vmz

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Belgique | Résultats des Prix d'Architecture Contemporaine 2014 d'Uccle (17-12-2014)

Depuis quatorze ans, à l’initiative de l’Echevin de l’urbanisme Marc Cools, la Commune d'Uccle, en Belgique, organise un concours bisannuel afin d’encourager et de promouvoir des projets architecturaux audacieux résolument tournés vers l’innovation sur son territoire. La remise des prix de la session 2014, qui s'est déroulée le 7 novembre dernier, a consacré 5 réalisations. Communiqué.

Belgique

Ces Prix d'Architecture Contemporaine - qui portent à la fois sur les nouvelles constructions et les rénovations - ont pour ambition d’encourager et de promouvoir le développement d’une architecture contemporaine de qualité sur le territoire ucclois.

Cette année, 24 projets, dont 13 nouvelles constructions et 11 rénovations, ont été présentés. Le jury, composé de cinq experts et placé sous la présidence de Marc Cools, Echevin de l’Urbanisme et initiateur du concours, a procédé à une première sélection sur la base de critères précis.

Son attention s’est particulièrement centrée sur le caractère contemporain dans l’implantation, la composition volumétrique et esthétique, le choix des matériaux et des teintes utilisés et l’impact positif dans le quartier où le projet est établi. Les jurés ont ensuite visité les réalisations retenues, en ont discuté de manière approfondie et les ont évaluées afin de désigner les lauréats de chaque catégorie.

L'édition 2014 consacre cinq réalisations présentant un parfait équilibre entre esthétique, fonctionnalité, développement durable et intégration dans le paysage urbain.

02(@Vanden Eeckhoudt-Creyf architectes sprl-DR).jpgPalmarès

1. Catégorie 'Nouvelles constructions'

Le jury a décerné le premier prix au bureau Vanden Eeckhoudt-Creyft architectes pour la construction originale et aboutie d’une maison unifamiliale de 4 façades dont les structures métalliques ont permis d’étonnants porte-à-faux.

Au-delà de son originalité surprenante, cette réalisation a séduit le jury par son intelligente intégration dans le site et le relief du terrain en cuvette, par la juste relation entre l’extérieur et l’intérieur de la maison, tout en maintenant la privatisation des espaces de vie vis-à-vis du voisinage et en invitant un maximum de lumière naturelle. Un sentiment d’intimité se dégage des espaces de vie.

03(@Escaut Architectures-DR).jpgDeux mentions ont également été attribuées :

L’une au bureau l’Escaut Architectures pour l’intégration délicate d’un atelier dans un îlot intérieur. D’emblée, le jury a été sensible au pari tenu d’une délicate intégration sur le site et par rapport au relief. Grâce à sa mise en oeuvre semi-enterrée, à la simplicité du programme et à l’utilisation de matériaux sobres, l’impact de cet atelier en intérieur d’îlot est fort limité.

Le façonnement du relief des abords en petits monticules et la toiture verte complètent cette belle intégration. Lumineux et agréable, un tel concept permet d’encourager le travail à domicile.

04(@ ZAmpone Architectuur-DR)_S.jpgL’autre mention a été décernée à ZAmpone Architectuur pour avoir notamment créé une grande modularité ludique dans l’aménagement des espaces intérieurs d’une nouvelle crèche. Le jury a apprécié le parti architectural d’installer les salles d’accueil à l’étage - ce qui protègent les enfants de la rue toute proche - et de libérer ainsi le rez-de-chaussée pour y placer un grand auvent d’accueil polyvalent.

Les espaces intérieurs, baignés de lumière naturelle et ouverts sur l’extérieur par de grandes terrasses, sont en communication entre eux, créant une grande modularité ludique, tant pour les adultes que pour les enfants. Les jeux et le mobilier de couleurs vives font partie intégrante du jeu de cloisons délimitant les espaces de vie et ressortent par rapport à la couleur neutre de la structure du bâtiment. Il s’en dégage une impression de grande fonctionnalité globale issue d’un processus participatif architecte / direction et personnel de la crèche.

05(@Exar architecture-DR)_S.jpgLe prix spécial du jury revient à Exar architecture qui a réussi à bien intégrer au tissu urbain existant les éléments contemporains de sa construction.

La maison est créée autour du plaisir de la découverte progressive des vues, des espaces et des ambiances. 

La façade rue, très fermée, ne laisse apercevoir que quelques éléments discrètement présentés.

Le soubassement foncé parcourt les 3 façades en soulignant la progression des ouvertures. 

Son traitement renforce la suspension de volumes de la façade rue.

Le jury a souhaité en effet souligner la réussite de l’intégration d’une architecture contemporaine dans le front bâti de ce tronçon de l’avenue et le délicat raccord avec la maison mitoyenne.

Il a également apprécié l’évidente capacité d’évolution ultérieure des volumes existants ainsi que la gracieuse adéquation entre une architecture contemporaine et l’aménagement paysager du jardin.

2. Pour la catégorie 'Rénovations'

Un premier prix récompense les architectes Julie Engels et Gustave Petrus. Dans cette transformation-agrandissement, le jury a mis en évidence le respect des caractéristiques stylistiques de la maison existante (dont les vitraux) avec maintien de la volumétrie, dans un alliage réussi entre ancien et contemporain.

Cette intervention dynamique a véritablement permis la métamorphose d’une maison faite d’espaces fermés en une maison largement ouverte en bonne liaison avec le jardin, qui offre une amélioration du confort de vie par l’isolation et qui correspond aux besoins actuels des maîtres de l’ouvrage.

06(@Julie Engels et Gustave Petrus-DR)_S.jpg«Les projets de cette année sont d’une très grande qualité et d’une très grande diversité. Qu’il s’agisse de nouvelles constructions ou de rénovations, ce sont de belles réalisations réussies qui ont fait place à l’imagination et à la créativité sans dénaturer l’environnement. Ce qui ne manque pas de renforcer la qualité du cadre de vie de la commune», a déclaré Marc Cools.

07(@Escaut Architectures-DR)_B.jpg

Réagir à l'article


tos2016
elzinc

Album-photos |La Trinité : CAB est d'Equerre

«Ce bâtiment est tel un fond de scène. Nous l’évoquons comme une infrastructure et nous nous sommes servis de l’architecture pour faire de l’urbanisme», affirme Marc Botineau, associé de CAB....[Lire la suite]

elzinc

Présentation |Ca plane pour SOM !

«890 millions de dollars» pour un édifice «culturellement significatif». Le magazine anglophone Sourceable, spécialiste des questions industrielles, ne tarit pas d'éloges quant au nouvel aéroport...[Lire la suite]



elzinc novembre

Album-photos |Mazette ! Quelle extension !

Dans la vallée du Gard, un mazet n’attendait plus qu'une seconde jeunesse. Pour ce faire, une extension lui a été imaginée, un volume de béton, «monolithique et sculptural» selon ses concepteurs,...[Lire la suite]

elzinc

Présentation |Ca plane pour SOM !

«890 millions de dollars» pour un édifice «culturellement significatif». Le magazine anglophone Sourceable, spécialiste des questions industrielles, ne tarit pas d'éloges quant au nouvel aéroport...[Lire la suite]

elzinc novembre

Visite |CAB, hold-up sur le paysage

CAB, encore CAB. La CAB, dit-on d’ailleurs. Equerre en poche, un coup de projecteur inespéré pour l’agence niçoise. Au Courrier de visiter la réalisation primée à La Trinité ainsi...[Lire la suite]

elzinc novembre

Présentation |Fernando Menis, volcan, soupe et kilomètre zéro

Depuis Tenerife, Fernando Menis imagine une architecture tellurique, quasi volcanique. La plupart de ses édifices sont d’imposantes structures minérales, plus ou moins torturées, autant que peuvent l’être...[Lire la suite]