Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Workshop 'Givebox' à la Factatory, Lyon (21-10-2014)

Lundi 20 octobre 2014, Lisa Lejeune, designer, et Magali Seghetto, graphiste, ont lancé le workshop 'Givebox' au sein d'un module de la Factatory*, résidence d’artistes mobile pour la Galerie Tator. Accompagnées de 7 étudiants en 2e année de BTS (design produit et graphisme) de l'Ecole de Condé de Lyon, ils vont ensemble, durant 5 jours, concevoir, fabriquer et poser un dispositif 'Givebox' dans le quartier du 7e arrondissement de Lyon. Communiqué.

Lyon

Une 'Givebox' est un dispositif de dons et/ou d’échanges d’objets, issu d’une action citoyenne. Déjà existante au Québec, en Allemagne et en Angleterre, elle s’apparente formellement à une grosse boîte, une armoire, parfois un cabanon. Installée dans le quartier d’une ville, elle permet aux habitants de déposer ou de troquer toutes sortes d’objets : livres, jouets, vêtements, etc.

Son fonctionnement dépend de l’intérêt et du besoin des riverains, de la manière dont ils se l’approprient. Basée sur un système d’échanges, prenant sa légitimité dans le cadre d’une économie solidaire et altruiste, elle devient aussi le symbole de démocratisation de la consommation durable. Plus qu’un lieu / espace d’échanges, elle est capable de devenir génératrice de liens sociaux : un point de base d’une ramification de liens entre habitants, commerçants, institutions...

Nous pouvons envisager qu’au-delà du simple échange d’objet, l’autre fonction de la 'Givebox' serait de générer, au coeur de l’espace public, un échange de services : une réappropriation de cet espace par les habitants, à l’instar du quartier Mazagran et du jardin d’Amaranthe.

02(@David Desaleux)_B.jpgL’idée du projet est de développer, tout d’abord, un concept de Givebox-prototype et les 'services associés' destinés au quartier du 7e arrondissement de Lyon (puis qui pourrait être décliné pour d’autres quartiers).

En qualité de designer et de graphiste, nous sommes soucieuses de faire évoluer notre métier et de l’insérer réellement dans ce nouveau mode de production et de consommation, en un mot dans ce nouveau tournant que prend l’économie mondiale aujourd’hui... Dans la troisième ère économique dont nous parle l’économiste Jérémy Rifkin dans son très récent livre La Nouvelle Société du coût marginal zéro.

Il décrit le basculement inévitable vers un nouveau système de production et de consommation : les «communaux collaboratifs». Cette troisième voie est une forme d’organisation sociale fondée sur l’intérêt de la communauté plutôt que sur la seule satisfaction des désirs individuels, rendue possible par la troisième révolution industrielle, dans laquelle Internet nous a fait entrer.

Un nouveau monde émerge, dynamisé par les réseaux sociaux, l’innovation et la culture du partage.

Nous travaillons et nous habitons dans ce quartier du 7e arrondissement de Lyon, il nous paraissait donc inévitable de commencer notre projet par le territoire que nous connaissions le mieux et que nous 'vivons' chaque jour. Nous avions à coeur que le processus de création de la 'Givebox' soit représentatif de ces liens à créer. Il nous paraissait donc important de l’inclure dans un tissu maillé entre différents organes du quartier.

Nous avons donc décidé de travailler dans une démarche pédagogique, avec 7 étudiants en design produit et en communication visuelle de l’Ecole de Condé., école d’Arts Appliqués implantée récemment dans le 7e au bout de la rue Chevreul. Les enjeux sont de mettre les étudiants dans une réelle démarche complète de conception et de fabrication d’un objet / espace dans leur quartier, les sensibiliser à une approche de design 'solidaire' en ouvrant les possibles quant à la pratique du design et s’investir réellement dans un projet de partage.

Nous avons cherché un lieu de travail pouvant nous accueillir. Plus que l’espace de travail à proprement parler, il était important pour nous de mettre la Galerie Tator/ Factatory, lieu important de développement et de monstration de pratiques artistiques transversales, en lien avec le projet et les étudiants de l’école.

03(@Lisa Lejeune et Magali Seghetto)_B.jpgDéroulement

  • > Analyse du contexte, social, culturel, localisation, de l’objet ;
  • > Elaboration d’un cahier des charges précis et des tâches à réaliser ;
  • > L’objet et les services associés / Brainstorming d’idées / Comment créer du lien ? ;
  • > Recherches / mise au point ;
  • > Fabrication et pose de l’objet ;
  • > Création d’une identité visuelle et d’une charte graphique associée à l’objet ;
  • > Création d’une page web ou blog avec actualités, plans de fabrication d’une 'Givebox' en open-source ;
  • > Animation autour de la 'Givebox' à planifier ;
  • > Animation des réseaux sociaux communicants.

Lisa Lejeune & Magali Seghetto

* Architecture modulaire, mobile et modulable, pensée et conçue par Philippe Rizzotti, architecte NAJAP (Nouveaux Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes), la Factatory est constituée de plusieurs volumes, fabriqués en bois, acier et vitrage, à l'image des modules de Jean Prouvé. Ces espaces de 18m² chacun fonctionnent exclusivement comme des ateliers de travail pour artistes plasticiens, designers et architectes. Chaque volume s'ouvre sur des espaces extérieurs, qui permettent de doubler la surface de travail pendant les meilleurs mois de l'année.

04(@David Desaleux).jpg

Réagir à l'article


Projet |La Thelema, un projet participatif de A à Z

Chargé par l’association VillArt* de restaurer une ancienne maison en résidence d’artistes près du centre de Boulogne-sur-mer, Simon Himpens a fait d’une pierre deux coups : le projet sera également...[Lire la suite]


Projet |La Thelema, un projet participatif de A à Z

Chargé par l’association VillArt* de restaurer une ancienne maison en résidence d’artistes près du centre de Boulogne-sur-mer, Simon Himpens a fait d’une pierre deux coups : le projet sera également...[Lire la suite]

Interview |Architecture : année zéro

Franchir le pas, s’inscrire en école d’architecture, avec ou sans bagage ? Qu’importe. David Tajchman, enseignant à l’Ecole Spéciale d’Architecture, prône un nouveau départ hors des...[Lire la suite]

Enquête |En 'stage d'été', face à ses lacunes, la technicité de l'étudiant source d'impertinence ?

Stages 'ouvrier', de 'première pratique' ou de 'formation', les stages précédant l’expérience professionnelle pour l’obtention de l’HMONP, généralement conduits entre juin et septembre,...[Lire la suite]

Compte-rendu |Devenir architecte-citoyen grâce au réemploi des matériaux de construction

Ouvrant un cycle de conférences dédié au réemploi de matériaux de construction, dont la première partie était organisée par l’association Bellastock le 29 février dernier à...[Lire la suite]