Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Présentation | Sugamo Shinkin Bank (Tokyo) : au commencement était la couleur (08-06-2011)

«Généralement appliquée en fin du processus de conception en tant que finition, j’utilise la couleur pour composer les espaces», souligne Emmanuelle Moureaux. Précisément, couleur et strates sont deux «constantes» de la démarche de l’architecte française oeuvrant au Japon, auteure inspirée d’un néologisme signifiant «diviser par la couleur». Découverte.

Couleurs | Commerces et hôtels | Tokyo | Emmanuelle Moureaux

«Créer l’espace via la couleur est une constante de ma démarche», dit Emmanuelle Moureaux, installée à Tokyo depuis quinze ans. Une démarche qui la distingue de ses confrères et consoeurs japonais, peu enclins à varier les tons. «Au Japon, le blanc, le gris et le noir prédominent dans l’architecture», dit-elle.

De fait, «ici, on attribue mon goût pour la couleur à mon identité française». Pourtant, ce n’est pas à l’Ecole d’Architecture de Bordeaux, où l’architecte obtint son diplôme en 1995, que naquit l’«obsession». La touche personnelle de l’agence 'emmanuelle moureaux architecture+design', composée de sept collaborateurs dont l’architecte, est née de la découverte de la capitale japonaise.

«Quand je suis arrivée à Tokyo en 1996, j’ai tout de suite été fascinée par les couleurs de la ville». Emmanuelle Moureaux fut aussi interpellée par les superpositions de volumes différents qui donnent de la profondeur à la ville, ainsi que celles des couches culinaires ou vestimentaires. «La strate est proprement japonaise», dit-elle.

Depuis, elle n’a de cesse de lier tons acidulés et effets de superposition. 'L’un dans l’autre' forme «un concept» qu’elle développe depuis plusieurs années et qui est incarné dans un néologisme. «Le mot shikiri, qui signifie partition, est composé de deux kanji. En changeant l’un des caractères, j’ai créé un mot qui se prononce de la même manière mais qui signifie 'diviser avec la couleur'».

Parmi les projets représentatifs de la démarche shikiri : la Sugamo Shinkin Bank - «ma troisième collaboration avec l’établissement» - ouverte le 18 mars dernier dans le quartier de Shimura à Tokyo.

«Depuis deux, trois ans, je travaille essentiellement sur des projets d’architecture», précise Emmanuelle Moureaux. Quoique dotée d’une licence d’exercice japonaise en sus du diplôme français, ses premières commandes portaient essentiellement sur l’aménagement intérieur de bâtiments. Parmi lesquels les 'ABC Cooking Studios', écoles culinaires de renommée nationale au Japon.

Quels que soient les projets, superposition et couleurs y font sens. Quant à la Sugamo Shinkin Bank, «le site étant bordé par une rue très bruyante et la vue alentour n’étant pas avenante», la création d’une enveloppe composée de douze strates préserve le bâtiment du brouhaha ambiant.

02(@Nacasa&PartnersInc.)_S.jpgDotée d’une face inférieure colorée, chaque épaisseur est composée d’un panneau en aluminium dont la face supérieur, blanche, «réfléchit les différents tons et crée un effet de dégradé». La nuit, chacune peut être illuminée indépendamment des autres. Une manière de participer à l’animation urbaine.

Entre les aplats extérieurs et les touches de couleurs données par le mobilier ainsi que par les motifs aériens ornant les murs immaculés, Emmanuelle Moureaux a usé de 22 couleurs. «En tout, pour ce client, je puise dans une palette de 24 couleurs», souligne-t-elle. Un choix «instinctif», néanmoins soumis à «différents essais préalables en maquette».

«Le slogan de cette banque est l’hospitalité (précisément : 'we take pleasure in serving happy customers' - 'nous prenons du plaisir à servir des clients heureux' - Ndlr). Le président de l’établissement conçoit l’activité bancaire comme un véritable service et ses agences comme des espaces de halte pour des clients pris dans la frénésie de la ville», poursuit l’architecte.

A proximité de distributeurs de boissons, les assises multicolores du rez-de-chaussée sont en partie disposées sous l’un des trois puits de lumière parcourant les trois niveaux du bâtiment (le rez-de-chaussée étant réservé à l’accueil des clients, le premier étage aux bureaux des employés et salles de réunion, le deuxième aux vestiaires). «Ces puits de lumière orientent automatiquement le regard vers le ciel, conférant une sensation d’air».

03(@Nacasa&PartnersInc.).jpg «La forme elliptique de ces percées offre un contraste avec l’aspect stratifié et linéaire de l’extérieur», poursuit Emmanuelle Moureaux. Leur dessin fut une véritable gageure. «Outre leur forme elliptique, ces puits de lumière sont en biais. Il fut difficile de mettre en oeuvre les verres cernant tout ou partie des ouvertures. Tout fut calculé au millimètre près afin de ne donner à voir que le ciel», dit-elle.

L’architecte a relevé le défi avec brio. Et en un temps record. «Le chantier a commencé en juillet 2010 et le bâtiment fut livré en février 2011», précise-t-elle.

Inspirée par sa ville d’adoption, Emmanuelle Moureaux a pris le pli de la précision et de l’efficacité japonaises.

Emmanuelle Borne

04(@Nacasa&PartnersInc.)_S.jpgFiche technique

Architecture : emmanuelle moureaux architecture + design
Space Design / Sign Design : emmanuelle moureaux architecture + design
Photography : Nacasa & Partners Inc.

Project Outline

Location : 1-13-8 Azusawa Itabashi-ku, Tokyo 174-0051 Japan
Use : Bank Office
Structure : Steel Structure
Site Area : 762.53m²
Floor Area : 699.67m² (1F/329.10m² - 2F/312.56m² - 3F/58.00m²)
Design Period : January 2010 - June 2010
Construction Period : July 2010 - February 2011
Open : March 18, 2011

Material Information

Exterior Finish : Aluminum plate Fluoro-resin paint finish
External floor : deck
Floor : carpet, vinyl flooring
Wall : PVC Film + adhesives coloured films
Ceiling : AEP paint + adhesives coloured films
Lighting : base down lights, base lights, Bracket

Réactions

Loouis | Architecte | Paris | 29-08-2011 à 19:03:00

On voit depuis peu beaucoup d'architectes français
utilisés la couleur de façon très agressive dans notre environnement
urbain. Alors il y a peut être un peu de "french touch" dans ce bâtiment
mais surtout une influence japonaise qui se ressent sur les photos et le rend beaucoup plus doux et discret. Ce qui m'interroge ce sont les puits de lumière intérieurs. Sont ils présent pour combler le manque de lumière lié aux larges débords de couleurs? Dans tout les cas cet article met bien en lumière la capacité des architectes français a s'insérer à l'étranger même à Tokyo où il est difficile de s'imposer face à l'excellence de nos confrères japonais. Bravo.

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de THE architectes

2018 fut une année studieuse pour THE architectes : 3 concours remportés (130 logements à Saint Herblain, 126 logements à Carquefou, 29 logements Zac Erdre Porterie) ; 4 chantiers démarrés à Vitry,...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Atelier(s) Alfonso Femia

Atelier(s) Alfonso Femia est la nouvelle dénomination de l’agence 5+1AA depuis 2017.  Les Atelier(s) Alfonso Femia développent des projets participant à la transformation des villes méditerranéennes et...[Lire la suite]

Une villa possède une relation unique, poétique avec son parc ; un dialogue fait de références visuelles et de perceptions, de relations collectives et «intimes». Notre proposition veut créer un moment de réflexion afin de permettre à la Villa Bo


Album-photos |L'année 2018 de Philéas

Cette année, Philéas a soufflé ses 25 bougies et se développe joyeusement : une équipe maintenant de 25 collaborateurs, renforcée par un pôle image et un pôle communication, des projets autour de...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de MDR

L’année 2018 est déjà écoulée et MDR ne l’a pas vue passer tant les projets furent encore prenants : variés et complexes compte tenu d’une conjoncture tendue par la rareté du...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de TVAA

L’année 2018 de Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés (TVAA) a commencée en fanfare par une exposition à la Galerie d’architecture et la publication d’une monographie dans la collection We...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Bechu & Associés

Une année riche en projets à toutes les échelles (urbaine, architecturale et intérieure avec notre équipe Volume ABC) pour notre agence familiale et internationale qui se prépare à fêter ses 100...[Lire la suite]