Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

N°207 - Jeudi 21 mai 2015

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Cahier Spécial - Photographes 2015

Le photographe, ce solitaire

Intellectuellement, économiquement, le photographe est indépendant. Il est seul aussi. Seul à chercher. Seul à photographier. Il a d'ailleurs de moins en moins le temps d'exercer son art. Les démarches administratives et la prospection le dévorent. Son métier est pourtant de contempler et de saisir le plus justement un sujet, une époque,... ici, une architecture.

Alors, pour ce Cahier Spécial, un peu de rêve et de poésie. Au-delà de l'enthousiasme que soulève chaque cliché, chacun peut se figurer l'exercice solitaire, allant du parcours à la pose. Plus loin, le plaisir même, celui d'être là, au bon moment, sous la bonne lumière.

Un peu d'exultation donc, de joie et de bonheur. Une contribution généralement sous-évaluée. Intellectuellement, économiquement.

La rédaction

  • Carlos Ayesta
  • Hugo Hébrard
  • Guillaume Romero
  • Stéphane Chalmeau
  • Jonathan Barbot
  • Cécile Septet
  • lcda
  • Jean-Christophe Ballot
  • Cyrille Lallement
  • Takuji Shimmura
  • Philippe Caumes
  • Jean-Michel Bozetto
  • Antoine Mercusot
  • Hélène Marcoz
  • lcda
  • Cyril Sancereau
  • Jean-Pierre Porcher
  • Pierre-Yves Brunaud
  • lcda
  • Charly Broyez
  • Patrick Miara
  • Clément Guillaume
  • Milène Servelle
  • João Morgado
  • Arnaud Thomas
  • Daniel Moulinet
  • lcda
  • Anne-Claude Barbier
  • Simón García
  • Jean-Marc Besacier
elzinc

Chronique |Louvre-Lens : qu'est-ce qui cloque ?

Le Louvre-Lens, odieusement scandaleux ? Le dernier chic reste de se pâmer devant le minimalisme japonisant qui plus est couronné sans surprise d'une Equerre d'Argent. Une situation inévitable. Il n'y aurait donc eu,...[Lire la suite]

Présentation |Max Dudler, toujours plus fort

Les belles heures de la rationalité sont-elles la réponse à la crise ou au trop-plein formaliste des années 2000 ? La simplicité ayant un coût, d'aucuns peuvent alors imaginer ce revival comme un pied de...[Lire la suite]