tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Brève | Le pôle culturel Max Jacob (Quimper) avance à grands pas (13-04-2011)

Le concours de maîtrise d’oeuvre portant sur la première phase du projet du pôle culturel Max Jacob, situé à Quimper, a été lancé en 2010. Plus de 70 équipes ont concouru. L’année 2011 sera consacrée aux études de maîtrise d’oeuvre. Le début des travaux de la première phase est prévu à partir de juillet 2012, pour une inauguration fin 2013. Communiqué.

Bâtiments Publics | Culture |

Le concours de maîtrise d’oeuvre portant sur la première phase du projet a été lancé en 2010. La ville recherchait une équipe d’architectes disposant aussi de compétences en matière d’acoustique, de scénographie, de paysagisme et de réalisation de bâtiments HQE. La première phase comprend en effet à la fois des réhabilitations (ancienne école Louis Pasteur, maison des jardiniers, pavillons devant Ti Ar Vro), une construction neuve (l’alvéole son) et la conception de l’ensemble des aménagements extérieurs du site.

Le 11 février 2011, il a été proposé au conseil municipal de retenir le projet des architectes nantais Berranger et Vincent. Lauréats des Nouveaux Albums des Jeunes Architectes en 2009-2010, ils ont été reconnus pour leurs projets de maisons individuelles et de logements collectifs en particulier. Pour le pôle Max Jacob, ils se sont associés au collectif Encore Heureux, qui réalise actuellement un équipement culturel flottant, le Petit Bain. Les paysagistes de Base (Bien Aménager son environnement) font également partie de l’équipe, ainsi que l’acousticien Acoustibel et les bureaux d’étude Ginger Etco et RFR Eléments (pour la démarche environnementale).

L’année 2011 sera consacrée aux études de maîtrise d’oeuvre. Une présentation du projet architectural aux habitants est prévue à la fin de l’année. Le début des travaux de la première phase est prévu à partir de juillet 2012, pour une inauguration fin 2013.

Le conseil municipal du 11 février 2011 a également valider le lancement en 2011 de la consultation de maîtrise d'oeuvre pour la deuxième phase du projet, qui correspond à la réhabilitation du théâtre Max Jacob. Cette réhabilitation permettra d’accueillir une diversité de propositions culturelles au sein du théâtre et d'y assurer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

02(@PascalPerennec-MairieQuimper).jpgLe théâtre constitue un élément clé du projet du futur pôle culturel Max Jacob. Il deviendra ainsi un lieu de création et d’expérimentation au service d’un projet pluridisciplinaire. Le programme de réhabilitation envisagé respecte l’inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques des façades et toitures, à l’exception d’une intervention envisagée sur la façade arrière afin d’agrandir l’espace scénique. La fin des travaux de la deuxième phase est prévue pour fin 2015.

Une exposition présentant l’histoire du théâtre Max Jacob, ses transformations et ses usages, jusqu’au projet de pôle culturel, est programmée début juin dans le jardin du théâtre. Lors de cette exposition, le public pourra découvrir les esquisses du projet.

Réagir à l'article


tos2016
elzinc

Portrait |Rifat Chadirji, architecte en noir et blanc

Bagdad, aussi inconnue que méconnue. Des années de conflits armés ont détourné architectes, historiens et photographes d'une capitale moderne dont Rifat Chadirji en fut l'un des plus éminents acteurs....[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Avec Michel Rémon, faire le mur !

Faire, agir, contempler… quelques mots d'ordre pour Michel Rémon. Toutefois l'architecture n'est pas le centre du tout. L'usager, l'habitant, le patient, le lecteur, le sportif… tous ces individus qui peuplent chaque construction...[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |Samuel Delmas, archi-sensible

Crèches, unités psychiatriques, centres de formation… En somme, des programmes de la banalité. Samuel Delmas transmue ce quotidien en espaces de qualité. Son art est, de fait, précis. Il repose sur «le...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Fernando Higueras, un brutaliste en l'île

A l’heure où l’architecture peut se limiter à quelques effets de façade – peut-être le seul espace de liberté d’une profession – les regards se tournent, nostalgiques, vers le...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Bruno Rollet, des nouvelles du front ?

Les conditions difficiles d’exercice du métier d’architecte ou encore la réduction des prérogatives d’une profession amènent de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, l’angle d’attaque social...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Emmanuelle Colboc, comme une feuille délicate sous un rocher

Apposer quelques mots sur l’acte de bâtir. L’ambition est née d’un constat simple ; «Nous parlons d’architecture de façon trop compliquée, ce qui, de fait, l’éloigne du...[Lire la suite]