Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | 'Un emballage pour demain' : résultats du concours 'Emballé 3.0' (24-02-2015)

Le 10 février 2015, le Conseil National de l’Emballage (CNE) a remis les prix de la 5e édition de son concours étudiant 'Emballé 3.0' au Musée des arts et métiers, Paris 3e. Un jury de professionnels a retenu six dossiers que chaque équipe d’étudiants a défendu devant le public. Communiqué.

France

Le concours 'Emballé 3.0' du Conseil National de l’Emballage distingue et valorise des pistes d’innovations, pertinentes pour le consommateur, porteuses de sens pour le bien commun et pour la préservation de l’environnement.

Parce qu’un produit emballé bien conçu, bien commercialisé et bien utilisé est un vecteur du développement durable, le parti pris de ce concours, à destination des étudiants, est l’innovation et la rupture en emballage des produits.

Pour cette édition, le Conseil National de l'Emballage a reçu 65 dossiers réalisés par plus de 150 étudiants issus de 12 écoles et universités. Malgré la grande qualité des projets, le jury n'a dû retenir que six nominations.

Cette année, le jury a remis un prix spécial 'coup de coeur' puis le public a voté pour trois lauréats.

02(@Anne Poggenpohl-CNE-DR).jpgLe palmarès

Le prix spécial 'coup de coeur' du jury a été attribué au projet 'C’était bien bon', d'Anne Poggenpohl (ENSCI Les Ateliers Paris)
'C’était bien bon' est un emballage pratique et discret qui permet de cuisiner chez soi les restes d’un bon repas au restaurant. Il contribue ainsi à la lutte contre le gaspillage alimentaire dans la restauration.

03(@N.El Amrani-R.Rainier-W.Xu-CNE-DR).jpgLes 3 équipes lauréates élues par le public sont :

'Tooth Pack', de Naila El Amrani, Raquel Rainier et Wenqi Xu (ENSAIA Nancy)
Une nouvelle gestuelle pour le rituel du brossage des dents, une utilisation de la juste dose qui permet de réduire le gaspillage de dentifrice.

'Start to Love' de Lucie Cuvier et Joanna Pouillet (FSPack Cognac)
Un emballage de préservatifs qui se fait discret à l’acte d’achat, qui s’ouvre aisément à l’usage et qui illumine l’obscurité du moment.

'Fruits Escape' par Améranciane Delandhuy et Sabine Fornay (IUT Reims)
De la confiture qui ne dégouline plus, à tartiner grâce à son emballage souple équipé d’une buse pour faciliter l’étalement sur le pain du matin.

04(@A.Delandhuy-S.Fornay-CNE-DR)_B.jpg

Réagir à l'article





Portrait |Jorge Ayala, un architecte sans architecture ?

Jorge Ayala poursuit son activité loin des chantiers, loin même des plans d’exécution. L’horizon du professionnel s’est élargi et l’imaginaire peut aisément s’émanciper des...[Lire la suite]

Portrait |André Ravéreau par le détail

La disparition d'André Ravéreau le 12 octobre dernier ne signifie pas pour autant la dissolution de son enseignement. L'hommage invite aujourd'hui à la relecture immédiate de son œuvre ; l'exercice pertinent...[Lire la suite]


Portrait |Nuno Teotónio Pereira, le modernisme contre Salazar

Dans la lignée des reconnaissances tardives, après Frei Otto, lauréat du Prix Pritzker 2015, Nuno Teotónio Pereira s’est vu récompensé le 13 avril 2015, à 93 ans, du Prix de...[Lire la suite]

Portrait |Avec Michel Rémon, faire le mur !

Faire, agir, contempler… quelques mots d'ordre pour Michel Rémon. Toutefois l'architecture n'est pas le centre du tout. L'usager, l'habitant, le patient, le lecteur, le sportif… tous ces individus qui peuplent chaque construction...[Lire la suite]

Portrait |La fine équipée de Monica Donati

Le collectif avant tout ! Monica Donati s’empresse de présenter tous ses collaborateurs. Elle évoque même avec enthousiasme un nouveau projet d’association - 300% - qu’elle monte avec Margot-Duclot et Paul...[Lire la suite]

Portrait |Pour ne plus avoir d'a priori, schneider+schumacher

L'architecture allemande est particulièrement méconnue depuis «l'autre côté du Rhin». Elle se résume bien souvent à l'austère image d'une rigueur ascétique, à un art...[Lire la suite]