Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Interview | Concours 'Nouveaux Habitats Nomades' : coup de pouce aux jeunes talents (20-01-2011)

Organisé par le photographe-réalisateur Arnaud Contreras et l’architecte-musicien Serge Calka, le dernier-né des concours destinés aux étudiants en architecture et design, dont la remise des projets est fixée au plus tard au 1er septembre 2011*, ne pouvait qu’être atypique. Arnaud Contreras présente les tenants et aboutissants de la compétition.

Vie étudiante | France

Le Courrier de l’Architecte : Quel est l’objectif du concours 'Nouveaux Habitats Nomades' ?

Arnaud Contreras : L’enjeu est de sélectionner, parmi une quinzaine de lauréats, cinq projets qui seront construits à échelle 1. Ces prototypes seront montés à l’occasion de 'Nomad Camp', un événement itinérant que nous espérons voire débuter à Paris en 2012.

Le coeur de Nomad Camp sera une agora, une place de village dédiée aux cultures nomades et aux créations inspirées par le nomadisme. Cela fait douze ans que je travaille sur la zone saharienne et, avec l’architecte Serge Calka, nous avons souhaité créer un événement culturel autour des concepts de nomadisme contemporain et d’hospitalité.

Pour éviter de tomber dans l’écueil de l’exposition coloniale, nous avons choisi de présenter des travaux prospectifs. Nomad Camp sera donc notamment composé de différents habitats nomades, parmi lesquels les projets des étudiants. Les habitats nomades traditionnels, tentes touaregs, yourtes, tipi, seront confiés à une sélection d’artistes contemporains qui y présenteront leurs oeuvres, installations, vidéos, performances.

Une précision : nous n’avons pas de volonté de commercialiser ces projets ; les étudiants resteront propriétaires de leurs réalisations.

Pourquoi destiner le concours à des étudiants plutôt qu’à des professionnels ?

D’une part, le concours peut devenir, dans le cadre de leurs études, un thème de travail. D’autre part, nous voulions éviter d’être submergés par des projets très aboutis, voire déjà réalisés. Notre volonté est de donner un coup de pouce à de jeunes talents, ce que j’ai l’habitude de faire dans le cadre d’exposition collectives, où j’ai par exemple réuni des travaux de Depardon et ceux de jeunes pousses.

02(@SergeCalka-NomadCamp)_S.jpgQuels seront les critères de sélection des projets ?

Chaque projet peut être une innovation complète. L’essentiel est que ces foyers soient pratiques et résistants, conçus pour des familles nomades composées de 6 à 10 membres et employant au minimum 80% de matériaux renouvelables.

Aucune zone géographique n’est précisée ; aux étudiants de réfléchir à des structures pouvant être montées partout dans le monde.

Qu’en est-il du jury et quelles sont les différentes étapes du concours ?

Le jury, sur lequel nous planchons actuellement, sera composé d’architectes, de designers ainsi que d’ethnologues. Il sera difficile de faire venir des habitants nomades, tels des Touaregs, lors de la sélection des lauréats. En revanche, nous aimerions les inviter à participer à Nomad Camp, où ils pourront désigner, avec les autres visiteurs, les réalisations les plus étonnantes.

Actuellement, le concours est en phase de pré-inscription. La phase d’inscription à proprement parler commencera en mai 2011. Nous allons mettre la traduction du cahier des charges en anglais sur le site d’ici deux semaines. Entre temps, nous comptons déjà 438 inscrits !

Les projets devront être remis au plus tard le premier septembre 2011 et, lors d’une première phase de sélection, quinze lauréats seront désignés aux alentours du 30 septembre 2011. Parmi ces quinze projets, cinq seront choisis par le jury pour être construits à échelle réelle et être présentés à Nomad Camp. Parmi ces cinq projets construits, le public pourra voter et choisir le projet qui lui semblera le plus réussi et le plus innovant. Seront alors désignés un premier prix, un second prix et un troisième prix d’un montant de 5.000, 3.000 et 1.500 euros.

Propos recueillis par Emmanuelle Borne

* La session d’inscription aura lieu en mai 2011. Pour plus d’informations, consultez le règlement en cliquant ici. Le formulaire d’inscription sera mis en ligne fin avril 2011 sur le site du projet : www.nomad-camp.com.

Réagir à l'article


Actualité |Erasmus, quoi, où, quand, comment ?

'L'herbe est plus verte ailleurs', 'les voyages forment la jeunesse'... Autant d'adages pour motiver un jeune étudiant en architecture à prendre la poudre d'escampette. Le programme d'échange Erasmus est l'opportunité de...[Lire la suite]


Actualité |Collectif Etc. promeut à vélo la ville citoyenne

D’une part, un tour de France à vélo. D’autre part, des projets réalisés par de jeunes architectes avec la participation de citoyens conquis. Cela donne 'Détour de France', périple conçu et...[Lire la suite]

Projet |La Thelema, un projet participatif de A à Z

Chargé par l’association VillArt* de restaurer une ancienne maison en résidence d’artistes près du centre de Boulogne-sur-mer, Simon Himpens a fait d’une pierre deux coups : le projet sera également...[Lire la suite]

Enquête |HMONP : petit lexique à l'usage du profane

HMONP, ADE, MSP, VAE... La dernière réforme des études d’architecture n’a pas seulement transformé la formation des architectes. Elle a aussi révolutionné leur horizon sémantique,...[Lire la suite]

Actualité |'Qui ne dit mot consent' : voix au chapitre pour les étudiants

Prévue pour être lancée en janvier 2013, la revue 'Qui ne dit mot consent' (QNDMC) est issue de l’initiative de douze étudiants de l’ENSA Lyon souhaitant conjuguer, autour de «grandes»...[Lire la suite]