Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | DGT, bosses pour Renault (12-12-2012)

'The Bump', littéralement la bosse, est le nouveau concept du stand Renault pour les salons internationaux de l’automobile des trois prochaines années. Conçu en 2012 par DGT Architects, le dispositif mis en oeuvre propose un «paysage de collines» à même de restituer un mouvement dans un espace ponctué de voitures statiques.

Notice Architecturale | Divers | Monde | DGT Architects

Après plus de six mois de concours, Renault, premier constructeur automobile français, a sélectionné DGT Architects pour la conception de son nouveau stand pour les salons internationaux de l’automobile. 'The Bump', le nouveau concept de stand Renault, a vu sa première application à l’automne 2012 au Mondial de l’auto à Paris.

'Drive the change', 'People Champion' sont les axes de réflexion adoptés par Renault, que le nouveau concept de stand avec ses voitures aux couleurs de la vie se devait de refléter. Pensé en kit, il doit être conçu pour voyager et tournera dans plus d’une vingtaine de villes du monde jusqu’en 2015 dont Genève, Francfort, Alger, Shanghai, Barcelone ou Buenos Aires.

02(@TakujiShimmura)_B.jpgComment vivre «le mouvement» ? Comment restituer l’expérience des véhicules dans un lieu où ceux-ci restent statiques ? Comment permettre au visiteur la mobilité d’un voyage ? Alors que tous les stands restent plats et immobiles, 'The Bump' invite son visiteur à voyager dans un paysage animé. Un paysage de collines qu’on remarque aux premiers abords du stand, donnant une première impression de mouvement renforcée par des séquences lumineuses variant au cours de la visite.

'The Bump' se manifeste ainsi en rupture avec son environnement : une ou plusieurs surélévations du sol, des collines en courbes subtiles mettant en valeur et en hauteur les véhicules. Un paysage vivant, doux, coloré et animé. Ce dernier est encadré par un 'réceptif' délicatement installé derrière un écran variant de profondeur et de transparence.

Une archéologie visuelle et spatiale a précédé la proposition du concept 'The Bump' de DGT Architects. Des mots-clés ont été sélectionnés pour refléter l’identité de la marque. Traduits ensuite par des images, ils sont classés, groupés, connectés. Les groupes évoluent comme par une sélection naturelle, certaines images deviennent obsolètes alors que d’autres ressurgissent avec la profondeur de leur sens.

03(@TakujiShimmura)_B.jpgLe projet est construit en trois semaines et voit déjà sa première application à Paris. 'The Bump', un grand travail d’équipe, voyagera jusqu’en 2015 dans plus d’une vingtaine de villes. Concept durable, le stand est voué à être monté, démonté et transporté. Il est également voué à s’adapter à son emplacement. Lumière et audiovisuels participent aussi largement à cette adaptabilité contextuelle.

Une chorégraphie spatiale

'The Bump' est l’expression d’une orchestration mix-media faisant appel à des disciplines complémentaires aux compétences architecturales : la lumière changeante est animée, les écrans diffusent des contenus synchronisés et le son est composé en exclusivité pour le stand. Le tout pour un véritable spectacle vivant et chorégraphié.

L’intérieur, une ombre colorée

Derrière le plateau d’exposition, la couleur se révèle comme une mémoire. L’univers intérieur, dessiné par DGT Architects reste doux, blanc.

04(@TakujiShimmura)_S.jpg'The Bump' en événements

'The Bump' est un lieu évolutif. Accueillir le grand public mais aussi les journalistes lors de conférences de presse animées par Carlos Ghosn, faire honneur au personnel Renault lors de soirées Réseaux et même recevoir le Président de la République française... 'The Bump' sait changer de peau avec brio.

DGT Architects

Fiche technique

Dates : concours en 2010
Paris : réalisé en septembre 2012
Déploiement : jusqu’en 2015

Lieu : Porte de Versailles, Paris (FR), Europe, Amérique Latine, Asie
Surface : 4.200m² (Paris)
Client : Renault SAS
Mission : chorégraphie et conception de stand automobile, des espaces de réception, bureaux et mobiliers

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Gilbert Weil

AuroreLe permis de démolir était en cours.Mais “La tour prends garde de te laisser abattre“ a été entendu.[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Stéphane Maupin

En 2018 Richard Scoffier synthétise l’année et toutes les années précédentes dans un bel article de presse papier. Il s’intéresse à tous ces beaux projets que l’agence invente,...[Lire la suite]


Album-photos |O-S-architectes

En 2018 Le théâtre de Cachan accueil son public, accompagné par Cyrille Weiner orchestré par Rafaël Magrou, illustré par Lucas Harari, et Alexis Jamet, avec les contributions de Jacques Lucan et Arnaud Anckaert,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Engasser & associés

Encore une année à 100 à l’heure pour l’agence Engasser & associés !  2018 aura été intense, rythmée par une douzaine de concours, de belles réussites, un certain nombre de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Ibos et Vitart

Rénovation et extension du site du Quai d'Orsay – Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International – Paris, France – concours 2016, études en cours   «Le projet...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Antonini Darmon

Des concours aux chantiers et vice-versa : une année en grand écart, émaillée de quelques récompenses (c’est bête mais ça fait toujours plaisir…) Ces récompenses, nous les avons...[Lire la suite]