Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Résultats Ergapolis saison 4 (03-10-2014)

Ergapolis, concours pluridisciplinaire offrant à des étudiants d’horizons variés l’opportunité de confronter sur le terrain les connaissances théoriques acquises au cours de leurs formations et de travailler ensemble à la réflexion et à la conception de la ville durable de demain, a dédié sa saison 4 au projet de rénovation urbaine de Clichy-sous-Bois - Montfermeil. Les résultats ont été proclamés le 3 juillet 2014. Communiqué.

Ile-de-France

Cette année, des étudiants issus de six établissements de formation complémentaires - l’école des Ingénieurs de la Ville de Paris, AgroParisTech, l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne-la-Vallée, l’UTC, l’Ecole Centrale de Paris et l’Institut d’Urbanisme de Paris - ont croisé leurs regards en concertation avec la jeune population du territoire afin de poursuivre la démarche engagée il y a dix ans, avec le projet de rénovation urbaine de Clichy-sous-Bois et Montfermeil.

Quatre équipes ont réfléchi au réaménagement du secteur central de Chichy - Montfermeil, un secteur en plein bouleversement avec l’arrivée attendue d’une ligne de métro du Grand Paris Express et du tramway T4. Elles ont travaillé sur la requalification de la tour Utrillo, classée par le ministère de la Culture pour en faire une 'Villa Médicis' et ont pris en compte la richesse offerte par la forêt de Bondy, site Natura 2000.

Leurs projets sont source d’innovation dans la réflexion sur la ville durable et viendront enrichir la vision des décideurs publics sur le devenir de ce secteur stratégique. Ils ont su faire émerger des idées fortes et réalisables, qui seront reprises dans les appels d’offres et dont les aménageurs pourront s’inspirer, dans une démarche d’accompagnement des collectivités territoriales.

Durant toute la saison, partenaires publics, entreprises et institutions se sont mobilisés et fédérés autour des quatre équipes, afin de transmettre leurs savoir-faire et expertises.

05(@EMulATion)_B.jpgLe jury* Ergapolis a déclaré l’équipe EMulATion lauréate de la Saison 4 d’Ergapolis.

Pour l’équipe EMulATion, l’éducation est un enjeu majeur de la réussite dans les quartiers populaires. La rénovation urbaine doit, selon elle, s’engager dans l’investissement humain autant que dans la réalisation de bâti.

Le développement de l’humain est donc au coeur du développement du territoire. Par ailleurs, la préservation de la biodiversité et des écosystèmes sont des effets de levier qui doivent permettre à cette population pluri-culturelle d’être sensibilisée au changement de comportement individuel pour un développement collectif durable de ce territoire.

Le projet d’EMulATion est un lieu de rencontre de la nature et de l’urbain où l’éducation et la formation est l’axe de développement majeur.

Un réseau de trames vertes, bleues et noires (lumière) multifonctionnelles entre les réservoirs de biodiversité des zones Natura 2000 sera une opportunité de restructuration du territoire qui améliorera considérablement le cadre de vie et les modes de circulation des habitants.

03(@EMulATion).jpgCette équipe fait en effet le choix de conserver la Villa Médicis comme un axe de développement économique fort du quartier et de faire de cette tour le symbole de l’ascenseur social de l’éducation. 

Avec une programmation assez fine - de haut en bas : terrasse partagée, médiathèque et centre de ressources documentaires, ateliers d’artistes, studios de danse, d’enregistrement, de répétition, salles d’exposition, hall d’accueil, restaurant et cuisine pédagogique -, la tour Utrillo sera le centre de production d’art, pendant opérationnel de la Villa Médicis de Rome.

Le parti pris architectural est une réhabilitation de la tour avec un revêtement de la façade en verre pour en faire un véritable phare qui regarde la place et qui s’y ancre à travers un socle paysager.

Les équipements complémentaires répartis autour de la Dhuys présentent une originalité architecturale, qu’il s’agisse de forme courbe et des matières réfléchissantes pour l’auditorium qui donnent à voir les espaces paysagers par reflet, ou de l’utilisation d’acier et de verre pour le centre de formation et pépinière d’entreprises.

La place Utrillo sera un lieu de rencontres où la forêt émerge vers la ville. La halle du marché permettra la récupération d’eaux de pluie et la production d’énergie.

04(@EMulATion)_B.jpgL’art et la nature seront les symboles de ce territoire avec une population formée et active à moyen terme. A plus long terme, l’arrivée du métro et du tramway permettront d’ouvrir le territoire à des visiteurs toujours plus nombreux qui pourront venir découvrir cet écrin de verdure et de culture en plein coeur de villes.

L’équipe lauréate est composée de : Sinan Demir (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne-la-Vallée), Karina Lamraoui (Institut d’Urbanisme de Paris - Université Paris-Est Créteil), Mathieu Lefranc (Institut d’Urbanisme de Paris - Université Paris-Est Créteil), Hortense Leport (Université de technologie de Compiègne), Djuna Patin (Ecole Centrale de Paris), Sophie Petit (Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris), Jean-René Pujol (Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris), Etienne Savey (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne-la-Vallée) et Maud Thisse (AgroParisTech).

02(@Ergapolis-DR)_S.jpg* Le jury Ergapolis de la saison 4 était composé de Camille Besuelle, Architecte / Louis Boisgibault, Enseignant-chercheur Energie, Finance, Carbone / Rachel Jozefowicz, lauréate Ergapolis saison 3, Etudiante en architecture / Olivier Klein, Maire de Clichy-sous-Bois / Alain Schumacher, Adjoint à l’urbanisme de la Mairie de Montfermeil / Anne-Sophie Hainsselin, chargée de mission, urbanisme durable à l'ANRU / Hervé Vieillard-Baron, Géographe - Professeur des Universités.

Pour connaître les travaux des autres équipes :
http://ergapolis.fr/presentation-concours-ergapolis/clichy-sous-bois-montfermeil-saison-4/

Réactions

x | x | x | 17-02-2015 à 12:14:00

Ah la préservation de la biodiversité alors que l'arrivée du métro a pour obbjectif de densifier sur le bois existant !

Réagir à l'article


Enquête |HMONP : vers un numerus clausus de fait ?

«Le principal problème de la réforme LMD c’est qu’elle a instauré un PPP entre écoles et agences», souligne Jean Magerand, architecte et enseignant à l’ENSA Paris-La Villette. En...[Lire la suite]


Projet |La Thelema, un projet participatif de A à Z

Chargé par l’association VillArt* de restaurer une ancienne maison en résidence d’artistes près du centre de Boulogne-sur-mer, Simon Himpens a fait d’une pierre deux coups : le projet sera également...[Lire la suite]

Enquête |L'Architecte diplômé d'Etat (ADE) en HMONP, un salarié comme les autres ?

Craignant de devenir des 'larbins d’agences' au début de la réforme LMD, voilà les jeunes architectes rassurés. Les textes sont clairs : outre la convention tripartite signée entre l’école,...[Lire la suite]

Interview |Ingénieur puis architecte : «Si c'était à refaire, je le referais»

Faisant partie de la première promotion d’élèves de l’INSA engagés dans le double cursus 'ingénieur puis architecte', Renaud Delaby a intégré la filière architecture de...[Lire la suite]

Interview |Architecture : année zéro

Franchir le pas, s’inscrire en école d’architecture, avec ou sans bagage ? Qu’importe. David Tajchman, enseignant à l’Ecole Spéciale d’Architecture, prône un nouveau départ hors des...[Lire la suite]