Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Halle d'athlétisme Stéphane Diagana à Lyon (12-06-2013)

«L’architecture proposée est l’expression de la vitesse de la course, de l’énergie des athlètes, du mouvement en anneau de la piste», écrit l'agence d'architecture Chabanne & Partenaires au sujet de la halle d'athlétisme Stéphane Diagana, à Lyon, qui a ouvert ses portes en octobre 2012. Notice architecturale.

Notice Architecturale | Lyon | Chabanne & Partenaires

L’équipement s’inscrit dans le cadre du Grand Projet de Ville Lyon-Duchère, quartier situé sur l’une des trois collines de Lyon. D’une capacité d’accueil de 2.000 places, il constitue un nouvel emblème sportif qui fédère la restructuration et la mise en valeur du quartier.

L’architecture cinétique est l’expression de la vitesse de la course, de l’énergie des athlètes, du mouvement en anneau de la piste. Une seule peau s’enroule et englobe l’ensemble des façades du bâtiment, créant une continuité volumétrique et de couleur.

Placée sur un terrain compris entre l’avenue Rosa-Parks et la rue Schoelcher, la halle comprend un plateau d’athlétisme avec plusieurs pistes (200m à 6 couloirs, 60m à 8 couloirs) ainsi que des ateliers pour le saut (hauteur, longueur, triple saut et perche) et le lancer de poids. La façade de la rue Schoelcher en constitue la vitrine.

03(@Maxime Jegat)_B.jpgLe volume de l’édifice est simple : le premier niveau comprend le plateau sportif ; le second niveau est celui du public et des tribunes. L’équipement est polyvalent et peut aussi bien recevoir d’autres manifestations sportives (gymnastique, arts martiaux, boxe) que des manifestations diverses.

Une charpente métallique libère les espaces intérieurs de tout point porteur. Le plateau est couvert par des poutres tridimensionnelles de 68m de portée s’appuyant par exemple en façade ouest sur des poteaux en H de 40cm ; à cette structure est suspendu un déambulatoire.

D’un point de vue environnemental, 69% des besoins sont comblés par l’emploi d’énergies renouvelables. La toiture en sheds, équipée de panneaux photovoltaïques, favorise la ventilation naturelle et assure le confort du public. Un réseau de chaleur urbain (biomasse) complète le dispositif.

«Cet équipement structurant de la Région Rhône-Alpes était très attendu par les 20.000 licenciés de la Ligue Régionale, car aujourd’hui l’athlétisme se pratique aussi bien l’été que l’hiver. Cet équipement particulièrement réussi sur le plan architectural, ainsi que dans sa fonctionnalité, permet aux athlètes de trouver des conditions idéales d’entraînement et de compétition. La Fédération a favorisé auprès du CNDS la création de stades couverts sur l’ensemble du territoire national et il s’agit là du 12e équipement de ce type en France. Nous sommes à présent à mi-chemin de notre objectif de doter le territoire national d’un stade couvert par région. D’autres projets sont en cours d’élaboration. Nous espérons ainsi qu’au cours de l’olympiade prochaine, l’ensemble du territoire sera harmonieusement équipé», souligne Bernard Amsalem, Président de la Fédération Française d'Athlétisme.

En 2015. l’agence Chabanne & Partenaires livrera également les halles d’athlétisme de Rennes et Saint-Brieuc.

Chabanne & Partenaires

02(@Studio Erick Saillet)_B.jpgFiche technique

Maitrise d’ouvrage : Ville de Lyon assistée par : Samop (programmiste), l’agence locale de l’énergie (qualité environnementale), la maison de l’emploi et de la formation de Lyon (suivi insertion)
Maitrise d’oeuvre : Chabanne & Partenaires : architecte mandataire / B.E.S.T. : économie, fluides, ssi, acoustique, signalétique, ope & opc / Khephren Ingenierie : structure / Terao : qualité environnementale / Tecsol : énergie solaire
S.H.O.N. neuf : 11.856m²
Coût des travaux : 16M€ H.T.
Ouverture en octobre 2012

04(@Studio Erick Saillet).jpg

Réagir à l'article





Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]

Portrait |Antonin Raymond, un architecte sans histoire ?

Les œillères de l’histoire orientent le regard vers des géographies familières et proches. Les ouvrages encyclopédiques sont parfois myopes dès qu’il s’agit d’aborder des objets...[Lire la suite]

Eglise Meguro à Tokyo


Portrait |Carl Fredrik Svenstedt, Swedish connection

Parisien, Suédois, formé aux Etats-Unis, ayant grandi au Canada, Carl Fredrik Svenstedt est un étrange hybride culturel. Architecte, il joue, derrière une apparence sage, des contradictions. Un goût pour la...[Lire la suite]

Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]

Portrait |Carl Fredrik Svenstedt, Swedish connection

Parisien, Suédois, formé aux Etats-Unis, ayant grandi au Canada, Carl Fredrik Svenstedt est un étrange hybride culturel. Architecte, il joue, derrière une apparence sage, des contradictions. Un goût pour la...[Lire la suite]

Portrait |Ludwig Leo, le techno-pop berlinois

L’AA School rend hommage à Ludwig Leo, figure discrète de la scène architecturale allemande disparue en 2013. L’exposition, qui fait escale à Londres du 5 mai au 6 juin 2015, a d’ores et...[Lire la suite]