Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Canada | Monument national de l'Holocauste du Canada à Ottawa : voyage dans l'étoile... (18-06-2014)

Une équipe multidisciplinaire, dirigée par Lord Cultural Resources, un cabinet spécialisé dans la création de capital culturel, réunissant l’architecte paysagiste Claude Cormier, l’architecte Daniel Libeskind, le photographe Edward Burtynsky ainsi que Doris Bergen, spécialiste de l’Holocauste à l’Université de Toronto, a remporté, le 12 mai 2014, le concours de conception du Monument national de l’Holocauste qui sera érigé à Ottawa. Communiqué.

Canada

Le Monument national de l’Holocauste, établi par le gouvernement du Canada au titre de la Loi sur le Monument national de l’Holocauste, permettra d’assurer la présence d’un symbole national permanent qui rendra hommage et commémorera les victimes de l’Holocauste, tout en reconnaissant les Canadiens qui y ont survécu. Le Monument sera érigé sur un site de 0,79 acre (soit environ 3.197m², ndlr.), situé à Ottawa, à l’intersection des rues Wellington et Booth dans les plaines LeBreton historiques, à un emplacement symbolique, en face du Musée canadien de la guerre.

«Nous sommes profondément honorés que la conception du monument aux victimes et aux survivants de l’Holocauste nous soit confiée et nous promettons de créer un endroit chargé de sens et de valeur pour tous les Canadiens dans notre capitale nationale», a déclaré Gail Lord, présidente de Lord Cultural Resources, qui dirigera l’équipe multidisciplinaire et multiculturelle incluant l’architecte renommé Daniel Libeskind, le photographe canadien Edward Burtynsky, l’architecte paysager québécois Claude Cormier, ainsi que Doris Bergen, spécialiste de l’Holocauste à l’Université de Toronto.

«J’ai été touché par cette occasion de créer un monument commémoratif pour les Canadiens», a indiqué Daniel Libeskind. «Je suis convaincu que, grâce au pouvoir de transformation de l’architecture, ce monument deviendra un endroit important pour la mémoire, le souvenir et la célébration de la résilience de l’esprit humain», a-t-il ajouté.

02(@Daniel Libeskind-Lord Cultural Resources-DR)_S.jpgLe Monument est conçu pour être un environnement expérientiel, composé de six volumes en béton triangulaires disposés de manière à créer les pointes d’une étoile. L’étoile demeure le symbole visuel de l’Holocauste, puisque les Nazis ont forcé des millions de juifs à porter cet insigne pour les identifier en tant que Juifs, les exclure de l’humanité et les vouer à l’extermination.

Les espaces triangulaires symbolisent donc les insignes dont se sont servis les Nazis et leurs collaborateurs pour étiqueter les homosexuels, les Roms, les Sintis, les Témoins de Jéhovah et les prisonniers politiques et religieux pour qu’ils soient tués.

Des photographies originales à grande échelle illustrant les paysages de l’Holocauste - camps de concentration, champs de la mort et forêts - seront intégrées dans les murs en béton de chacun des espaces triangulaires. Ces installations photographiques changeront selon la lumière et les mouvements des spectateurs.

Autour des espaces, une forêt composée de différentes espèces de conifères émergera du sol rocailleux. Ce paysage évoluera avec le temps pour représenter la contribution effectuée au Canada par les survivants canadiens et leurs enfants.

03(@Daniel Libeskind-Lord Cultural Resources-DR)_S.jpgLe Monument national de l’Holocauste sera un lieu de souvenir et de deuil, d’honneur et de commémoration, ainsi qu’un espace de questionnement et d’apprentissage. Le Monument est une expérience qui unit l’architecture, l’art, les paysages et le savoir de façon à créer un engagement en constante évolution avec l’un des chapitres les plus noirs de l’histoire humaine, tout en transmettant un message puissant, celui de la force d’endurance et de la survie de l’humanité.

Le Monument national de l’Holocauste restera un rappel des dangers de la haine et de l’antisémitisme appuyés par l’Etat, tout en réaffirmant le respect de la dignité, de la détermination et du courage humains.

Le Monument national de l’Holocauste devrait être ouvert au public à l’automne 2015.

04(@Daniel Libeskind-DR)_B.jpg

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de a+ samuel delmas

2018… Une année d’études et de chantier… de la générosité, un travail dense et de beaux projets gagnés. Des études, avec notamment le projet LUMEN, ZAC Confluence II à Lyon...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de RozO

Ce salon urbain réalisé par RozO pour Icade marque un renouveau de ces parcs d'activité en développant une autre relation au lieu de travail. RozO redessine l'ensemble des espaces extérieurs du site afin que ces...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Corinne Vezzoni et associés

L’année de l’agence Corinne Vezzoni et associés a été marquée par plusieurs événements, avec notamment la nomination de Corinne Vezzoni au Grand Prix national d’architecture....[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Ellenamehl

2018 : une année de chantiers tous azimuts ! 2019 devrait être du même ordre… Réemploi du bâti, seconde vie, site patrimoniaux complexes ou bâtiments neufs dans des quartiers en devenir, l'agence ne...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Fresh Architectures

2018 a été une très belle année pour FRESH Architectures. A ce titre, ALLURE s’est affirmé comme le projet phare, mené de concert par nos équipes et par celles de notre partenaire : ITAR...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Philéas

Cette année, Philéas a soufflé ses 25 bougies et se développe joyeusement : une équipe maintenant de 25 collaborateurs, renforcée par un pôle image et un pôle communication, des projets autour de...[Lire la suite]