptuelles : Le bois est économe en ressources, mais également en matière d'énergie intrinsèque. La disposition flexible et adaptable assure que la tour en bois peut être utilisée pendant une longue période. Cette longévité est un facteur essentiel dans l'examen de la durabilité. Et comme prévu dans le concept de RLP pour ce gratte-ciel, l'objectif est de veiller a ce qu'économie et écologie soient mutuellement bénéfiques.

Architecture

Dans le bâtiment de grande hauteur en milieu urbain de Lakeside, l'utilisation du bois offre une expérience sensuelle. Le bois apporte une part appréciable de l'atmosphère spatiale qui contribuera au bien-être des utilisateurs. Les modules de murs extérieurs préfabriqués permettent une conception de façade sculpturale et diversifiée. Les variations autour du thème architectural basique de l'espace ouvert et fermé offre à la fois vues dégagées et intimité. Ces variations s'accentuent en cadence et sont en lien avec les textures de façade afin d'enrichir l'ambiance dans la zone urbaine de Lakeside Vienne.

02(@cy architecture OG)_S.jpgFiche technique

Programme : immeuble de grande hauteur à usage mixte de construction hybride bois / béton (75% / 25%)
Client : cetus Baudevelopment GmbH, Bmstr
Architecture : RLP Rüdiger Lainer + Partner
Ingénierie structurelle, physique et construction : RWT Plus ZT GmbH
Plan de protection feu : Kunz - die innovativen Brandschutzplaner, Bmstr
Surface de plancher brute : 25.000 mètres carrés
Espace à louer : 19.500 mètres carrés
Etages : 24
Hauteur : 84 mètres
Début de la construction (prévisionnel) : automne 2015
Livraison : automne 2017
Coût : 65M€

Adapté par : AH | Le Courrier de l'Architecte

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 d'Ibos et Vitart

Rénovation et extension du site du Quai d'Orsay – Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International – Paris, France – concours 2016, études en cours   «Le projet...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'AIA Life Designers

En 2018, AIA Life Designers a livré la réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu, lieu historique emblématique de la ville de Lyon qui accueille désormais un programme mixte très riche. L’agence a...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'AIA Life Designers

En 2018, AIA Life Designers a livré la réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu, lieu historique emblématique de la ville de Lyon qui accueille désormais un programme mixte très riche. L’agence a...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Philéas

Cette année, Philéas a soufflé ses 25 bougies et se développe joyeusement : une équipe maintenant de 25 collaborateurs, renforcée par un pôle image et un pôle communication, des projets autour de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de DVVD

2018 est dans la continuité des années précédentes avec le démarrage de plusieurs chantiers : la couverture du central de Roland Garros, l’hôtel Meininger Porte de Vincennes, le cinéma MK2 Nation,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]