Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil International

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Monde | Wienerberger Brick Award 2012 : les lauréats (29-05-2012)

Les lauréats du Wienerberger Brick Award 2012 ont été annoncés le 3 mai, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à l'Hôtel de ville de Vienne, en Autriche. Cinq architectes internationaux ont été récompensés pour leur travail exceptionnel, portant sur des projets utilisant la brique comme matériau de construction. Communiqué.

Brique | Monde

Le 'Brick Award', organisé tous les 2 ans par le fabricant de briques Wienerberger, met à l'honneur des exemples particulièrement réussis de l'architecture moderne utilisant la brique. Le prix est doté d'un total de 27.000€.

«Avec le Wienerberger Brick Award, nous voulons mettre en lumière l'utilisation novatrice et polyvalente de la brique dans l'architecture moderne d'aujourd'hui», annonce Heimo Scheuch, PDG de Wienerberger. «Tous les projets donne un aperçu de la façon instinctive avec laquelle les architectes ont montré de la considération pour l'environnement local. Cela se reflète également dans le choix des matériaux», ajoute-t-il.

Des critiques d'architecture internationaux et des journalistes d'architecture ont étudié les candidatures, présélectionnant ainsi 50 bâtiments remarquables construits en brique, provenant de 28 pays sur 5 continents.

Le jury international composé des architectes Plamen Bratkov (Bulgarie), Rudolf Finsterwalder (Allemagne), Hrvoje Hrabak (Croatie), John Foldbjerg Lassen (Danemark) et Zhang Lei (Chine) a nominé les projets suivants :

02(@Peter Rich)_S.jpgCentre d'interprétation Mapungubwe (Afrique du Sud) / Peter Rich

L'architecte sud-africain Peter Rich (en collaboration avec Michael Ramage et John Ochsendorf) est lauréat du Grand Prix ainsi que de la catégorie 'Solution spéciale avec la brique' pour le Centre d'interprétation Mapungubwe, en Afrique du Sud.

L'objectif architectural était de créer un espace pour exposer les découvertes archéologiques dans l'environnement d'origine du parc national. Le paysage culturel de Mapungubwe est classé site du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2003.

Sous-station électrique à Londres (Royaume-Uni) / NORD

Le cabinet d'architectes écossais NORD est le lauréat dans la catégorie 'Bâtiment non-résidentiel' avec sa sous-station électrique innovante pour les Jeux Olympiques de 2012, construite au Parc olympique dans l'East End de Londres.

L'approche architecturale consiste en une solution géométrique interprétée grâce à une façade texturée réalisée avec des briques couleur noir charbon. La façade en briques est réalisée de façon à créer un contraste entre l'aspect massif du soubassement et le caractère 'aéré' de la partie supérieure.

03(@Andrew Lee)_B.jpg'The Rabbit Hole', Gaasbeek (Belgique) / Bart Lens

Dans la catégorie 'Maison unifamiliale', l'architecte Bart Lens a impressionné le jury avec son projet intitulé 'The Rabbit Hole', constituant en la réhabilitation d'une ferme en briques à demi-effondrée en une résidence et un cabinet vétérinaire. Une annexe en forme d'entonnoir a été construite comme un espace intermédiaire entre les deux bâtiments.

Le principal défi était de savoir comment adapter un ancien corps de ferme pour répondre aux besoins résidentiels d'aujourd'hui sans détruire son caractère rural.

04(@Philippe van Gelooven)_B.jpgMaison de retraite 'Alcácer do Sal' / Francisco et Manuel Aires Mateus

Basés à Lisbonne, les deux frères architectes Francisco et Manuel Aires Mateus ont remporté le prix dans la catégorie 'Bâtiment résidentiel', avec la résidence pour personnes âgées 'Alcácer do Sal'.

Francisco et Manuel Aires Mateus ont créé un espace de vie à la fois fonctionnel et confortable tout en répondant aux besoins de la communauté.

05(@FG+SG-Fernando and Sergio Guerra).jpgAtelier d'architecture, Cachtice (Slovaquie) / Pavol Paňák

Dans la catégorie 'Reconversion', le jury a choisi le refuge-atelier conçu par l'architecte slovaque Pavol Paňák.

Sur une période de 10 ans, effectuant la plupart des travaux de rénovation lui-même, Pavol Paňák a transformé un ancien four à briques, située à Cachtice, au pied des Carpates, en un refuge architectural personnel.

06(@Tomas Manina)_S.jpg

Réagir à l'article


elzinc

Chronique |Renzo Piano, André Bruyère, les yeux dans les oeufs !

L’oeuf story à Paris. Il serait difficile de ne pas verser dans l’éloge quant à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. L’édifice conçu dans le XIIIe arrondissement de la capitale...[Lire la suite]

Chronique |AS.Architecture-Studio dans la ronde du modernisme triomphant

Dix fois moins cher que la Philharmonie de Paris dans un projet tout aussi coûteux ou presque. L’arithmétique des grands desseins est parfois surprenante. Le prix de la restructuration de la Maison de la Radio s'élève...[Lire la suite]

elzinc

Chronique |Violence et amnésie à la Philharmonie : la Cité de la Musique débaptisée

Pour céder aux sirènes de la communication, pour flatter la nouvelle Philharmonie de Jean Nouvel et pour faciliter l’émergence d’une Cité de la Musique sur l’Ile Seguin, l’équipement...[Lire la suite]

Présentation |La cause et l'effet, CoBe en campagne

«Voilà un projet d'urbanisme, de paysage et d'architecture», revendique Alexandre Jonvel, associé de l'agence CoBe aux côtés de Martin Lemerre et Raphaël Denis. L'architecte présente ainsi, non sans...[Lire la suite]

elzinc

Actu |Li Xiaodong privilégie la substance plutôt que le style

La Chine, les gratte-ciel, les opéras, les musées... Autant d’exploits architecturaux à même de fasciner le monde. Le pays frise toutefois l’overdose et la reconnaissance de l’étranger observe...[Lire la suite]

Chronique |Violence et amnésie à la Philharmonie : la Cité de la Musique débaptisée

Pour céder aux sirènes de la communication, pour flatter la nouvelle Philharmonie de Jean Nouvel et pour faciliter l’émergence d’une Cité de la Musique sur l’Ile Seguin, l’équipement...[Lire la suite]