tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Nouvelle halle de marché à Cachan (10-03-2015)

Le Grand Paris Express engendre des travaux d'envergure en Ile-de-France. A Cachan, la restructuration de la nouvelle gare, à l'emplacement du marché, est l'occasion de reconfigurer ce quartier, mission confiée à l'agence ANMA. La construction de la nouvelle halle de marché, inaugurée le 24 septembre 2014, a été confiée à Thomas Bourdon et Nicolas Croixmarie (croixmariebourdon architectures). Notice architecturale.

Notice Architecturale | Val-de-Marne | croixmariebourdon architectures

Contexte et enjeu de l’opération

Dans le cadre de la création du Grand Paris Express, la ligne 15 du métro desservira en 2020 la gare d’Arcueil-Cachan qui assurera alors la connexion entre le RER B et la nouvelle rocade. La Société du Grand Paris (SGP) construit la nouvelle gare à l’emplacement du marché existant, peu adapté à son usage, qui est démoli. La reconstruction du nouveau marché de Cachan est ainsi l’une des premières étapes concrètes de la mise en oeuvre du Grand Paris.

Afin d’accompagner l’arrivée de la nouvelle infrastructure, la Ville a confié à l’agence ANMA de Nicolas Michelin une mission de réflexion sur le devenir urbain du nouveau quartier de la gare. L’espace public s’organise entre la nouvelle gare et la future esplanade du marché pour desservir les pôles universitaires (ENS, ESTP, ESITC) et accueillir à terme des bureaux le long des voies ferrées.

La Ville de Cachan, maître d’ouvrage de l’opération, a désigné l’agence croixmariebourdon architectures par le biais d’une procédure adaptée en novembre 2012. Le marché, d’une surface utile de 1.500m², accueille une quarantaine de commerçants dans un bâtiment durable et pérenne offrant une nouvelle identité commerciale.

Les études et les travaux se sont déroulés à un rythme soutenu afin de respecter le planning du Grand Paris Express tout en organisant une concertation active avec les commerçants et les riverains. Des ateliers ont notamment été organisés avec les maraîchers pour s’assurer de la bonne prise de possession commerciale du bâtiment.

02(@Luc Boegly)_B.jpgImplantation et organisation

La nouvelle halle s’installe sur un terrain donnant accès à un parc municipal en fort dénivelé. L’objectif du projet est d’assurer la visibilité de l’équipement depuis la future gare tout en assurant la transition vers le parc.

Premier édifice construit du projet urbain, la halle se présente comme un bâtiment unitaire jouant sur les hauteurs, les matériaux et la lumière pour conférer au marché un rôle central dans le renouveau du quartier.

Depuis le parc à l’est, la halle s’inscrit dans le coteau en s’adossant à un talus. Elle prolonge la topographie par une toiture venant en encorbellement à l’ouest. Elle surplombe le trottoir pour former une galerie couverte qui abrite les entrées principales et les commerçants 'volants'. Ce bâtiment constitue ainsi un volume de bois, étiré et creusé pour s’adapter à son contexte.

03(@Luc Boegly)_S.jpgLa nouvelle halle ébauche la future esplanade à terme complétée par l’immeuble de bureaux à construire au niveau des voies ferrées. Edifié sur de hauts pilotis, il abritera au rez-de-chaussée des forains 'volants' et maintiendra la visibilité de la halle depuis le RER.

A l’intérieur, le marché est organisé autour d’îlots perpendiculaires à l’entrée pour faciliter la circulation des clients. Les commerçants disposent d’espaces de stationnement de part et d’autre de la halle. Les locaux de services sont regroupés le long du talus côté parc.

La halle bénéficie d’un éclairage naturel traversant entre le parc et la ville grâce aux verrières habillant les façades est et ouest. Des outeaux animent la toiture blanche. Ils évitent les contre-jours et facilitent la ventilation naturelle du marché. La couverture de la halle est soutenue par un bac acier support des systèmes d’isolation et d’étanchéité.

Le plafond en acier perforé associé à l’isolation constitue un absorbant acoustique simple et pérenne. Sa coloration variant du vert au jaune souligne la légèreté de la structure et répond à la richesse colorimétrique des marchandises qui animent les étals. Le calepinage dynamique des couleurs identifie différents espaces et facilite l’orientation des clients.

Les façades nord et sud, opaques, sont constituées de bois naturel. Des poteaux lamellés reçoivent un calepinage de panneaux en pose décalée. La paroi et le plafond de la galerie sont revêtus d’un inox brossé. Le métal crée un jeu de reflets sophistiqué qui s’oppose au caractère brut des façades de bois. Une mise en lumière particulière de la galerie donne à la halle un rôle de lanterne dans la nuit.

Le nouveau marché de Cachan offre une réponse simple aux fortes contraintes techniques, commerciales, urbaines et architecturales. Il illustre de façon élégante et dynamique le renouveau urbain et la recherche de l’agence croixmariebourdon architectures d’une architecture contextuelle et ambitieuse.

croixmariebourdon architectures

04(@Luc Boegly)_S.jpgFiche technique

Programme : reconstruction d’une halle de marché dans le cadre de l’aménagement de la future gare Arcueil-Cachan du Grand Paris Express / Aménagement extérieur
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Cachan
Equipe de maîtrise d’oeuvre : Architectes mandataires : croixmariebourdon architectures / BET structure : EVP / BET Fluides : C-TEK / Economiste : ECRH / BET VRD : ATPI
Mission : Complète (études et travaux) et OPC
Surfaces : SHON : 1.800m² / SDC : 1.500m²
Budget travaux : 2,3M€ H.T.
Livraison : septembre 2014 (8 mois d’études + 10 mois de chantier)

05(@Luc Boegly).jpg

Réactions

zino | étudiant | algeria | 26-11-2016 à 13:06:00

mrc baucoups pour ces informations

Réagir à l'article


tos2016
elzinc

Album-photos |Pris en flag' à Miami !

Leurs bureaux sont à Paris et l'une de leurs dernières réalisations, à Miami. BarbaritoBancel Architectes a en effet récemment livré le «flagship» Dior de la métropole floridienne qui...[Lire la suite]

elzinc novembre

Brève |Espace collectif à Casablanca : Workshop 'CasaLyon'

En réponse à une demande formulée par l’orphelinat de Sidi Bernoussi, à Casablanca, pour l’aménagement de ses espaces extérieurs, le collectif de jeunes architectes PourquoiPas ?! et plusieurs...[Lire la suite]

elzinc

Album-photos |Villefranche-sur-Mer : CAB à bonne école

«Ce projet est un hold-up sur le paysage», affirme Bita Azimi, associée de l’agence niçoise CAB. A quelques pas de la Citadelle Saint-Elme de Villefranche-sur-Mer (06), la nouvelle école maternelle livrée...[Lire la suite]

elzinc

Présentation |Fernando Menis, volcan, soupe et kilomètre zéro

Depuis Tenerife, Fernando Menis imagine une architecture tellurique, quasi volcanique. La plupart de ses édifices sont d’imposantes structures minérales, plus ou moins torturées, autant que peuvent l’être...[Lire la suite]

elzinc

Présentation |Ca plane pour SOM !

«890 millions de dollars» pour un édifice «culturellement significatif». Le magazine anglophone Sourceable, spécialiste des questions industrielles, ne tarit pas d'éloges quant au nouvel aéroport...[Lire la suite]

elzinc novembre

Présentation |2/3/4/ dans la balance

Nouveau marché en maîtrise d’œuvre et question de la représentation de la justice...autant de sujets abordés lors d'un projet malheureusement boudé de palmarès en tout genre… pour une raison...[Lire la suite]