tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil Etudiant

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Album-photos | Restructuration de l'îlot Maine-Montparnasse : une dalle enfin accessible (10-11-2010)

Pour son diplôme (ENSA-PLV), Laurence Cheret s’attaque à la dalle de Montparnasse. Ce choix est à la fois évident - le site appelle sans détours à être restructuré -, mais aussi téméraire : comment réhabiliter l’un des pôles de la capitale ? L’étudiante choisit la voie de l’espace public et offre aux piétons un accès doux jusqu’au coeur du site.

ENSA Paris-Val de Seine | Tours et gratte-ciel | Transport et ouvrages d'art | 75014 | Laurence Cheret

image prcdente

Restructuration de l’îlot Maine-Montparnasse - Perspective

En savoir plus

Diplôme soutenu à l’Ecole d’Architecture de Paris-la-Vilette 
Directeur de diplôme : Philippe Sanders 
Membres du jury : Bertrand de Tourtier, Florence Gillet, Florent Turck, Yann Nussaume 

"En choisissant un lieu comme Maine-Montparnasse, je choisis délibérément un site au coeur de Paris, un site visible mais ignoré ou mal apprécié de la plupart des habitants de cette ville et de sa proche banlieue. L’îlot Maine-Montparnasse est identifiable par une composition peu commune pour Paris : une tour, une gare et un centre commercial. Ces composants pourraient apporter une vraie dynamique au site et au quartier de Montparnasse car la tour est un repère dans un milieu dense, la gare une entrée de ville et le centre commercial un espace de consommation. Cependant, à Maine-Montparnasse, cet assemblage ne fédère pas. Pourquoi  Comment recomposer cet îlot pour que ces composants deviennent plus fonctionnels et un véritable symbole pour Paris ?" 
Laurence Cheret

image suivante
tos