Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | Vous Etes Ici, passage des Patriarches (01-10-2014)

Trois ans de conception. Trois ans de réalisation. Une aberration ! Cela écrit, les associés de Vous Etes Ici - Alexandre Becker, Julien Paulré, Paul Pflughaupt - ont fini par livrer en 2013 un ensemble de onze logements sociaux, dans le Ve arrondissement de la capitale. «Rendre le projet possible», une ritournelle de circonstance.

Logement collectif | 75005 | Vous Etes Ici Architectes

«Nous aimons constituer des dossiers», assure Julien Paulré. Voilà qui est dit. Le dossier 'Patriarche' était toutefois «plus long que le temps de l'architecture», poursuit l'homme de l'art. Et pour cause, au coeur de Paris, l'excès de procédures est de mise. La lenteur, un gage, sans doute, de sécurité...

Quand elle a remporté la réalisation du projet, l'agence Vous Etes Ici fêtait alors sa première commande publique. C'était en 2008. Le champagne trinqué, la réalité d'une parcelle au coeur du Ve arrondissement a tôt fini d'armer de jeunes architectes face aux difficultés administratives.

02(@11h45).jpgIl y avait, hors contexte, sur papier, un premier défi : caser sept ou huit logements sur 1.000m². Au-delà de cette surface, la réalisation d'un parking est obligatoire, ce que la maîtrise d'ouvrage voulait absolument éviter.

In situ, un ancien garage couvrait la parcelle sur sa totalité. «Nous avons été retenus pour ce projet car nous avons proposé de garder des éléments de plancher, près de 300m² existant, ainsi qu'une rampe d'accès», explique Julien Paulré. L'astuce permet la réalisation de quatre appartements supplémentaires sans pour autant imposer la réalisation de places de stationnement.

Le dessein imaginé par les trois associés proposait également de dé-densifier le site jusqu'à présent recouvert sur sa totalité de tôles ondulées. Côté passage des Patriarches, Vous Etes Ici se refuse à ériger un front bâti.

«L'idée était de faire un volume unique et complet. Nous avons procédé par évidement en vue de permettre la création d'appartements à plusieurs orientations», indique l'architecte.

«Le PLU n'était pas uniforme sur l'ensemble de la parcelle. Nous devions, en plus, gérer la préservation de cônes de visibilité», renchérit Paul Pflughaupt.

Aux deux associés donc de se défendre : «nous ne faisons pas une architecture sculpturale mais une architecture de dispositif». Les formes torturées ne sont pas le fruit d'un geste mais l'expression d'une règle.

03(@11h45)_S.jpg «Nous n'épousons pas directement les lignes imposées. Nous nous y inscrivons. Nous aurions pu être plus rigides et agressifs. Nous avons préféré créer des 'pièces' de liaisons en pente pour adoucir l'ensemble», affirment les architectes.

Aussi courtois soit-il, le projet suscite une levée de bouclier. Des logements sociaux dans le Ve arrondissement, à quelques pas de la rue Mouffetard, au coeur de la droite historique, il n'en fallait pas moins. De quoi épuiser deux chefs de projets, trois conducteurs de travaux... Bref, six années de combats.

L'éclaircie semblait néanmoins venir une fois l'entreprise retenue. «Au dernier moment, l'implantation d'une grue nous a été refusée», se souvient Paul Pflughaupt. En cause, le surplomb de l'installation au-dessus de la cour de récréation voisine.

«Il nous a fallu recaler les plans et revoir le calendrier. La gestion du chantier a changé ainsi que le mode de fabrication», précise Julien Paulré.

La structure reste quant à elle inchangée et repose sur un système hybride en poteau poutre et murs en ossature bois qui s'auto-portent. «Nous avons voulu pour ce projet une intégration cohérente», assure Paul Pflughaupt.

Pour ce faire, les associés ont opté pour un habillage en zinc pré-patiné avec un peu de bois aussi, pour plus de douceur, et quelques touches de couleur pour assurer le «trouble» et offrir un bâtiment plus «ludique». Bref, «s'inscrire dans l'époque», répondent-ils interrogés sur le choix.

04(@11h45)_S.jpgLes ouvertures - «trois typologies de fenêtres seulement», notent les architectes - semblent aléatoires. «Elle relève d'un plan rationnel», précisent-ils.

Les logements offrent jusqu'à quatre orientations. «Nous ne voulions pas d'appartement traditionnel. Nous souhaitions proposer une appréciation différente à chaque niveau», souligne Paul Pflughaupt. «Nous avons cloisonné à chaque fois de façon distincte. Nous voulons proposer une déambulation, une expérience filmique», poursuit Julien Paulré.

Malgré des lenteurs certaines, outre le regret de n'avoir pu utiliser la rampe d'accès de l'ancien garage comme imaginé, l'agence Vous Etes Ici se montre fière du résultat obtenu. «Nous savons maintenant construire à Paris !», lancent les associés. Dont acte.

Jean-Philippe Hugron

Fiche technique

Programme : Immeuble de 11 logements sociaux du T1 au T5 + 2 locaux d'activités
Maîtrise d'ouvrage : Elogie
Surface : 1.500m² SHAB
Coût : 2,8M€ HT
Calendrier : Phase 1 livrée en novembre 2013 / Phase 2 en mars 2014
Caractéristiques énergétiques : PHE (Patrimoine Habitat et Environnement) - Plan Climat Paris

Réactions

sebb | architecte | Ile-de-France | 17-10-2014 à 18:59:00

Bravo les gars !! Belle preuve de maitrise à tous points de vus.

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de NeM

NeM vous présente deux projets : la collection d’art africain de la Congrégation du Saint-Esprit et le Siège de WWF France.[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de B/NT

A Paris, à Vienne, à Toulouse...et même à Versailles. [Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 d'Avenier&Cornejo

2018, année de l’engagement… pour l’environnement…la société… et l’Architecture a son rôle à jouer. Alors nous avons communiqué… exposition à New York sur...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Bernard Desmoulin

Mes amis Pline, Cicéron, Tacite, César, Horace, Virgile, Aristote, Xénophon et Homère se joignent à moi pour souhaiter au Courrier de l’Architecte une digne année 2019. Bernard Desmoulin[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Métra+Associés

La livraison du collège et de la crèche rue des Pyrénées et des maraîchers dans le 20ème arrondissement de Paris  achève le grand projet mixte de remodelage urbain regroupant un centre-bus de la...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Philéas

Cette année, Philéas a soufflé ses 25 bougies et se développe joyeusement : une équipe maintenant de 25 collaborateurs, renforcée par un pôle image et un pôle communication, des projets autour de...[Lire la suite]