Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Grande oeuvre et gros oeuvre, signés Charles-Henri Tachon rue du Nord, Paris XVIIIe (02-02-2011)

«L’acte d’architecture est un acte plastique», revendique Charles-Henri Tachon pour qui logements et ateliers d’artistes de la rue du nord à Paris sont un premier projet présentant la direction dans laquelle il veut travailler. D’un travail dans la masse naît une approche sophistiquée du gros oeuvre afin de «rétablir un rapport direct entre la structure du bâtiment et l’espace».

Logement collectif | Béton | 75018 | Charles-Henri Tachon

Réagir à l'article





Portrait |Jorge Ayala, un architecte sans architecture ?

Jorge Ayala poursuit son activité loin des chantiers, loin même des plans d’exécution. L’horizon du professionnel s’est élargi et l’imaginaire peut aisément s’émanciper des...[Lire la suite]

Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]


Portrait |Il était l'architecte le plus dangereux du monde

L'appréciation n'est pas celle du Courrier de l'Architecte… mais du FBI. Sous la plume de son premier directeur, J. Edgar Hoover, elle cible un américain : Gregory Ain (1908-1988). Ses fréquentations teintées...[Lire la suite]